La Chapelle-Moutils

La Chapelle-Moutils
La Chapelle-Moutils
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Coulommiers
Intercommunalité Communauté de communes des Deux Morin
Maire
Mandat
Thierry Bontour
2014-2020
Code postal 77320
Code commune 77093
Démographie
Gentilé Capellomoutillais
Population
municipale
439 hab. (2016 en augmentation de 6,55 % par rapport à 2011)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 30″ nord, 3° 23′ 29″ est
Altitude Min. 117 m
Max. 197 m
Superficie 18,90 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
La Chapelle-Moutils

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
La Chapelle-Moutils

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-Moutils

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-Moutils

La Chapelle-Moutils est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Capellomoutillais.

Géographie

Localisation

Le village est situé en limite est du département à 8 km à l'est de La Ferté-Gaucher.

Lieux-dits et écarts

Les Thénières, les Montgets, Véronge (ferme), Montvinot, Moutils, Marchais, Voigny.

Hydrographie

  • la rivière le Grand Morin, longue de 118,2 km[1], affluent en rive gauche de la Marne.
  • le ru de Vorain, 2,4 km[2], affluent du Grand Morin ;
  • le ru de Drouilly, 8,1 km[3], affluent du Grand Morin ;
  • le ru de Champ Huet, 1,5 km[4], affluent du Grand Morin.

Voies de communication et transports

Transports

La commune est desservie par la ligne d’autocars N° 10 (Coulommiers - Meilleray) ) du réseau Transdev-IdF[5].

Toponymie

Du latin capella, « chapelle » ; et de l’ancien français moutils, « monastère ».

Histoire

Commune formée en 1972 par la réunion de La Chapelle-Veronge et de Moutils[6].

Politique et administration

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Thierry Bontour[7] - Agriculteur

Politique environnementale

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2016, la commune comptait 439 habitants[Note 1], en augmentation de 6,55 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
424293460530554579588585588
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
559560606542505485532514500
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
474449396381345332301333277
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
252204268284280324352412439
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités

Économie

Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoine

Clocher de l'église et pressoir à roue.

Lieux et monuments

  • Église Saint-Antoine-et-Saint-Sulpice (XIIIe siècle).
  • Ancienne chapelle Saint-Jean-Baptiste à Moutils, seul vestige d'un prieuré (transformée en habitation).
  • Ancien pressoir à roue.
  • Ferme de Véronge.
  • « Vélo-rail » de la vallée du Grand-Morin.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • La_Chapelle-Moutils sur le site de la CC des Deux Morin

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Sandre, « Le Grand Morin »
  2. Sandre, « Ru de Vorain »
  3. Sandre, « Ru de Drouilly »
  4. Sandre, « Ru de Champ Huet »
  5. Site Trandev-IDF
  6. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en février 2019).
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.