Langues frisonnes

Frison
Pays Pays-Bas, Allemagne
Région Frise
Nombre de locuteurs frison occidental : 467 000 aux Pays-Bas (2001)[1]
frison oriental : 1 000 en Allemagne (2007)[2]
frison septentrional : 10 000 en Allemagne (1976)[3]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-1 fy[4]
ISO 639-2 fry[4]
ISO 639-3
Variétés :
fry – frison occidental
stq – frison oriental
frr – frison septentrional
IETF fy[4], stq, frr
Répartition historique du frison

Les langues frisonnes sont des langues germaniques de la famille des langues indo-européennes. Le frison occidental est parlé dans le nord des Pays-Bas, principalement dans la province de Frise (Fryslân en frison occidental), où il compte environ 467 000 locuteurs en 2001[1]. Le frison oriental est parlé en Allemagne par 1 000 personnes en 2007 au Saterland[2] et le frison septentrional par 10 000 personnes en 1976 en Frise septentrionale (Nordfriesland en allemand ou Nordfraschlönj en frison de Mooring)[3]. Elles constituent avec l'anglais et le scots la branche anglo-frisonne de ce groupe. Elles ressemblent étroitement au vieil anglais, mais aussi au néerlandais et au bas allemand.

Historique

Les plus anciens manuscrits connus en vieux frison remontent au XIIIe siècle. On trouve également le Nouveau Testament en frison, encore utilisé aux sermons des églises évangéliques en Frise. Le gouvernement néerlandais considère le frison occidental comme faisant partie du patrimoine des Pays-Bas.

Langues particuliers

Les langues frisonnes sont les suivantes:

Signalisation bilingue en allemand et frison oriental au Saterland

Le frison occidental est une langue régionale qui est reconnue aux Pays-Bas (en Frise) selon la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. Il en va de même pour le frison septentrional et le (frison) saterlandais en Allemagne (chacune reconnue langue régionale d'Allemagne). Il est parfois utilisé dans la signalisation routière.

Exemples

Signalisation bilingue dans la province de Frise, affichant le toponyme en néerlandais et en frison occidental.
  • Français : Le garçon caressait la fille autour du menton et l'embrassait sur les joues.
  • Néerlandais : De jongen streelde het meisje rond haar kin en kuste haar op haar wangen.
  • Allemand : Der Junge streichelte das Mädchen ums Kinn und küsste sie auf die Wangen.
  • Anglais : The boy stroked the girl round her chin and kissed her on her cheeks.
  • Frison septentrional (frasch) : Di dreng aide dåt foomen am dåt kan än mäket har aw da siike.
  • Frison oriental (seeltersk) : Die Wänt strookede dät Wucht uum ju Keeuwe un oapede hier ap do Sooken.
  • Frison occidental (frysk) : De jonge streake it famke om it kin en tute har op 'e wangen. / De joôn streek ut moidje om de kin en smokte heur op de wange.
  • Friso-saxon : De Jung straktde dat Wicht üm't Kinn to un tuutjede hör up de Wangen.
  • Ancien groningois : Der Jung strookde daet Wicht umme Tsiin to unde tuude ier up Zeuken
  • Groningois moderne : t Jong fleerde t wicht om kinne tou en smokte heur op wangen
  • Flamand occidental (Belgique/France) : Den joungen aaide/looide 't meisje/meesje round (h)euren/n(h)euren kin en kuste/poende (h)eur/n(h)eur op (h)eure/n(h)eure kaaken

Culture frisonne

Notes et références

  1. a et b Ethnologue code « fry ».
  2. a et b Ethnologue code « stq ».
  3. a et b Ethnologue code « frr ».
  4. a, b et c Code générique

Voir aussi

Wikipédia en frison oriental.
Wikipédia en frison septentrional.

Bibliographie

  • Handbuch des Friesischen / Handbook of Frisian Studies, ed. Horst H. Munske, Tübingen, Niemeyer, 2001
  • Rolf H. Bremmer Jr, An Introduction to Old Frisian. History, Grammar, Reader, Glossary, Amsterdam et Philadelphie, John Benjamins, 2009

Liens externes