La Seine musicale

La Seine musicale
Logo de l'organisation
Vue en 2018.
Situation
Région Île-de-France (France)
Création 2017
Siège Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)
Coordonnées 48° 49′ 26″ N, 2° 14′ 00″ E
Budget 15 600 000 
Dirigeant Conseil départemental des Hauts-de-Seine

Site web laseinemusicale.com

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
La Seine musicale

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
La Seine musicale

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
La Seine musicale

La Seine musicale est un ensemble de bâtiments en forme de vaisseau, consacrés à la musique, ouverts à tous les publics et pouvant accueillir des manifestations variées (artistiques, politiques, festives, commerciales…). Elle est située sur la pointe aval de l'île Seguin à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine.

Historique

Réalisé dans le cadre d'un contrat de partenariat signé le entre le Conseil général des Hauts-de-Seine et le groupement Tempo Île Seguin comprenant Bouygues Bâtiment Île-de-France (mandataire), Sodexo, OFI Infravia, TF1 pour une durée de 27 ans à partir de la date de livraison. Il porte sur la conception, la construction, le financement, l'exploitation et la maintenance des lieux. Ce contrat prévoit que l'opérateur doit développer les recettes d'exploitation en développant une programmation qui reste à ses risques et périls en plus de la programmation du conseil général. En contrepartie l'opérateur reversera un montant garanti qui viendra en diminution du coût incombant à la collectivité, d'un minimum de 150,8 millions d'euros sur 27 ans.

Le permis de construire déposé le , fut instruit jusqu'en mars 2014. Le avis de l'autorité environnementale sur l'étude d'impact. Début décembre 2013 les travaux préparatoires commencent par la démolition des usines Renault. Du au l'enquête publique. En mars 2014 délivrance du permis de construire et début des travaux préliminaires (terrassements, installations de chantier,...). N'ayant fait l'objet d'aucun recours, la pose de la première pierre a été faite le par le président du Conseil général, Patrick Devedjian. Le coût de cette construction est évalué à 170 millions d'euros. La ville de Boulogne a par ailleurs cédé le foncier de 2,35 hectares pour 1 euro symbolique au conseil général.

L'ouverture au public a lieu le [1]. À l'occasion de la semaine d'inauguration, Bob Dylan est le premier artiste à produire un spectacle musical[2].

Bâtiments

La conception du grand bâtiment de 280 m de long fut confiée aux architectes Shigeru Ban et son associé Jean de Gastines. La scénographie des salles est réalisée par l'agence dUCKS scéno tandis que les études acoustiques ont été confiées aux cabinets Nagata Acoustics et Lamoureux Acoustics. C'est le long du grand foyer que s'organise la colonne vertébrale du projet. Un grand parvis fait la transition entre le bâtiment et l'extérieur. Les visiteurs peuvent sortir sur les terrasses et du grand foyer accéder à la grande salle, l'auditorium, l'espace entreprises, ainsi que le pôle des répétitions d'enregistrement. Un jardin est accessible sur le toit de la grande salle. L'ensemble représente une superficie de 36 500 m2.

Le grand foyer

D'une surface de 1 000 m2 il comprendra un bar, café restaurant, des boutiques en rapport avec la musique et des expositions culturelles.

Auditorium

L'auditorium a une forme de nid ou d'œuf en bois tressé et des panneaux photovoltaïques en forme de voile se déplacent autour de lui selon la position du soleil.

Il est conçu pour accueillir un orchestre symphonique ou de musique contemporaine. La salle dite en vignoble, typologie retenue pour des critères acoustiques et scénographiques a une capacité de 1 150 places. Les auditeurs étant répartis sur plusieurs terrasses tout autour de la scène, créant une proximité avec les musiciens. Sur le plan acoustique les surfaces composant les différentes terrasses permettent des réflexions précoces de l'orchestre vers l'auditoire intensifiant le sentiment d'intimité avec les musiciens.

La programmation des événements prévus en ce lieu fut élaborée sur le conseil d'Olivier Mantéi (Directeur Adjoint de l'Opéra-Comique et codirecteur du théâtre des Bouffes du Nord).

Le Département prévoit pour elle, la programmation de 40 levers de rideaux par an dans cette salle. Parmi celles-ci certaines prestations de la Maîtrise des Hauts-de-Seine qui s'installera ici dans des locaux lui étant réservés.

L'auditorium est inauguré le 22 avril 2017 avec un concert du chœur Accentus et de l'Insula orchestra dirigés par Laurence Equilbey[3].

Christian Zacharias dirige l'Insula orchestra dans le concerto n° 20 de Mozart en novembre 2018.

La grande salle

Faite pour répondre aux programmations les plus ambitieuses pouvant rivaliser avec les plus grandes structures internationales. Elle s'inscrit dans la tradition des grandes salles de spectacles pouvant recevoir : concerts, comédies musicales, spectacles vivants, humoristes, ballets, spectacles pour enfants, événements d'entreprise, etc.

Elle peut recevoir 4 000 places assises ou 6 200 en assis/debout. Par ses dispositifs scéniques, elle peut être modulée suivant les événements (théâtre, comédie musicale, conférence, concert etc.). La grande salle peut aussi accueillir un orchestre symphonique dans une fosse d'orchestre pour certains spectacles.

Le Département assurera la programmation d'une dizaine de levers de rideaux dans cette salle.

Pôle d'enregistrement

Le pôle d'enregistrement est accessible à tous mais il est payant. Plusieurs groupes français y ont déjà enregistré un album comme Herbie Hancock, qui y a aussi joué en concert, ou alors Jul.

Salles de répétitions

Espace entreprises

Pour colloques, séminaires, salons, cet espace représente 2 660 m2

Parc

GraphyArchy - Wikipedia 00009.jpg

Un parc ouvert au public est posé sur le toit de la grande salle, avec une vue sur l'œuf de l'auditorium, sur la pointe de l'Ile Seguin et les rives de la Seine.

Prix, récompenses, distinctions

Programmation

Il est prévu plus de 400 représentations par an dont une cinquantaine par le département. Parmi les partenaires de renom, Laurence Equilbey dirige l'Insula orchestra[5] fondé par la directrice d'Accentus ; cet orchestre symphonique bénéficie d'une résidence dans les nouveaux locaux[6].

Le 12 décembre 2017, la Seine musicale accueille le « One Planet Summit ». Organisé à l'occasion du deuxième anniversaire de l'accord de Paris sur le climat, cet événement d'initiative française cherche à remobiliser la communauté internationale sur les enjeux écologiques. Il réunit près de 4 000 invités, dont une cinquantaine de chefs d'État et de gouvernement[7].

Présidents du comité de direction artistique

  • Pierre Lescure - actuel directeur du Théâtre Marigny, pilotera la programmation des deux salles prévues pour accueillir des concerts de classique, comme le jazz, spectacle de danse ou opéras.

Article connexe

Liens externes

Notes et références