La Chapelle-de-Brain

La Chapelle-de-Brain
La Chapelle-de-Brain
Mairie de La Chapelle-de-Brain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Redon
Canton Redon
Intercommunalité Redon Agglomération
Maire
Mandat
Dominique Julaud
2014-2020
Code postal 35660
Code commune 35064
Démographie
Gentilé Branichapellois
Population
municipale
957 hab. (2016 en diminution de 1,54 % par rapport à 2011)
Densité 54 hab./km2
Population
aire urbaine
52 758 hab.
Géographie
Coordonnées 47° 42′ 03″ nord, 1° 56′ 00″ ouest
Altitude Min. 1 m
Max. 70 m
Superficie 17,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
La Chapelle-de-Brain

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
La Chapelle-de-Brain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-de-Brain

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-de-Brain
Liens
Site web www.commune-la-chapelle-de-brain.fr

La Chapelle-de-Brain est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en Région Bretagne.

Géographie

Toponymie

Attesté sous les formes Brinum en 1148 [1], Brain en 1238, Breyn en 1427, Brain sur Vilaine en 1958[2].

Ce toponyme devrait son nom à un surnom d'homme gaulois Brannos surnom inspiré du nom du corbeau[3].

Histoire

  • En 1875, la commune de La Chapelle-Saint-Melaine est créée par démembrement de la commune de Brain.
  • En 1958, le nom de la commune de Brain a été modifié en Brain-sur-Vilaine.
  • En 1976, Brain-sur-Vilaine et La Chapelle-Saint-Melaine fusionnent. Le nom de la nouvelle commune ainsi créée sera La Chapelle-de-Brain.

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 1995 Jean Senand - -
1995 En cours Dominique Julaud UDF > UDI Préparateur en pharmacie - Conseiller général (2007 - 2009)
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1876. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2016, la commune comptait 957 habitants[Note 1], en diminution de 1,54 % par rapport à 2011 (Ille-et-Vilaine : +5,55 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
1 3571 4021 4101 4461 4351 3931 3781 3201 175
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
1 1311 1491 079931826742701670909
1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
887838919972957----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

  • Le moulin à vent du Tru, construit au XIXe siècle, a été inscrit monument historique par arrêté du 24 mai 1974[8].
  • Le marais de Gannedel, exemple type de marais eutrophes[9], entrenu en partie par le pâturage de chevaux mulassiers du Poitou.
  • L'église Saint-Melaine à La Chapelle-Saint-Melaine, chapelle construite en 1823, devenue église paroissiale en 1839. Une tour-clocher est ajoutée par Arthur Regnault en1908[10].
  • L'église Saint-Melaine à Brain-sur-Vilaine, elle possède un chevet roman et a été remaniée aux XVe et XVIIe siècles. Le clocher-porche a été ajouté en 1921 par Hyacinthe Perrin[11].

Personnalités liées à la commune

La commune de La Chapelle Saint-Melaine tient son nom de Saint Melaine, né vers 456 dans le village. En 505, Melaine devient le premier évêque de Rennes.

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Cartulaire de Redon
  2. dictionnaire topographique d' I-&-V de l'Abbé Bossard, consultable aux A.D. 35
  3. Marie-Thérèse Morlet
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Notice no PA00090520, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Louis Diard, La flore d'Ille-et-Vilaine, Atlas floristique de Bretagne, Rennes, Siloë, 2005, p. 65, 72.
  10. « http://inventaire-patrimoine.region-bretagne.fr/gertrude-diffusion/dossier/eglise-paroissiale-saint-melaine/286c7713-8311-4cd0-9e1d-f7c13b59321f »
  11. « http://inventaire-patrimoine.region-bretagne.fr/gertrude-diffusion/dossier/prieure-de-benedictins-eglise-paroissiale-saint-melaine/9a69dc30-08a8-4955-a031-8934b2815566 »

Voir aussi

Liens externes

  • Mairie de la Chapelle de Brain
  • La Chapelle-de-Brain sur le site de l'Institut géographique national
  • Inventaire préliminaire du conseil régional de Bretagne