L'Étalon

L'Étalon
Réalisation Jean-Pierre Mocky
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Sortie 1970

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Étalon est un film français réalisé par Jean-Pierre Mocky et sorti en 1970.

Synopsis

Pendant ses vacances, le vétérinaire William Chaminade est amené à soigner une femme délaissée, qui a tenté de se suicider. Il a alors l'idée de créer un centre où l'« Étalon », être sans malice, sain et de haute moralité, assouvira la fièvre des sens des ménagères malheureuses en amour...

Fiche technique

  • Titre : L'Étalon
  • Réalisation : Jean-Pierre Mocky
  • Scénario : Jean-Pierre Mocky, sur une idée de Bourvil
  • Adaptation : Jean-Pierre Mocky, Alain Moury
  • Dialogues d'Alain Moury
  • Assistants réalisateurs : Luc Andrieux, Jacques de Chavigny
  • Production : Jean-Pierre Mocky pour Balzac Films, Filmel, CCFC (France)
  • Directeur de production : Gilbert Marion
  • Producteur délégué : Eugène Lépicier
  • Distribution : C.C.F.C
  • Compositeur : François de Roubaix
  • Photographie : Marcel Weiss
  • Opérateur : Paul Rodier, assisté de Christian Dupré et Daniel Pouey
  • Son : Séverin Frankiel, Lucien Yvonnet
  • Montage : Marguerite Renoir, assistée de Sophie Tatischeff
  • Décors : Jacques Flamand
  • Chef constructeur : René Loubet
  • Habilleuse : Fanny Jacubowicz
  • Maquillage : Louis Dor
  • Script-girl : Lydie Mahias
  • Régisseur général : Claude Muller, Arlette Denis
  • Photographe de plateau : Pierre Raffo
  • Générique : Georges Grammat
  • Affichiste : René Ferracci
  • Pellicule 35 mm, couleur par Eastmancolor
  • Tournage à partir du 9 septembre 1969 à Cerbère (Pyrénées Orientales), Granville (Manche)
  • Genre : comédie
  • Durée : 90 minutes (1 h 30)
  • Date de sortie : (France)
  • Visa d'exploitation : 35767

Distribution

Choix des acteurs

L'Étalon marque la quatrième, mais également la dernière collaboration entre Jean-Pierre Mocky et Bourvil. Peu enthousiasmé par ce projet, à l'origine, Bourvil n'accepta de tourner ce film que pour démentir une rumeur qui le disait malade, bien que ce fût vrai, et même mourant[1].

Production

Le film est tourné principalement dans les Pyrénées-Orientales en septembre 1969, à Banyuls-sur-Mer, Cerbère et Perpignan[2].

Autour du film

Le film a été projeté en avant-première à la Cinémathèque française au Palais de Chaillot à minuit en présence du réalisateur et d'Henri Langlois.

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean-Noël Grando, 100 ans de cinéma en Pyrénées-Orientales : Histoires et secrets de tournages, Perpignan, Mare nostrum, , 197 p. (ISBN 978-2-908476-96-5, notice BnF no FRBNF42318117)

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. http://www.dhnet.be/archive/bourvil-plaisantait-meme-de-sa-maladie-51b7e58de4b0de6db99602b3
  2. Jean-Noël Grando, 100 ans de cinéma en Pyrénées-Orientales : Histoires et secrets de tournages, Perpignan, Mare nostrum, , 197 p. (ISBN 978-2-908476-96-5, notice BnF no FRBNF42318117)