Langues scandinaves orientales

Langues scandinaves orientales

Les langues scandinaves orientales forment une des branches du groupe des langues scandinaves. Il s'agit au départ d'une des deux branches du vieux norrois. De cette branche se sont différenciés, aux Xe et XIe siècles, le vieux danois, le vieux suédois, et le vieux gutnisk, qui sont à l'origine des trois langues modernes, le danois, le suédois et le gutnisk (même si le gutnisk est très peu utilisé de nos jours).

Du fait de la forte évolution divergente du danois (notamment de la prononciation qui s'est écartée de l'orthographe), le suédois (et le gutnisk) est cependant sous bien des aspects plus proche du norvégien que du danois, même si le norvégien appartient, avec l'islandais et le féringien, à l'autre branche des langues scandinaves, le scandinave occidental. L'islandais et le féringien étant restés très proches du vieux norrois, le norvégien et le suédois sont de nos jours les langues scandinaves qui sont le plus intercompréhensibles à l'oral.

Voir aussi

Articles connexes