La Ch'tite Famille

La Ch'tite Famille
Description de l'image LaCh'titeFamilleLogo.jpg.

Titre original La Ch'tite Famille
Réalisation Dany Boon
Scénario Dany Boon
Sarah Kaminski
Acteurs principaux
Sociétés de production Pathé Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 106 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Ch'tite Famille est une comédie française coécrite et réalisée par Dany Boon, sortie en 2018.

Synopsis

Valentin et sa compagne Constance sont tous deux des architectes designers réputés. Ils se préparent au vernissage de leur rétrospective au palais de Tokyo à Paris. Mais rien ne va se passer comme prévu.

Célèbre autant qu'hautain, Valentin a menti sur ses origines. Issu d'une famille modeste originaire du Nord de la France, il a prétendu que sa mère l'a abandonné à sa naissance. Or, celle-ci, accompagnée du frère de Valentin, de sa belle-sœur et de sa nièce, débarque inopinément dans la capitale le jour du vernissage, pour fêter son 80e anniversaire[1]. La rencontre est fracassante. Lorsque le beau-père fourbe et manipulateur de Valentin le percute volontairement avec sa voiture, ce dernier tombe dans le coma et se réveille à l'hôpital amnésique, avec en tête ses 17 ans, à l'époque où il s'apprêtait à quitter sa région natale. Il va être ch'ti plus que jamais, avec son accent, ses goûts et ses manières totalement décalés avec le milieu parisien mondain et snob. Ce retour en arrière le rapproche de sa mère. Constance, son épouse et associée, fait tout pour le ramener à sa vie d'artiste et effacer son accent avant de l'accepter, par amour, tel qu'il est. Ils redeviennent de simples designers et Valentin renoue avec sa famille.

Fiche technique

  • Titre original : La Ch'tite Famille
  • Réalisation : Dany Boon
  • Scénario : Dany Boon et Sarah Kaminski
  • Décors : Hervé Gallet
  • Costumes : Laetitia Bouix
  • Photographie : Denis Rouden
  • Son : Lucien Balibar, Guillaume Bouchateau et Damien Lazzerini
  • Montage : Élodie Codaccioni
  • Musique : Maxime Desprez et Alexandre Lecluyse
  • Production : Jérôme Seydoux
  • Sociétés de production : Pathé Production ; TF1 Films Production et Les Productions du Ch'Timi (coproductions) ; 26 DB Productions (production étrangère)
  • Sociétés de distribution : Pathé Films (France) ; Alternative Films (Belgique), A-Z Films (Québec), Pathé Films AG (Suisse romande)
  • Budget : 27,8 millions d’euros[2]
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Langue originale : français
  • Format : couleur
  • Genre : comédie
  • Durée : 106 minutes
  • Dates de sortie :

Distribution

  • Dany Boon : Valentin Duquesne, alias Valentin D.
  • Line Renaud : Suzanne, la mère de Valentin
  • Laurence Arné : Constance Brandt, femme de Valentin
  • Valérie Bonneton : Louloute, l'ex-fiancée de Valentin et femme de Gustave
  • Guy Lecluyse : Gustave, dit « Gus », le frère de Valentin
  • François Berléand : Alexander Brandt, le père de Constance, beau-père de Valentin
  • Pierre Richard : Joseph, le père de Valentin
  • Juliane Lepoureau : Britney, la fille de Gustave et Louloute
  • Judi Beecher : Kate Fischer
  • Karina Beuthe Orr : Karina Beuthe
  • Claudia Tagbo : la ministre de la Culture
  • Antonia de Rendinger : Mme de Cléry, la cliente de Valentin et Constance
  • Aladin Reibel : Pr. Rosenberg, le chirurgien
  • Vincent Primault : Dr. Legare, le neurologue de l'hôpital
  • Stéphane Pézerat : l'orthophoniste
  • Thomas VDB : le paparazzi
  • Ludmila Mikhailova : Olga, la femme de ménage de Valentin et Constance
  • Silvie Laguna : la prof de maintien parisienne
  • Jeanfi Janssens : Tony
  • Ludovic Pinette : l'avocat d'Alexander
  • Yan Tual : l’agent de sécurité
  • Oleg Eyben : l'invité

et, dans leurs propres rôles :

Production

Genèse et développement

Selon Dany Boon, les premières idées du scénario remontent à 2011[3]. L'affiche du film est sortie le 27 novembre 2017. La bande-annonce est sortie le 20 décembre 2017 sur YouTube[5].

Dany Boon à la cérémonie des césars.

Préproduction

Il s'agit du sixième long-métrage de Dany Boon en tant que réalisateur. Ce dernier déclare que « ce ne sera pas une suite du film Bienvenue chez les Ch'tis » (sorti en 2008).

