L'Arbre de Noël

L'Arbre de Noël
Réalisation Terence Young
Scénario Terence Young
d’après Michel Bataille
Acteurs principaux
Sociétés de production Films Corona
Jupiter Generale Cinematografica
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Durée 108 min
Sortie 1969

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Arbre de Noël (The Christmas Tree) est un film franco-italien réalisé par Terence Young, sorti en 1969.

Le film est librement adapté du roman éponyme de Michel Bataille. Il existe en deux versions, une version française où Bourvil s'exprime en français, les autres acteurs étant doublés ; et une version internationale où Bourvil s'exprime en anglais avec un accent prononcé. Les deux versions diffèrent légèrement en termes de montage cinématographique, ainsi que dans les détails des scènes tournées deux fois[1].

Synopsis

Riche homme d'affaires franco-américain, Laurent Ségur est heureux de présenter sa nouvelle compagne, Catherine Graziani, à son jeune fils, Pascal, dix ans, dont la maman est morte accidentellement. C'est le début des vacances d'été. Pascal veut les passer en Corse. Là, au bord de la mer, son père et lui voient exploser un avion militaire dont le pilote a pu larguer en parachute le précieux chargement : une bombe atomique. Irradié, Pascal est atteint de leucémie et n'a plus que six mois à vivre. Laurent, qui doit son propre salut au fait d'avoir été sous l'eau au moment fatidique, décide d'offrir à l'enfant la vie la plus merveilleuse qui soit et l'emmène vivre au château qu'il a acheté, où les attendent Verdun, qui fut son compagnon de résistance, et la vieille gouvernante Marinette.

Fiche technique

  • Titre : L'Arbre de Noël (The Christmas Tree ou When Wolves Cry)
  • Réalisation : Terence Young
  • Réalisation de la seconde équipe : Bernard Farrel
  • Scénario : d'après le roman de Michel Bataille
  • Adaptation et dialogues : Terence Young
  • 1er Assistant réalisateur : Paul Feyder
  • Second Assistant réalisateur : Xavier Gélin
  • Assistant réalisateur stagiaire: Jean Szniten
  • Images : Henri Alekan
  • Photographe de plateau : Yves Mirkine
  • Opérateur : Henri Tiquet et Raymond Picon-Borel pour la seconde équipe
  • Musique : Georges Auric (Édition Eden-Roc)
  • Décors : Jean André, assisté de Tony Roman, Eugène Roman, Robert André
  • Son : William-Robert Sivel
  • Montage : Monique Bonnot, assistée de Johnny Dwyre, Madeleine Bagiau, Annie Charrier
  • Script-girl : Janine Wita, Jacqueline Braunstein
  • Régisseur Général : Clo d'Olban, Jean Drouin
  • Administrateur : Roger Morand
  • Costumes : Tanine Autre
  • Maquillage : Marie-Madeleine Paris
  • Coiffures : Alain Scemama
  • Ensemblier : Fernand Bernardi, Robert Turlure
  • Accessoiriste, effets spéciaux : Karl Baumgartner, Daniel Braunschweig
  • Générique : LAX
  • Enregistrement Westrex, Laboratoire Franay, L.T.C Saint-Cloud
  • Pellicule 35 mm couleur par Eastmancolor
  • Production : Films Corona, Jupiter Generale Cinematografica
  • Chef de production : Robert Dorfmann
  • Directeur de production : Georges Valon
  • Distribution : Valoria-Films
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France | Drapeau de l'Italie Italie
  • Genre : Film dramatique, Mélodrame
  • Durée : 108 minutes
  • Visa d'exploitation : 35353
  • Dates de sortie :

Distribution

Lieux de tournage

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Notes et références

  1. Bourvil "ça va, ils sont contents", Pascal Delmotte, Flammarion, 2010, p.189