Le crime ne paie pas (film, 1962)

(Redirigé depuis Le Crime ne paie pas (film, 1962))

Le crime ne paie pas est un film à sketches français réalisé par Gérard Oury et sorti en 1962. Adapté des bandes dessinées de Paul Gordeaux, le film comporte quatre sketchs distincts intitulés respectivement Le Masque, L'Affaire Hugues, L'Affaire Fenayrou et L'Homme de l'avenue.

Synopsis

  • Le Masque :
Au XVe siècle, apprenant que son amant, le chevalier Giraldi, la trompe, la duchesse vénitienne Dona Lucrezia le fait tuer par des spadassins. Sa rivale, qui n'est autre que sa suivante, la belle Antonella, décide de se venger.
  • L'Affaire Hugues :
Au XIXe siècle, le député socialiste français Clovis Hugues, est pris malgré lui dans une machination voulant l'atteindre en salissant la réputation de sa femme Jeanne Royannez.
  • L'Affaire Fenayrou :
Au début du XXe siècle, une jeune femme, Gabrielle Fenayrou, fait tuer son amant par son mari puis condamner celui-ci pour vivre avec un troisième homme.
  • L'Homme de l'avenue :
En sortant du cinéma, où il vient de voir les trois sketchs précédents, Pierre Marsais est tué par une voiture que pilote le colonel Roberts. Voulant avertir la veuve complètement ivre, le colonel découvre que le défunt s'apprêtait à assassiner sa femme à l'instant même de sa mort.

Fiche technique

  • Titre : Le crime ne paie pas
  • Réalisation : Gérard Oury
  • Scénario original : Jean-Charles Tacchella, Paul Gordeaux, Gérard Oury
  • Assistant réalisateur : Serge Vallin, Georges Cassati et Georgio Steghani
  • Photographie : Christian Matras
  • Montage : Raymond Lamy
  • Musique : Georges Delerue, editions Robert Salvet
  • Décors et Costumes : Georges Wakhévitch
  • Ingénieur du son : Jean Monchablon
  • Caméraman et assistant technique : Alain Douarinou
  • Scripte : Francine Corteggiani
  • Photographe : Jean Klissak
  • Assistants décorateur : René Calvilna et Savin Canelle
  • Ensemblier : Robert Christides, Roger Bar
  • Assistant de production : Gérard Bokanowski
  • Maquilleurs : Odette Berroyer, Pierre Berroyer
  • Régisseur général : Michel Bonnay assisté de Jean Claude Rameau, Jacques Bakouche
  • Secrétaire de production : Fanny Froin-Barannes
  • Attachée de presse : Richard Balducci
  • Production : Gilbert Bokanowski Ever Haggiag
  • Sociétés de production : Transworld Production, Paris Élysées Films (Paris) ; Cosmos Films (Rome)
  • Directrice de production : Adeline Crouset
  • Administrateur général : Harris Puisais
  • Pour la partie italienne: Dialogue : Paola Ojetti - Directeur de production : Franco Palaggi - Regisseur général : Fernando Rossi - Ensemblier : Giuseppe Raniéri - Producteur associé : lino Haggiag
  • Système sonore : Western Electric
  • Trucages : Arcady
  • Studio : Paris studio cinéma Billancourt
  • Laboratoire : G.T.C de Joinville
  • Format : Noir et blanc - Son monophonique - 35mm - Procédé Dyaliscope
  • Distribution : Unidex
  • Durée : 158 minutes
  • Genre : Policier
  • Dates de sortie :
  • Visa d'exploitation : 25.142

Distribution

Autour du film

Pendant le tournage du film, le comédien Louis de Funès qui joue dans l'un des sketches déclare à Oury : « Quant à toi, tu es un auteur comique, et tu ne parviendras à t'exprimer vraiment que lorsque tu auras admis cette vérité-là. »[1]

Notes et références

  1. Gérard Oury, Mémoires d'éléphant, p. 214.

Liens externes