La Cité de Dieu (film)

La Cité de Dieu
Description de cette image, également commentée ci-après
Logotype anglophone de La Cité de Dieu.

Titre original Cidade de Deus
Réalisation Fernando Meirelles
Kátia Lund
Scénario Paulo Lins
Bráulio Mantovani
Acteurs principaux
Sociétés de production O2 FilmesV
ideoFilmes
Pays d’origine Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Drame
Action
Durée 130 minutes
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Cité de Dieu (en portugais : Cidade de Deus) est un film brésilien, coréalisé par Fernando Meirelles et Kátia Lund, et sorti en 2002.

Il est adapté du roman du même nom écrit par l'auteur brésilien Paulo Lins en 1997.

Synopsis

Le film raconte l'histoire de la Cité de Dieu, un quartier violent de Rio de Janeiro, sur une période allant de la fin des années 1960 au milieu des années 1970. Le personnage principal (et narrateur) est issu de ce quartier et veut devenir photographe. À la fois acteur et spectateur des événements, il témoigne ainsi de l'évolution de ce quartier, notamment en ce qui concerne les gangs, l'armement, la drogue et ses amis d'enfance qui ne suivent pas la même voie que lui.

Fiche technique

Distribution

:Note : Entre parenthèses, la traduction du surnom du personnage.

Fin des années 1960

  • Jonathan Haagensen : Cabeleira (Tignasse), frere de Bené, chef d'une bande dans les premières années de la favela, le « trio Ternura »
  • Roberta Rodrigues : Berenice, sa petite amie
  • Leandra Miranda : Lúcia Maracanã
  • Alicate : membre du « trio Ternura »
  • Douglas Silva : Dadinho (Petit Dé)
  • Michel de Souza : Bené enfant, le meilleur ami de Dadinho (Petit Dé)
  • Luis Otávio : Buscapé (Fusée), enfant
  • Renato de Souza : Marreco, le frère de Buscape, fait partie du trio Ternura
  • Edson Montenegro : le père de Buscapé
  • Gero Camilo : Paraíba (Nabot), le dénonciateur
  • Karina Falcão : la femme de Paraíba
  • Luiz Carlos Ribeiro Seixas : Touro (Taureau), un policier
  • Maurício Marques : Cabeção (Grosse Tête), son second, apparaît également dans la seconde partie du film

Milieu des années 1970

  • Alexandre Rodrigues  : Buscapé (Fusée) adolescent
  • Alice Braga : Angélica, une de ses amies
  • Daniel Zettel : Thiago, un de leurs amis
  • Leandro Firmino : Zé Pequeno (Petit Zé) adulte
  • Phellipe Haagensen : Bené adulte, son complice
  • Rubens Sabino : Neguinho (Noiraud), un des trafiquants
  • Matheus Nachtergaele : Sandro Cenoura (Carotte), un autre trafiquant
  • Charles Paraventi : Tio Sam (Oncle Sam), un trafiquant d'armes
  • Seu Jorge : Mané Galinha (Manu Le Coq)
  • Sabrina Rosa : la petite amie de Mané Galinha
  • Gustavo Engracia : Rogerio Reis, photoreporter
  • Graziella : Cintra, une journaliste
  • Darlan Cunha : Filé-com-Fritas (Steak-Frites), un des enfants de la cité

Bande-son

La bande-son du film est composée par Antonio Pinto et Ed Córtes. Elle est suivie par deux albums remix. Les chansons du film sont :

  • Alvorada (Cartola / Carlos Cachaça / Herminio B. Carvalho) - Cartola
  • Azul Da Cor Do Mar (Tim Maia) - Tim Maia
  • Dance Across the Floor (Harry Wayne Casey / Ronald Finch) - Jimmy Bo Horne
  • Get Up (I Feel Like Being a) Sex Machine (James Brown / Bobby Byrd / Ronald R. Lenhoff) - James Brown
  • Hold Back the Water (Randy Bachman / Robin Bachman / Charles Turner) - Bachman–Turner Overdrive
  • Hot Pants Road (Charles Bobbit / James Brown / St Clair Jr Pinckney) - The J.B.'s
  • Kung Fu Fighting (Carl Douglas) - Carl Douglas
  • Magrelinha (Luiz Melodia) - Luiz Melodia
  • Metamorfose Ambulante (Raul Seixas) - Raul Seixas
  • Na Rua, Na Chuva, Na Fazenda (Hyldon) - Hyldon
  • Nem Vem Que Não Tem (Carlos Imperial) - Wilson Simonal
  • O Caminho Do Bem (Sérgio / Beto / Paulo) - Tim Maia
  • Preciso Me Encontrar (Candeia) - Cartola
  • So Very Hard to Go (Emilio Castillo / Stephen M. Kupka) - Tower of Power

Distinctions

Le film est classé en vingtième position dans le classement des meilleurs films de tous les temps sur le site de référence IMDB avec une note de 8,7/10.

Récompenses

Nominations

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes