LGV Haramain

Le projet LGV Haramain (ligne de train à grande vitesse Haramain) ou HHR (en anglais : Haramain High Speed Rail Project) est la concrétisation du projet MMRL (Makkah-Madinah Rail Link) qui vise à relier La Mecque à Médine via Djeddah, sur une ligne électrifiée à 2 voies avec une vitesse de circulation pouvant atteindre 320 km/h.

La ligne a été inaugurée en septembre 2018[1].

Objectifs

  • Faciliter les transports pour les pèlerins du Hajj et de l'Umrah en reliant La Mecque à l'aéroport international de Djeddah mais également à Médine (2e ville sainte de l'Islam).
  • Diminuer le trafic autoroutier entre La Mecque et Djeddah et gérer les pics de trafic.
  • Réduire les accidents dans la région de La Mecque (celle-ci représente 35 % des accidents routiers sur l'ensemble du Royaume)
  • Développer économiquement et commercialement les zones autour des gares
  • Favoriser un meilleur environnement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Stratégie de mise en œuvre et structure du projet

Le projet est réalisé sous la forme d'un partenariat public-privé où un consortium international, composé de douze entreprises espagnoles dont notamment le constructeur ferroviaire Talgo, l'opérateur Renfe, le gestionnaire d'infrastructure Adif et deux sociétés saoudiennes, est chargé de concevoir, financer, construire, exploiter, maintenir et transférer l'infrastructure après une période donnée. Les terrains sont fournis au concessionnaire par le Royaume.

Le consortium construira notamment les voies ferrées et fournira 35 rames de trains Talgo 350 (avec une option d'achat pour 23 supplémentaires), dont il assurera le fonctionnement et la maintenance pendant 12 ans.

La maîtrise d’œuvre de l'opération a été confiée à Dar Al-Handasah.

La réalisation du projet a été scindée en 2 phases, comme suit:

Phase 1
  • Lot 1 : contrat général de réalisation du génie civil des voies (ouvrages d'art et préparation des fonds de forme pour les voies). Le consortium Al Rajhi a gagné le contrat pour les travaux de génie civil qui ont démarré en avril 2009, pour un achèvement en 2013. Le coût est estimé à 1,9 milliard de dollars
  • Lot 2 : contrat général de réalisation des gares. Sur les 5 gares que compte le projet, 2 ont été attribuées au groupement Saudi-Binladen & Yapi Merkezi (Saudi Binladen Consortium), il s'agit des gares de La Mecque et Médine. Les gares de Djeddah centre et KAEC (Ville économique du roi Abdallah) ont été attribuées au consortium regroupant Saudi Oger et El Seif. La dernière gare, située à l'aéroport international de Djeddah, fait partie du projet d'extension de ce même aéroport.

Dans ce cadre, le contrat de conception des gares d'un montant de 38 milliards de dollars a été attribué a une joint-venture entre Foster & Partners et Buro Happold[2].

Phase 2

La phase 2 a été attribuée en un seul lot, et comprend la mise en place des voies, y compris fourniture des équipements techniques et des trains, ainsi que la maintenance des installations pour une période de 12 ans. Ce lot a été remporté par le consortium sous leadership espagnol mentionné ci-dessus.

Gares desservies

Le projet prévoit une desserte de La Mecque, Djeddah, la Ville économique du roi Abdallah (KAEC) et Médine.

Trajet Distance
en Km
La Mecque-Djeddah 72
Djeddah-KAEC 112
KAEC-Médine 260
Total 444

Planning de réalisation

Des essais à haute vitesse sont effectués en juin 2017[3]. L'ouverture est désormais prévue pour 2018[4]

Liens externes

Références

  1. (en) « Saudi Arabia opens high-speed train linking Islam's holiest cities », sur reuters.com, (consulté le 25 septembre 2018)
  2. (en) Foster + Partners / www.fosterandpartners.com, « Foster + Partners + Buro Happold joint venture to design four stations for new Haramain High-speed Railway | Foster + Partners », sur www.fosterandpartners.com (consulté le 26 juin 2018)
  3. (en-US) « High-speed Saudi Haramain train tested successfully at 300 km/h », Zawya,‎ (lire en ligne).
  4. (en-US) « Haramain express train to start operation next year », Zawya,‎ (lire en ligne).