Ce film devait sortir avant Supercondriaque et Raid dingue[7]. Dany Boon en est l'acteur principal, il est notamment accompagné par les deux actrices nordistes Line Renaud et Valérie Bonneton[7], déjà présentes dans ses précédentes réalisations.

Pour le casting, Dany Boon a également fait appel à Pierre Richard, ainsi qu'à Guy Lecluyse (notamment à l'affiche de Bienvenue chez les Ch'tis sorti en 2008 et Rien à déclarer sorti en 2011). Le casting est complété par Laurence Arné (l'actrice a partagé l'affiche de Radin ! avec Dany Boon) et François Berléand.

Le réalisateur a proposé à son copain Johnny Hallyday de jouer dans le film. Le chanteur est mort au moment du montage, si bien que le clin d'œil dans la dernière scène (Pierre Richard chante Que je t'aime en ch'ti pour Line Renaud dans une version rebaptisée Que j'te ker) s'est transformée en hommage posthume, le film étant dédié au rockeur[9].

Tournage

Le tournage dure au total 10 semaines, réparties entre le début (en Île-de-France, notamment à la cité du cinéma à Saint-Denis[3]) et la fin de l'été 2017 (dans les Hauts-de-France).

Musique

  • Where Ever You Go - Bensé
  • Holly Drugs - Bensé
  • Knock On Woods - Bensé

Accueil

Sorties

Le film sort le dans le Nord[10] et le dans le reste du pays.

Critiques

Michaël Mélinard de L'Humanité juge cette comédie habilement calibrée pour toute la salle, avec Dany Boon qui y retrouve « une force et une poésie comiques quelque peu diluées après Bienvenue chez les Ch'tis » dont elle est dérivée[12], le réalisateur retentant le coup du régionalisme[13]. François Forestier de L'Obs considère le film « moins drôle que Bienvenue chez les Ch'tis, mais plus émouvant[14] ».

Pour plusieurs critiques, ce film accumule les clichés autour des Nordistes. Selon Bernard Génin de Positif, le spectateur « reste en rade et il n'est pas sûr que ceux du Nord apprécient cette grosse farce dont ils sont les dindons ». Ève Beauvallet dans Libération estime que cette comédie sociale « destinée à réconcilier tous les segments de marché, n’est ni suffisamment choquante pour s’indigner, ni suffisamment ciselée pour se marrer. Pile ce qu’il faut pour s’y ennuyer[16] ». Stéphane Gobbo du Temps parle d'« indigence crasse », d'une forme de mépris envers les Ch'tis dépeints comme des « ploucs incultes », et d'un film qui « est tout simplement une insulte faite à l’intelligence du spectateur[13] ».

La Ch'tite Famille

Score cumulé
SiteNote
Rotten Tomatoes20%
Allociné2.9 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries4.0 étoiles sur 5
Télérama3.0 étoiles sur 5

Box-office

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Pays ou région Box Office Date d'arrêt

du

box office

nombre de

semaines

Drapeau de la France France 5 609 386 entrées 18 avril 2018 8
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 211 640 entrées 5 avril 2018 3
Monde Monde 48 828 734 $USD

Notes et références

  1. Nathalie Simon, « La Ch'tite Famille perd un peu le Nord », sur lefigaro.fr, .
  2. https://www.taxshelter.be/fr/system/files/Films/Card/1061-la-chtite-famille-fr.pdf
  3. a et b « Sur le tournage du prochain film de Dany Boon « La ch'tite famille » », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2017)
  4. FilmsActu, « LA CH’TITE FAMILLE Bande Annonce ✩ Dany Boon, Comédie Française (2018) », (consulté le 20 décembre 2017)
  5. a et b « Dany Boon - La Ch'tite famille : casting, date de sortie, scénario... Ce que l'on sait sur son prochain film - France 3 Hauts-de-France », France 3 Hauts-de-France,‎ (lire en ligne, consulté le 15 mars 2017)
  6. Jérôme Vermelin, « Dany Boon : "Je voulais que Johnny Hallyday soit dans 'La Ch’tite famille'" », sur lci.fr, .
  7. « La première bande-annonce de la comédie La ch'tite famille, de et avec Dany Boon. », sur leblogvnews.com, (consulté le 15 mars 2017).
  8. Michaël Mélinard, « Dany Boon. « La honte de classe, je l'ai connue dans les deux sens » », sur humanite.fr, .
  9. a et b Stéphane Gobbo, « Dany Boon, le film de trop », sur letemps.ch, .
  10. François Forestier, « La Ch'tite famille », sur nouvelobs.com, .
  11. Ève Beauvallet, « «La Ch'tite Famille» : au Nord, rien de nouveau », sur liberation.fr, .

Annexes

Documentation

  • Dossier de presse Ma Ch’tite Famille

Liens externes