Langues à Saint-Martin (Antilles françaises)

Langues à Saint-Martin
(Antilles françaises)
Langues officielles Français (de jure)
Langues principales Maternelle : Anglais saint-martinois

Véhiculaire : anglais

La langue officielle de la partie française de l'île de Saint-Martin est le français[1], qui est utilisé dans les administrations et les écoles. C'est la langue maternelle de 6 à 8 % des 36 000 habitants que compte la partie française de l'île en 2011[2].

Cependant, du fait de la composante cosmopolite de l'île et de la forte influence nord américaine, l'anglais (96 %) est largement parlé et compris en partie française[3]. Les anglophones dans la partie française de Saint-Martin parlent rarement le français en seconde langue. Déjà, en 1843, c'est la langue anglaise qui est la seule familière à l'ensemble de la population de l'île[4]. Entre 1793 et 1817, l'ile fut entièrement occupée par les Britanniques, pendant la révolution Française, et l'empire Napoléonien. Rendue en 1816 aux Français et aux Néerlandais, aux suites du traité de Vienne de 1815, le retour effectif des deux puissances se fera au début de 1817. De 1940 à 1945, aux suites des défaites Françaises et Néerlandaises face à l'Allemagne Nazie, l'ile fut totalement occupée par les Britanniques.

Langues à Saint-Martin (Antilles françaises)

Sommaire

Références

  1. (en) « Constitution de la France de 1958 (rév. 2008) », sur le site ConstituteProject.Org (2013).
  2. (en) « Langues à Saint Martin », sur le site Ethnologue, Languages of the World, 18e édition (2015).
  3. http://www.iledesaintmartin.org/infos-voyageurs-st-martin/infos-utiles-sxm.html#langue
  4. « Situation linguistique à Saint-Martin (Partie française) », sur le site de l'Université Laval de la ville de Québec.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes