Landtag de Saxe-Anhalt

Landtag de Saxe-Anhalt
Landtag Sachsen-Anhalt

7e législature

Description de l'image Landtag MD 4.jpg.
Type
Type Parlement monocaméral
Présidence
Président Gabriele Brakebusch (CDU)
Élection
Structure
Membres 87
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques

Gouvernement (46)

Opposition (41)

Élection
Système électoral Scrutin proportionnel personnalisé
Dernière élection 13 mars 2016

Brunnersches Haus, Magdebourg

Description de cette image, également commentée ci-après
Salle des séances du Landtag
Divers
Site web http://www.landtag.sachsen-anhalt.de/

Le Landtag de Saxe-Anhalt (en allemand : Landtag Sachsen-Anhalt) est le Parlement régional (en allemand : Landtag) du Land allemand de la Saxe-Anhalt.

Élection

Le Landtag est constitué de 87 députés (en allemand : Mitglied des Landtags, MdL), élus pour une législature de cinq ans au suffrage universel direct et suivant le scrutin proportionnel de Hare.

Chaque électeur dispose de deux voix : la première (en allemand : Wahlkreisstimme) lui permet de voter pour un candidat de sa circonscription selon les modalités du scrutin uninominal majoritaire à un tour, le Land comptant un total de 43 circonscriptions ; la seconde voix (en allemand : Landesstimme) lui permet de voter en faveur d'une liste de 87 candidats présentée par un parti au niveau du Land.

Lors du dépouillement, l'intégralité des 87 sièges est répartie proportionnellement aux secondes voix, entre les partis ayant remporté 5 % des voix au niveau du Land ou deux mandats de circonscription. Si un parti a remporté des mandats de circonscription, les sièges qui lui ont été précédemment attribués sont d'abord pourvus par ceux-ci[1].

Dans le cas où un parti obtient moins de mandat de circonscription que la proportionnelle ne lui en attribue, sa représentation est complétée par les candidats issus de la liste présentée au niveau du Land ; s'il en obtient plus, la taille du Landtag est augmentée jusqu'à rétablir la proportionnalité.

Historique

Avant la réforme de 1952

Le , les électeurs de la Saxe-Anhalt, qui se trouve alors en zone d'occupation soviétique en Allemagne (SBZ), sont appelés à élire leur Parlement. Avec 45 % des voix, le Parti socialiste unifié d'Allemagne (SED) remporte 51 députés sur 109, échouant ainsi à conquérir la majorité absolue.

Avec la création, en , du Front national de l'Allemagne démocratique (NFDD), qui regroupe tous les partis politiques de la SBZ sous la tutelle du SED, la démocratie multipartite disparaît. Ainsi, aux élections du , le NFDD remporte 99,9 % des voix au Landtag. Celui-ci est supprimé par la réforme territoriale du 23 juillet 1952, qui dissout les Länder.

Le tournant démocratique de 1990

Par une loi du , approuvée en prélude à la réunification allemande, les Länder sont rétablis en République démocratique allemande. Le Landtag de Saxe-Anhalt est réinstallé, comptant alors 99 députés élus pour 4 ans, dont 49 mandats directs.

Lors du premier scrutin libre, le , l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) remporte 39 % des voix et 48 députés, tous au scrutin uninominal. En conséquence, le nombre de sièges est augmenté de 7, et la première législature s'ouvre avec 106 parlementaires. La majorité est alors formée d'une « coalition noire-jaune » entre la CDU et le Parti libéral-démocrate (FDP), la même que celle formée en Thuringe et en Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, dont les Landtage ont été élus le même jour.

Au scrutin du , le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) parvient à former une « coalition rouge-verte » avec l'Alliance 90 / Les Verts (Grünen). Pour gouverner, cette alliance dispose du soutien sans participation du Parti du socialisme démocratique (PDS). Cette coopération inédite entre les trois formations de gauche, qui fait intervenir un parti anciennement communiste, prend le nom de « modèle de Magdebourg ».

Cette configuration reste au pouvoir huit ans, le SPD devenant même le premier parti du Landtag, tandis que les Grünen en sont exclus, lors des élections du . À l'occasion de ce scrutin, l'Union populaire allemande (DVU), parti ouvertement d'extrême droite, réalise une véritable percée avec 12,9 % des voix, soit 16 députés sur 116.

La CDU redevient, au scrutin du , le premier parti du Land, tandis que la DVU disparaît du panorama parlementaire et que le PDS devance le SPD. Le retour du FDP au Landtag, dont il était exclu depuis huit ans, permet la formation d'une nouvelle coalition noire-jaune. À l'occasion de ce mandat, la loi électorale est réformée : la législature passe à cinq ans, le nombre de sièges est réduit à 91, et celui des circonscriptions à 45. Lors des deux scrutins qui suivent, le et le , les chrétiens-démocrates dominent toujours, devant les ex-communistes, mais la faiblesse des libéraux et l'impossibilité pour les sociaux-démocrates de constituer un gouvernement contraignent la CDU et le SPD à gouverner ensemble, dans une grande coalition. Au cours de la sixième législature, une nouvelle réforme électorale est adoptée, s'appliquant en deux temps : le nombre de députés sera réduit à 87 – dont 43 mandats directs – en 2016, puis à 83 en 2021, dont 42 mandats directs.

Fonctionnement

Fonctions

Le Landtag de Saxe-Anhalt élit le ministre-président du Land, chaque groupe parlementaire étant susceptible de présenter un candidat chaque fois que l'élection est requise. Il vote la loi et le budget, contrôle l'action du gouvernement régional.

Composition

La composition actuelle du Landtag résulte des élections du . Les partis de la majorité sont en gras.

Parti Idéologie Sièges
Union chrétienne-démocrate d'Allemagne Centre droit
Démocratie chrétienne, conservatisme
30
Alternative pour l'Allemagne Droite
National-conservatisme, libéralisme économique
24
Die Linke Gauche
Socialisme démocratique, anticapitalisme
17
Parti social-démocrate d'Allemagne Centre gauche
Social-démocratie, social-libéralisme, progressisme
11
Alliance 90 / Les Verts Gauche
Écologie politique, progressisme
5
Total 87

Présidents

Nom Période Parti
Bruno Böttge SED
Adam Wolfram 1948 – 1950 SED
Michael Schöder 1950 – 1952 SED
Klaus Keitel CDU
Wolfgang Schaefer SPD
Adolf Spotka CDU
Dieter Steinecke CDU
Detlef Gürth CDU
Dieter Steinecke CDU
Hardy Güssau CDU
Gabriele Brakebusch en cours CDU

Législatures

Notes et références

  1. (de) « Wahlsystem Sachsen-Anhalt », sur wahlrecht.de (consulté le 27 août 2019).

Voir aussi

Articles connexes