Lancy

Lancy
Lancy
Vue aérienne de Lancy.
Blason de Lancy
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Genève Genève
Communes limitrophes Vernier, Genève, Carouge, Onex, Plan-les-Ouates
Maire Damien Bonfanti (VERTS)
2020-2021
NPA 1212 Grand-Lancy
1213 Petit-Lancy
1227 La Praille
N° OFS 6628
Démographie
Gentilé Lancéen
Population
permanente
32 851 hab. (31 décembre 2018)
Densité 6 887 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 00″ nord, 6° 07′ 00″ est
Altitude 405 m
Min. 371 m
Max. 425 m
Superficie 4,77 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Lancy
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Genève
Voir sur la carte administrative du Canton de Genève
City locator 14.svg
Lancy
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Lancy
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Lancy
Liens
Site web www.lancy.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Lancy est une ville et une commune suisse du canton de Genève. Elle est la troisième ville la plus peuplée du canton après Genève et Vernier[3].

Géographie

Photo aérienne (1965)

La commune s'étend au sud de celle Genève. Elle est située sur deux plateaux séparés par le vallon de l'Aire, qui coule du sud-ouest vers le nord-est.

Selon l'Office fédéral de la statistique, Lancy mesure 4,77 km2[2]. 88,0 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 5,2 % à des surfaces agricoles, 6,4 % à des surfaces boisées et 0,4 % à des surfaces improductives.

La commune comprend les localités du Petit-Lancy, du Grand-Lancy et de La Praille. Elle est limitrophe de Genève, Carouge, Plan-les-Ouates, Onex et Vernier. Le Petit-Lancy est en hauteur par rapport au Grand-Lancy et à La Praille.

L'est de la commune est concerné par le projet urbain Praille - Acacias - Vernets.

Démographie

Selon l'Office fédéral de la statistique, Lancy compte 32 851 habitants fin 2018[1]. Sa densité de population atteint 6 887 hab./km2.

Lancy ne comptait que 5 000 habitants au début des années 1960 ; elle a connu un très fort accroissement démographique au cours des décennies suivantes.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Lancy entre 1850 et 2018[4] :

Histoire

Chapelle protestante du Petit-Lancy.

Les plus anciens vestiges découverts à Lancy (La Praille) datent du Néolithique.

En 1097, le nom de Lancy apparaît pour la première fois dans un texte.

Du XIe au XVIe siècle, le territoire de Lancy devient une véritable mosaïque de fiefs partagés entre le clergé et la noblesse. En 1318, la famille de Ternier obtient le « molard » de Meler ou Meillé (Meslier, Meiller, Millier), qui correspond à La Bâtie-Meillé ou La Bastie (aujourd'hui la commune de Lancy), à côté de Genève[5]. Ils font construire sur un promontoire de la rive gauche de l'Arve, qui vient se jeter à cet endroit dans le Rhône, un « fort ou bastie », leur permettant de contrôler la route vers Genève[5],[6].

En 1412, la paroisse de Lancy comptait quarante feux.

Politique et administration

Le conseil administratif est composé de 3 conseillers administratifs, dont l'un est nommé maire pour une année. Les trois conseillers se répartissent les dicastères pour la législature de 5 ans. Le conseil municipal est composé de 37 membres. Il est dirigé par un bureau composé d'un président, d'un vice-président et d'un secrétaire. Des commissions, dans lesquelles les partis élus au conseil municipal sont représentés par 1 ou 2 commissaires, proportionnellement à leur nombre de sièges en plénière, traitent des sujets particuliers : finances, bâtiments, affaires sociales, etc. Le Conseil municipal exerce des fonctions délibératives et consultatives mais il ne peut pas rédiger des lois.

