Laurence Danon

Laurence Danon Arnaud
Naissance (61 ans)
Bordeaux
Nationalité française
Profession
Presidente de Primerose SAS
Autres activités
Administrateur d'Amundi (presidente du comité stratégique) , de TF1 (Présidente du comité d'audit) , administrateur de GECINA et du groupe Bruxelles-Lambert
Distinctions
Officier de la Légion d'honneur[1] et de l'ordre du Mérite
Descendants
2 enfants David et Felix

Laurence Danon, née Laurence Arnaud née le 6 janvier 1956 à Bordeaux, est une femme d'affaires française. Elle dirige son family office Primerose SAS. En 2010, elle est intégrée au classement des 25 femmes puissantes françaises, publié par le journal économique Challenges.

Formation

En 1977, Laurence Danon intègre l'Ecole normale supérieure de jeunes filles. Elle est agrégée de sciences physiques en 1980. Après deux années de recherche dans les laboratoires du CNRS, elle intègre l'École nationale supérieure des mines en 1981. Elle en sort ingénieur du Corps des mines en 1984[2].

Carrière

Les débuts / 1984-1989 / Ministère de l'Industrie

Au sortir de l'École des mines en 1984, Laurence Danon entre au Ministère de l'Industrie en tant que chef de la division « Développement industriel » de la Direction régionale de l'Industrie et de la Recherche de Picardie. Elle rejoint trois ans après la Direction des hydrocarbures du ministère de l'Industrie, comme chef de la division « Exploration-production ».

Industrie et chimie / 1989-2001 / Elf-Total

En 1989, elle entre dans le groupe Elf où elle exerce des responsabilités commerciales au sein de la division « Polymères ». En 1991, elle se voit confier l'une des branches de la division « Spécialités industrielles ». Elle sera ensuite nommée en 1994 directrice de la division mondiale des Polymères fonctionnels.

Entre 1996 et 2001, elle est directrice générale de Ato-Findley Adhesives qui deviendra Bostik (après la fusion avec Total à partir de 1999). Bostik devient le numéro 2 mondial des adhésifs en 2000.

PPR et la Mode / 2001-2007

En 2001, Laurence Danon quitte le monde de la chimie et de l'industrie pour celui de la mode et de la distribution. Nommée présidente-directrice générale du Printemps et membre du Conseil exécutif de PPR, Laurence Danon mène avec succès son repositionnement vers la mode et le haut-de-gamme. Après la cession réussie du Printemps en octobre 2006, elle quitte son poste en 2007. Ce travail de repositionnement a été salué par le trophée « entreprises » des « Femmes en or » en 2006.

Le monde de la finance depuis 2007

Laurence Danon a intégré le Groupe Edmond de Rothschild en 2007 en tant que membre du directoire d'Edmond de Rothschild Corporate Finance et en est devenue présidente en 2009 [3]. Elle a donné en quelques années une forte visibilité à cette activité dans le conseil M&A mid-cap et familial, grâce à des opérations emblématiques de cessions comme Delachaux, TSO, Daum, Sandro-Maje, Gérard Darel, Zadig et Voltaire[4] ou encore Sonia Rykiel[5].

Début 2013, elle rejoint Leonardo & Co. SAS, filiale française de la banque d'affaires italienne Banca Leonardo, l'un des leaders du conseil en fusions-acquisitions en France avec 30 opérations par an. Elle y exerce la fonction de Présidente du Conseil d'Administration.

À la suite de la cession de Leonardo & Co. SAS à NATIXIS en 2015, Laurence rejoint son family office.

Autres activités

Laurence Danon est Administrateur de la société Amundi depuis 2015 et présidente du comité strategique . Elle est également membre du Conseil d'administration de TF1 depuis 2010 dont elle préside le comité d'audit. Depuis 2017 , elle est également administrateur de Gecina et du groupe Bruxelles-Lambert . Auparavant, elle a été notamment membre d'autres Conseils d'administration de sociétés, la société anglaise Diageo de 2006 à 2015, chez Plastic Omnium (2003-2010), Experian Plc (2007-2010), Rhodia (2008-2011) et du Conseil de Surveillance de BPCE (2009-2013) dont elle présidait le comité de Nomination et Rémunération.

Laurence Danon a été Présidente de Commissions au Medef de 2005 à 2013. D'abord Présidente de la commission Nouvelles Générations de 2005 à 2010, puis Présidente de la commission Prospectives chargée du programme BESOIN D'AIRE.

De 2000 à 2003, elle a été Présidente du Conseil d'administration de l'École des Mines de Nantes et, entre 2004 et 2006, Présidente de la fondation de l'École normale supérieure.

Laurence Danon est membre de l'Académie des Technologies.

Notes et références