Le Rouge et le Bleu

Le Rouge et le Bleu
Le Rouge et le Bleu
Pays Drapeau de la France France
Périodicité Hebdomadaire
Fondateur Charles Spinasse
Date de fondation 1er novembre 1941
Date du dernier numéro 22 août 1942

Le Rouge et le Bleu, revue de la pensée socialiste française est un hebdomadaire français collaborationniste fondé à Paris en 1941 par le socialiste Charles Spinasse, avec l'autorisation de la censure allemande et le soutien d'Otto Abetz.

Le premier numéro parut le 1er novembre 1941 et le dernier numéro (n° 43), le 22 août 1942.

Orientation

Cette revue est initialement proche des thèses de Marcel Déat en faveur d'un collaborationnisme socialiste, planiste et fédéraliste européen. Mais à la suite du désaccord entre Déat et Charles Spinasse au sujet du parti unique, l'ambassade d'Allemagne en France décide d'interdire l'hebdomadaire en août 1942[1].

Contributeurs au journal

Le directeur était Charles Spinasse. Parmi les contributeurs : Hubert Lagardelle, Justin Arnol, Jean Garchery, Paul Rassinier, Moisan (caricaturiste), Pierre Hamp, Georges Lefranc, René Château, Maurice Saillet, Nicole Vedrès, Anatole de Monzie, Paul Rives, Georges Albertini, Auguste Savoie, René de Marmande[2].

Notes et références

  1. Dominique Venner, Histoire de la Collaboration, éd. Pygmalion, Gérard Watelet, 200, p. 671.
  2. Elammouni Irsane, Le Rouge et le Bleu de Charles Spinasse, une expression du « socialisme » dans la collaboration (novembre 1941-août 1942), mémoire de maîtrise d’histoire, université Panthéon-Sorbonne, octobre 2000, sous la direction de Claire Andrieu et Michel Dreyfus.