La France a peur

La France a peur

« La France a peur » est la phrase d'ouverture du journal télévisé de TF1 du 18 février 1976, prononcée par le présentateur Roger Gicquel le lendemain de l'arrestation du meurtrier de Philippe Bertrand dans l'affaire Patrick Henry.

Cette phrase est bien souvent interprétée à contresens car, prise seule, elle semble anxiogène. En réalité, selon Roger Gicquel, cette phrase n'avait pas d'autre but que d'introduire une argumentation contre toute tentative de vengeance et de justice expéditive[1],[2]:

« Bonsoir. La France a peur. Je crois qu'on peut le dire aussi nettement. (...) Oui, la France a peur et nous avons peur, et c'est un sentiment qu'il faut déjà que nous combattions je crois. Parce qu'on voit bien qu'il débouche sur des envies folles de justice expéditive, de vengeance immédiate et directe. (...) »

Depuis, l'expression a été réutilisée pour nommer :

  • La France a peur, une chanson de Mickey 3D (premier single du groupe en 2000) ;
  • La France a peur de Nic Oumouk, le deuxième album de la série de bande dessinée Nic Oumouk de Manu Larcenet (avril 2007) ;
  • La France a peur, titre d'un livre de Laurent Bonelli qui a pour sous-titre Une histoire sociale de « l'insécurité » et dont le sujet a fait l'objet d'une thèse universitaire par l'auteur. (Éditions de La Découverte, 2008).
  • La France a peur, une chanson de Babylon Pression (dans le troisième album Travaille Consomme et Meurs sortie en 2007)

Référence

  1. (fr) « Plateau Roger Gicquel : La France a peur », Institut national de l'audiovisuel, France (consulté le 8 mars 2010)
  2. « Roger Gicquel, la France en pleurs », Libération.fr,‎ (lire en ligne)