Le Post

Le Post
Logo de Le Post
Logo du site Le Post

Adresse www.lepost.fr
Slogan « Info, buzz, débat »
Commercial Oui
Publicité Oui
Type de site Pure player
Langue Français
Inscription Facultative
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Propriétaire Groupe Le Monde
Directeur de la publication Philippe Jannet
Lancement 9 septembre 2007
Fermeture 23 janvier 2012
État actuel Fermé

Le Post était un site français d'actualité, alimenté par une équipe de rédaction et par les informations postées par des internautes. Créé en 2007, il a cessé sa publication le 23 janvier 2012; depuis cette date, la page d'accueil du site redirige vers Le Huffington Post[1].

Histoire

Lancé le 9 septembre 2007, Le Post est l'émanation du site Le Monde interactif, filiale commune du groupe Le Monde et de Lagardère SCA (minoritaire) qui est dédiée à l'édition de sites web[2],[3],[4],[5].

Il a été cofondé par Benoît Raphaël, anciennement chargé des stratégies internet du groupe Dauphiné Libéré[6]. Il a annoncé, le mercredi 3 mars 2010, son départ de la rédaction en chef du site[7]. En octobre 2010, il a été remplacé par Philippe Mathon, anciennement rédacteur en chef du site du journal Le Point[8].

Les chroniqueurs invités du site se sont vus remerciés fin décembre 2011 par Le Monde interactif puisque celui-ci a signé un partenariat avec Le Huffington Post qui remplace Le Post[9]. Dès le , Le Post s'arrête et la page d'accueil du site redirige vers Le Huffington Post[1].

Fonctionnement

Le site fonctionne sur un mode contributif non rémunéré. Il suit une démarche collaborative : chacun peut proposer un texte rédigé par ses soins, qui pourra alors être remarqué ou publié en une, selon le choix de la rédaction[10],. Le Post propose en page une un choix de nouvelles rassemblant celles qui figurent habituellement dans les pages d'informations générales de la presse quotidienne régionale (faits divers, politique, actualité locale) et sur les blogs (buzz, débats).

Les articles peuvent être signés de trois manières différentes.

  1. Soit par la rédaction du Post ;
  2. Soit par un blogueur « invité » ;
  3. Soit par un internaute qui dispose d'un compte sur le site.

Un an après sa création, le site comptait environ 3,8 millions de visites par mois[12]. En mars 2009, ce chiffre s'élève à 7 544 226 selon l'OJD[13]. D'après Pierre Haski de Rue89, le site est déficitaire à hauteur d'un million d'euros par an[14].

Critique

La rédaction du Post apparaît dans le documentaire de Ted Anspach, intitulé Les Effroyables Imposteurs, qui porte sur la presse en ligne alimentée par les internautes non-journalistes qui diffusent leurs propres informations[15]. Le service de modération, Netino[réf. souhaitée], qui modère les billets mis en ligne par les internautes, est montré comme incapable de contenir la diffusion de rumeurs et autres fausses informations, contrairement à l'équipe, dix fois plus nombreuse, de l'homologue allemand du Post, le Spiegel Online.

D'après Benoît Raphaël, Ted Anspach fait une confusion entre le travail d'édition des contenus opéré par les dix journalistes de la rédaction et l'équipe de modération qui effectue un contrôle légal a posteriori des articles publiés sur les blogs du site. Ces derniers ayant laissé passer des billets contenant des rumeurs et autres fausses informations, mais les ont modérés après avoir été alertés, comme le leur permet l'article 6-I-2 de la loi pour la confiance dans l'économie numérique.

Justice

Le Post a été condamné par la Cour d'appel de Versailles à verser 10 000 euros de dommages et intérêts à Flavie Flament pour avoir « re-publié, pour le démentir, un billet annonçant sa mort » en 2009[17]. En seconde instance, la Cour d'appel a condamné la société Le Post à verser 12 000 euros à la plaignante[18].

Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen ont annoncé avoir déposé plainte en décembre 2010 contre Le Post pour « diffamation » concernant un article d'un internaute lambda[19].

Notes et références

  1. a et b Du Post au HuffingtonPost - Le Post, 20 janvier 2012.
  2. La rédaction du Monde, « Le Post nouveau venu parmi les sites d'information », Le Monde (journal), (consulté le 25 février 2009).
  3. La rédaction du Post, « Mentions légales », Le Post, (consulté le 17 juillet 2008).
  4. « Le Post.fr : Un site d'information édité par Le Monde interactif », Le Monde, (consulté le 22 juillet 2008).
  5. Noël Blandin/ La République des Lettres, « La nouvelle post-info : Rue89, Le Post, Bibliobs, Evene, Nonfiction, Arrêt sur images... », La République des Lettres, (consulté le 22 juillet 2008).
  6. Emmanuel Paquette, « Le Monde interactif lance un site de journalisme participatif », Les Échos, (consulté le 14 août 2008).
  7. « LePost.fr décapité », Europe 1 (consulté le 3 mars 2010).
  8. « Philippe Mathon, rédac chef Au « Post » », Libération, .
  9. « Le Monde et le Huffington Post vont lancer ensemble le "HuffPost" français », Le Monde, (consulté le 25 février 2019).
  10. La rédaction du Post, « Conditions générales d'utilisation », Le Post, (consulté le 17 juillet 2008).
  11. Benoît Raphaël, « Le Post, un an : naissance d'un média ouvert », Le Post, (consulté le 2 mai 2009).
  12. OJD 2009
  13. Pierre Haski, « Le Monde va faire la grève des contenus pour LeMonde.fr », Rue89, 23 novembre 2009.
  14. Première diffusion sur Arte le .
  15. Flavie Flament fait condamner Le Post : il n'aurait pas dû démentir sa mort - Guillaume Champeau, Numerama, 7 janvier 2011.
  16. Rumeur mort de Flavie Flament : Le Post condamné - Arrêt sur images, 12 janvier 2011.
  17. Le Front National attaque en diffamation Le Post.fr - Jean-Marc Morandini, 23 décembre 2010

Annexes

Articles connexes

Liens externes