La Foule (chanson)

La Foule (chanson)

La Foule est le titre d'une chanson célèbre, interprétée par Édith Piaf en 1957. Les paroles sont de Michel Rivgauche et la musique de Ángel Cabral. Il s'agit de l'adaptation de Que nadie sepa mi sufrir, valse péruvienne d'origine argentine composée en 1936 par Ángel Cabral sur des paroles d'Enrique Dizeo. Après le succès de l'adaptation française, la version originale a été remise à la mode sous le titre espagnol Amor de mis amores. La chanson a été reprise par de nombreux artistes, en français comme en espagnol mais aussi dans d'autres langues.


Thématique

La chanson narre l'histoire d'une jeune femme, perdue dans une fête populaire, la foule est dense, tellement importante que les personnes qui la compose n'ont que peu d'emprise sur leur mouvement. Par un mouvement de foule, la jeune femme se retrouve dans les bras d'un inconnu. Tous deux impuissants, il se laissent emporter par la magie de cet instant, dansant au gré du mouvement de la foule. Il y a quelque chose qui se passe, peut-être le début d'un amour naissant, assassiné quelques instant plus tard par un autre mouvement de foule qui séparent ceux qui venaient de se rencontrer. Malgré tous ses efforts, la foule l'emporte loin de cet inconnu que la foule lui a offert et aussitôt repris. Un inconnu qu'elle ne reverra jamais.

Autres reprises

Amor de mis amores, qui poursuit maintenant sa propre histoire, et sa version française, La Foule, ont été reprises par de nombreux chanteurs ou groupes musicaux, notamment :

  • Maurice Vittenet et son ensemble, La Foule, (1958)[1]
  • María Dolores Pradera, Que nadie sepa mi sufrir, accompagnée par un orchestre dans son album Sus Primeras Canciones, Vol. 1, sorti en 1965, réédité en 2016, remastérisé dans le quadruple CD La Colección Definitiva en 2017. Autre version, accompagnée à la guitare dans l'album collectif El Clan del Mariachi (Vol 7), réédité en 2017.
  • Chava Alberstein, dans le tubes collection album, en 1975 en hébreu, sous le nom « ḥyẇkym » (חיוכים,sourires).
  • Paco, de son vrai nom François Berthelot[2], dans le tube de l'été 1988.
  • Mireille Mathieu, La Foule, sur son album Mireille Mathieu chante Piaf sorti en 1993, 2003 et 2012.
  • Yvette Horner, dans le disque Yvette Horner et les Cash, en 1995.
  • Orquesta Aragón, Que nadie sepa mi sufrir, groupe cubain, dans le disque Cha Cha Charanga, en 1997.
  • Cassita, remix produit pour une publicité de la marque Perrier en 1997.
  • Rumbanana, Amor de mis amores, album : ça, ça m'fait peur, 2000
  • Guy Marchand, sous le titre Amor de Mis amores, en 2002.
  • Omara Portuondo, Que nadie sepa mi sufrir dans le disque Flor de amor, en 2006.
  • Los Calchakis, Que nadie sepa mi sufrir (La foule) dans leur album Danse avec le condor, en 2006.
  • Alain Barrière sur l'album Chansons françaises en 2007.
  • Los Machucambos, La Foule (Que Nadie Sepa Mi Sufrir), réédité remastérisé en 2007 sur la compilation ː The Very Best Of Los Machucambos.
  • Philippe Candelon, Que nadie sepa mi sufrir, dans le disque Camino de Santiago, en 2007.
  • Bernard Adamus, dans le disque Brun, en 2010.
  • Grupo 5, Que nadie sepa mi sufrir, groupe de cumbia péruvienne.
  • La Sonora Dinamita, Que nadie sepa mi sufrir, groupe de cumbia colombienne.
  • Manu Dibango a repris la chanson sous son titre en français (La Foule) sur son album Balade en saxo, en 2013.
  • Arcadian, sous le titre La Foule en 2018


Notes et références