Election du conseil administratif (15 mars et 5 avril 2020)

Résultats du premier tour de l'exécutif du 15 mars 2020[7]
Noms des candidats Suffrages Parti Statut
BONFANTI Damien 3'742 VERTS Réélu
MOYARD MIZRAHI Salima 3'177 PS Non élue
GACHET CREFFIELD Corinne 2'842 PDC Non élue
AESCHBACHER Thierry 2'101 PLR Non élu
BRUNIER Thierry 1'705 MCG Non élu
PERRENOUD Philippe 1'374 UDC Non élu
Majorité absolue 3'381
Participation 30,23%
Résultats du deuxième tour de l'exécutif du 5 avril 2020[8]
Noms des candidats Suffrages Parti Statut
BONFANTI Damien VERTS Réélu au premier tour
GACHET CREFFIELD Corinne 3'240 PDC Élue
MOYARD MIZRAHI Salima 3'188 PS Élue
AESCHBACHER Thierry 2'485 PLR Non élu
Participation 24,88%

Membres du conseil administratif (législature 2020-2025)

L'exécutif de la commune, entré en fonction le , se compose de la façon suivante:

Membres du conseil administratif actuel (législature 2020-2025)
Identité Étiquette Fonction Dicastères
Damien Bonfanti Verts Maire Aménagement du territoire (délégué)
Environnement et développement durable (délégué)
Culture, communication et promotion économique (délégué)
Corinne Gachet Creffield PDC Vice-maire Finances (déléguée)
Sports (déléguée)
Sécurité (déléguée)
Salima Moyard Mizrahi PS Conseillère administrative Travaux (déléguée)
Social (déléguée)
Administration (déléguée)

Conseil municipal (2020-2025)

Le conseil municipal de la législature 2020-2025.

À la suite des élections municipales du 15 mars 2020, le conseil municipal, composé de 37 membres (ainsi que d'un bureau avec un président, un vice-président et un secrétaire), est renouvelé, et est représenté de la manière suivante [9]:

Parti Voix Suffrages en % +/- Sièges +/-
Parti socialiste suisse
(PSS)
1'479 23,37% Increase2.svg 4,45
10 / 37
Increase2.svg 2
Les Verts/Parti écologiste suisse

(VERTS/PES)

1'451 23,01% Increase2.svg 8,92
9 / 37
Increase2.svg 3
Parti démocrate-chrétien (PDC) -

Vert'libéraux (PVL)

1'052 16,92% Decrease2.svg 3,58
7 / 37
Decrease2.svg 2
Mouvement citoyens genevois
(MCG)
913 14,55% Decrease2.svg 7,70
6 / 37
Decrease2.svg 3
Parti libéral-radical
(PLR)
845 13,45% Increase2.svg 0,28
5 / 37
Steady.svg 0
Union démocratique du centre
(UDC)
427 6,77% Decrease2.svg 0,08
0 / 37
Steady.svg 0
Entente communale de Lancy
(ECOL)
119 1,93% Increase2.svg 1,93
0 / 37
Steady.svg 0

Liste des conseillers administratifs

Liste des conseillers administratifs successifs [10]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Henry Rosselet PS Député au Grand Conseil du canton de Genève de 1957 à 1981 [11]
François Sprüngli    
Jacques Lance PDC  
Marco Föllmi PDC  
Walter Spinucci PRD Député au Grand Conseil du canton de Genève de 1997 à 2001 [12]
Pascal Chobaz PS  
François Baertschi Les Verts  
François Lance PDC Député au Grand Conseil du canton de Genève depuis novembre 2013 [13]
Frédéric Renevey PS Maire en 2015-2016 et 2018-2019
Stéphane Lorenzini PDC Maire en 2016-2017 et 2019-2020
en cours Damien Bonfanti Les Verts Maire en 2017-2018 et depuis le
en cours Salima Moyard Mizrahi PS Députée au Grand Conseil du canton de Genève de novembre 2009 à mai 2020 [14]
en cours Corinne Gachet Creffield PDC  

Économie

Transports

La branche A1a de l'autoroute A1 se termine à la Praille. La principale route de contournement de Genève en dehors de l'autoroute, traverse la commune du nord au sud, en provenance de Vernier par le pont Butin, et ressortant à Plan-les-Ouates pour se brancher sur l'A1a.

La gare de Lancy-Pont-Rouge qui se trouve à la Praille, et la gare de Lancy-Bachet près du dépôt du Bachet-de-Pesay des transports publics genevois (TPG), font partie du réseau du Léman Express inauguré en .

