La Place Royale ou l'Amoureux extravagant

La Place Royale
Image illustrative de l'article La Place Royale ou l'Amoureux extravagant
Édition princeps

Auteur Pierre Corneille
Pays Drapeau de la France France
Genre Pièce de théâtre
Éditeur Augustin Courbé
Lieu de parution Paris
Date de parution 1637
Date de la 1re représentation 1634
Lieu de la 1re représentation Théâtre du Marais

La Place Royale ou l'Amoureux extravagant est une comédie en cinq actes écrite par Pierre Corneille en 1634, créée au Jeu de paume du Marais en 1636 et publiée en 1637 chez Augustin Courbé.

Cette pièce, où Corneille traite de l’amour et de la liberté, à travers la rupture par Alidor de son engagement envers Angélique, connut un vif succès.

La Place Royale ou l'Amoureux extravagant

Sommaire

Personnages

  • Alidor, amant d’Angélique
  • Cléandre, ami d’Alidor
  • Doraste, amoureux d’Angélique
  • Lysis, amoureux de Phylis
  • Angélique, maîtresse d’Alidor et de Doraste
  • Phylis, sœur de Doraste
  • Polymas, domestique d’Alidor
  • Lycante, domestique de Doraste

Résumé

Alidor aime Angélique et il est payé de retour, mais l’amour d’Angélique l’incommode, car il ne peut se faire à l’idée du mariage qui signifierait la perte de sa liberté. Il voudrait qu'Angélique se donne à son ami Cléandre. Pour l'y décider, il la convainc faussement de son infidélité, grâce à une fausse lettre. Mais lorsque Angélique s’éloigne de lui, comme prévu, elle se rapproche de Doraste et non de Cléandre, comme il le veut. Il la séduit donc à nouveau pour se faire donner un rendez-vous. Il a imaginé de la faire enlever par Cléandre lorsqu’elle se rendra au rendez-vous. Ce nouveau plan échoue également, car Cléandre enlève par erreur Phylis, l’amie d’Angélique sortie la chercher. Lorsque Angélique découvre qu'Alidor avait fait signer par Cléandre la promesse de mariage qu’il lui avait remise pour la persuader de le suivre, et donc qu’elle a été jouée une fois de plus, elle décide de quitter le monde pour entrer au couvent.

Mises en scène notables

Liens externes