Kyunghyang Shinmun

Kyunghyang Shinmun
Pays Corée du Sud
Langue coréen
Périodicité quotidien
Date de fondation 1946
Ville d’édition Séoul

Site web khan.co.kr

Le Kyunghyang Shinmun est un quotidien fondé en 1946 et publié à Séoul en Corée du Sud.

Histoire

Le quotidien est fondé en 1946. Sa ligne éditoriale est progressiste et opposée au gouvernement[1]. Il est dirigé par des catholiques soutenant Chang Myon, une figure de l'opposition[2]. Durant les années 1950, il fait partie des cinq quotidiens les plus lus dans le pays[3]. En avril 1959, le gouvernement force le Kyunghyang Shinmun à cesser toute publication[1],[4],[5]. Le quotidien reprend sa parution en 1960, après la démission du président Syngman Rhee[1].

Le Kyunghyang Shinmun est la propriété du groupe Hanwha jusqu'en 1999. La crise économique asiatique pousse le chaebol à revendre le titre[1]. Le Kyunghyang Shinmun est depuis un journal indépendant dont la majorité du capital est détenue par ses employés[6].

Bibliographie

  • (en) Ki-Sung Kwak, Media and Democratic Transition in South Korea, Routledge, , 192 p. (ISBN 9781136297922, lire en ligne), p. 72-73. 
  • (en) Sŭng-hŭm Kil et Chung-in Moon, Understanding Korean Politics : An Introduction, State University of New York Press, , 366 p. (ISBN 9780791448892, lire en ligne), p. 167-168. 
  • (en) Yong-Pyo Hong, State Security and Regime Security : President Syngman Rhee and the Insecurity Dilemma in South Korea, 1953-60, Palgrave Macmillan, , 231 p. (ISBN 9780312217662, lire en ligne), p. 131-132. 

Références

Liens externes