Lac Normandin (rivière Normandin)

Lac Normandin
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay-Lac-Saint-Jean
MRC Le Domaine-du-Roy
TNO Lac-Ashuapmushuan
Géographie
Coordonnées 48° 57′ 39″ nord, 74° 16′ 49″ ouest
Type Lac de barrage
Longueur 6,7 km
Largeur 900 m
Altitude 403 m
Hydrographie
Alimentation (sens horaire) ruisseau Townsend (côté Sud), la décharge des lacs Parachute, Jumeau et Hatley, la décharge des lacs Fertans et Cenon, et de la décharge (venant du Nord) d’un ensemble d’autres lacs dont Anctil, Vinet, Dorval et Képi.
Émissaire(s) Rivière Normandin

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Normandin

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Normandin

Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean

(Voir situation sur carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean)
Lac Normandin

Le lac Normandin est un plan d'eau douce du territoire non organisé de Lac-Ashuapmushuan, dans la partie Ouest de la municipalité régionale de comté (MRC) Le Domaine-du-Roy, dans la région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans la province de Québec, au Canada.

Ce lac est entièrement situé dans le canton de Ventadour qui est à l’extrémité Ouest de la MRC Le Domaine-du-Roy.

La foresterie constitue la principale activité économique du secteur. Les activités récréotouristiques arrivent en second.

La route forestière route 212 reliant Obedjiwan et La Tuque passe sur la rive Nord du réservoir Gouin, remonte la vallée du ruisseau Verreau et passe au Sud du lac Dubois (ruisseau Verreau) et du lac Normandin. D’autres routes forestières secondaires desservent les environs du lac.

La surface du lac Normandin est habituellement gelée du début novembre à la mi-mai, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-novembre à la mi-avril.

Géographie

Ce lac comporte une longueur de 6,7 km, une largeur maximale de 0,9 km et une altitude de 403 m. Le lac Normandin comporte deux grandes parties séparées par un court détroit : celle du Sud mesurant 2,6 km et celle du Nord d’une longueur de 4,1 km.

L’embouchure du lac Normandin est localisé à :

Les principaux bassins versants voisins du lac Normandin sont :

À partir de l’embouchure du lac Normandin, le courant coule sur33,4 km vers le Nord-Est jusqu’à l’embouchure du lac Buade (rivière Normandin), 26,3 km vers le Nord jusqu’à l’embouchure du lac Nicabau et 38,7 km vers le Sud-Est, jusqu’au lac Ashuapmushuan qui constitue le lac de tête de la rivière Ashuapmushuan. Cette dernière rivière se déverse sur la rive Ouest du lac Saint-Jean.

Toponymie

En 1900, ce toponyme est signalé sur la Carte d'une route conduisant du Lac Saint-Jean à la Baie James par les rivières Chamouchouan, Nottaway, Rupert explorée en 1897-98-99 de Henry O'Sullivan, inspecteur des arpentages de la province de Québec. Le nom du lac évoque l’œuvre de vie de l'arpenteur Joseph-Laurent Normandin. Ce dernier avait parcouru la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean en 1732 afin de dresser une carte détaillée des lieux en y localisant les lacs, grands et petits, et de fixer avec précision les limites du Domaine du Roi.

Normandin rédigea en outre un journal intitulé Journal de voyage que Joseph-Laurent Normandin avait fait dans le domaine du Roi en Canada depuis le poste de Chicoutimi jusqu'aux limites de la hauteur des terres en 1732. Lors de son exploration en 1732, Joseph-Laurent Normandin avait désigné le lac Normandin sous le toponyme « Lac Patchitachekaosakajgane », signifiant lac de la hauteur des terres[2],[3].

Le toponyme « lac Normandin » a été officialisé le 5 décembre 1968 par la Commission de toponymie du Québec, soit à la création de cette commission[4].

Notes et références

  1. Distances mesurées à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  2. Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie du Québec, paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  3. BOUCHARD, Russel L'exploration du Saguenay par J.-L. Normandin en 1732 : Au cœur du domaine du roi, Sillery, Septentrion, 2002, pages 197-198.
  4. Commission de toponymie du Québec - Lac Normandin

Annexes

Liens externes