La Vallée du bonheur

La Vallée du bonheur
Titre original Finian's Rainbow
Réalisation Francis Ford Coppola
Scénario E. Y. Harburg
Fred Saidy
Musique Burton Lane
Sociétés de production Warner Bros.-Seven Arts
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical
Durée 145 minutes
Sortie 1968


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Vallée du bonheur (Finian's Rainbow) est un film musical américain réalisé par Francis Ford Coppola, sorti en 1968. Il s'agit d'une adaptation cinématographique de la comédie musicale du même nom jouée à Broadway dès 1947.

Synopsis

Le mystérieux Irlandais Finian McLonergan arrive à Rainbow Valley, une ville du Missitucky, dans le sud des États-Unis. Il est accompagné de sa charmante fille Sharon[1].

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Producteur associé : Joel Freeman

Distribution

Acteurs non crédités

Production

La comédie musicale Finian's Rainbow est jouée à Broadway dès 1947. Les créateurs E.Y. Harburg, Burton Lane et Fred Saidy ne parviennent cependant pas à l'adapter au cinéma, les studios étant frileux sur le sujet et son allégorie sur le racisme. Un film d'animation sera un temps développé par John Hubley et sa femme Faith Hubley. Le projet sera finalement abandonné, malgré quelques chansons enregistrées, un storyboard complet et la présence de Frank Sinatra, Barry Fitzgerald ou encore Ella Fitzgerald et Louis Armstrong comme doubleurs.

Le tournage a lieu en Californie : Jamestown, Thousand Oaks, Disney's Golden Oak Ranch, Bodega Bay et les Warner Bros. Studios de Burbank. Le chorégraphe Hermes Pan est renvoyé en plein tournage par Francis Ford Coppola, qui juge son style trop daté. Il est remplacé par Claude Thompson.

Bande originale

Finian's Rainbow
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie 1968
Auteur E. Y. Harburg
Compositeur Burton Lane
Producteur Jimmy Hilliard, Sonny Burke
Label Warner Bros. Records

La musique du film est composée par Burton Lane et les chansons écrites par E. Y. Harburg[4].

Liste des titres
No TitreInterprètes Durée
1. Prelude (Main Title)Petula Clark et l'orchestre 4:05
2. This Time Of The YearKen Darby Singers 2:05
3. How Are Things In Glocca Morra?Petula Clark et Fred Astaire 2:25
4. Look To The RainbowPetula Clark, Fred Astaire et Don Francks 3:00
5. If This Isn't LovePetula Clark, Fred Astaire et Don Francks 3:30
6. Something Sort Of GrandishTommy Steele et Petula Clark 3:16
7. That Great Come-And-Get-It DayDon Francks, Petula Clark et Ken Darby Singers 3:45
8. Old Devil MoonDon Francks et Petula Clark 4:04
9. When The Idle Poor Become The Idle RichFred Astaire et Petula Clark 4:30
10. When I'm Not Near The Girl I LoveTommy Steele 4:20
11. NecessityBrenda Arnau 3:06
12. Rain Dance BalletOrchestre et choeurs 2:38
13. The BegatKeenan Wynn, Avon Long, Jester Hairston et Roy Glenn 2:55
14. How Are Things In Glocca Morra? (Finale)Petula Clark, Don Francks, Tommy Steele et Barbara Hancock 2:11

Accueil

Certains critiques, ainsi que l'acteur Fred Astaire, reprocheront à Francis Ford Coppola la plupart des plans de danse car on n'y voyait pas assez les pieds de l'acteur-danseur. En réalisté, cela est lié à la volonté du studio de convertir le film au format 70 mm pour faire tournée limitée roadshow. Cela a pour conséquences de couper une partie de l'image, en haut et en bas.

Distinctions

Source : Internet Movie Database

Récompense

Nominations

Commentaires

C'est le troisième film comme réalisateur de Coppola, lequel se lie d'amitié sur le tournage avec un stagiaire nommé George Lucas. Par ailleurs, il s'agit du dernier film musical de Fred Astaire, si l'on excepte ses participations aux films documentaires (images d'archives principalement) Il était une fois Hollywood en 1974 et Hollywood, Hollywood en 1976.

Le personnage du sénateur raciste Billboard Rawkins est en partie inspiré de Theodore G. Bilbo , gouverneur du Mississippi, sénateur, membre du Ku Klux Klan et suprémaciste blanc. Woody Mahoney s'inspire quant à lui de Woody Guthrie.

Notes et références

Liens externes