La ligne 12 du tramway venant de Carouge au sud-est a son terminus aux Palettes (ou à la gare de Lancy-Bachet selon les horaires). La ligne 15 du tram venant des Acacias a également son terminus aux Palettes. La ligne 17 du tram en provenance d'Annemasse fait son terminus à la gare de Lancy-Pont-Rouge. La ligne 14 du tram traverse elle le Petit-Lancy du nord-est au sud-ouest, entre Genève et Onex, en desservant les Esserts et le Petit-Lancy. La ligne 18 du tram a son terminus à la gare de Lancy-Bachet.

La station de tramway Les Esserts accueille également les lignes de bus 21, 22, 23, 28, J et K.

Médias

Fondé en 1962, le journal Le Lancéen est édité par les Associations d'intérêts de Lancy. Paraissant neuf fois par an, il est tiré en 2008 à 14 400 exemplaires et distribué à tous les ménages.

Depuis le , la chaîne de télévision communale Lancy TV est disponible par câble sur l'ensemble de la commune. Lancy TV a cessé d’emettre au .

Éducation

Les établissements scolaires sur la commune de Lancy sont :

Espaces verts

En 2019, la commune de Lancy est labellisée bio. Il s'agit d'une première suisse, aucune collectivité publique n’avait auparavant obtenu le label « Bourgeon » à l'échelle communale. Lancy n'utilise plus le moindre produit chimique depuis pour l’entretien de ses 55 hectares de parcs et espaces verts ni pour la production annuelle des 55 000 fleurs et plantes destinées à les aménager[20].

Sport

Jusqu'en 2012, la commune comptait deux équipes de football, Grand-Lancy FC, qui évolue au stade des Fraisiers et le Lancy-Sport FC, dont le stade est le stade de Florimont. Ces deux clubs ont fusionné en 2012 et sont devenus le Lancy FC, plus grand club de Suisse au nombre de licenciés avec près de 1 100 licenciés fin 2012[21]. On y trouve aussi une équipe de natation, Lancy Natation, qui évolue dans la piscine de l'école de la Caroline, ainsi que plusieurs autres clubs de sport.

Personnalités

Annexes

Notes et références

  1. a et b « Population résidente du canton de Genève, selon l'origine et le sexe, par commune, en mars 2017 », sur Site officiel de l’État de Genève.
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. http://www.travailler-en-suisse.ch/63-statistiques-geneve.html
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)
  5. a et b Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et Lac d'Annecy (Tome III), Roanne, Éditions Horvath, , 422 p. (ISBN 2-7171-0200-0), p. 461-482 « Le canton de Saint-Julien », pp.483-495 « Saint-Julien-en-Genevois ».
  6. Dominique Zumkeller, « Bâtie, La » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du ..
  7. « Lancy - Résultats détaillés - Élection des exécutifs communaux (premier tour) du 15 mars 2020 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le 6 avril 2020)
  8. « Lancy - Résultats détaillés - Second tour de l'élection des exécutifs communaux du 05 avril 2020 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le 8 avril 2020)
  9. « Lancy - Résultats détaillés - Élection des conseils municipaux du 15 mars 2020 - République et canton de Genève - GE.CH », sur www.ge.ch (consulté le 6 avril 2020)
  10. https://www.ge.ch/elections/
  11. https://ge.ch/grandconseil/gc/depute/2096/
  12. https://ge.ch/grandconseil/gc/depute/579/
  13. https://ge.ch/grandconseil/gc/depute/2370/
  14. https://ge.ch/grandconseil/gc/depute/72/
  15. Écoles primaires, site de la commune, lancy.ch, consulté le 25 mars 2011.
  16. Cycles d'orientation, site de la commune, lancy.ch, consulté le 25 mars 2011.
  17. Collèges, site de la commune, lancy.ch, consulté le 25 mars 2011.
  18. Centre de formation professionnelle technique (CFPT), site de l'État de Genève, ge.ch, consulté le 25 mars 2011.
  19. Instituts privés, site de la commune, lancy.ch, consulté le 25 mars 2011.
  20. Antoine Grosjean, « Lancy devient la première commune de Suisse à être labellisée bio », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mai 2019).
  21. Gros plan sur le Lancy FC, plus grand club de Suisse, Tribune de Genève, tdg.ch, consulté le 4 avril 2013.

Lien externe