Kraï de l'Oussouri

tracé de la rivière Oussouri

Le kraï de l'Oussouri ( en russe : Уссурийский край) est le nom traditionnel donné à la partie sud de l' Extrême-Orient russe dans la Fédération de Russie. Une grande partie du kraï est située dans la bassin de la rivière Oussouri et comprend la partie sud des montagnes de Sikhote-Aline, la plaine de Prikhankaïskaia et les crêtes sud adjacentes[1]. À la fin du XIXe siècle dans l' Empire russe c'était le nom donné à la zone se trouvant entre les rivières Oussouri, Soungatcha, et le lac Khanka d'un côté et le Détroit de Tatarie et la Mer du Japon de l'autre côté, s'étendant sur le territoire administratif de l'Oussouri, de l'Oussouri du Sud et sur l' Oblast de Primorié[2]. Le mot kraï est repris pour l'Oussouri dans le sens général ou historique de région et non comme entité politico-administrative. Il est situé géographiquement à l'extrême sud de l'Extrême-Orient russe, donne sur la mer du Japon, et confine avec la province du Heilongjiang en Chine. Le lac Khanka se trouve sur la frontière entre la Chine et la Russie.

Selon l' Encyclopédie Brockhaus et Efron, la superficie de cette zone culturelle et historique s'étend sur 214 896.2 км2. Elle est traversée par la rivière Oussouri, et ses affluents Lablobka et Avvakoumovka. La surface du kraï est répartie en une zone septentrionale de 133 819.4 км2, et une zone méridionale de 81 076.8 км2. Ces territoires ont été annexés à la Russie par le Traité d'Aigun en 1858 .

Climat

Les données donnent une idée du climat dans la partie nord de la région.

Moyenne de
température
année
Moyenne
température
hiver
Moyenne
témpérature
printemps
Moyenne
température
été
Moyenne
température
automne
Moyenne
pluies,
en mm.
Pluie
hiver
Pluie
printemps
Pluie
été
Pluie
automne
Khabarovsk 0,6 —21,9 1,4 20,1 2,8 551,8 12,0 122,9 313,3 123,6
Baie d'Olga (kraï du Primorie) 4,17 —10,61 3,53 17,9 6,57 753,9 32,17 185,06 310,54 226,13

Flore et faune

Dans la partie nord la végétation d'arbres et d'arbustes est dominée par le tilleul, l'érable, le balsa , le noyer, le cerisier, le pommier, le poirier , le frêne, le chêne , l'orme, le bouleau , le tremble, le cèdre, le mélèze, le sapin, le pin, la vigne, le fusain , la bourdaine, le framboisier, l'églantier, le sureau, le chèvrefeuille, le noisetier. Dans la partie sud on trouve de plus des cerisiers, des abricotiers, des vignes aux raisins bleus. Ce sont les pentes occidentales de la région de Sikhote-Aline qui sont les plus riches en variétés de plantes. Dans la partie orientale, sous l'influence des vents froids venant de la mer, ce sont les conifères qui prévalent.

Au début du XXe siècle les mammifères de la région étaient représentés par le tigre, le léopard, le chat sauvage, l'ours, le blaireau, la zibeline, la colombe, l'hermine, le loup, le renard, l'écureuil, le lièvre, le sanglier, le cerf, l'antilope. Le Lac Khanka abritait de nombreuses espèces de poissons, dont le kalouga, le keta, le saumon rose, la carpe etc.

Minéraux

Au début du XXe siècle les richesses fossiles de la région comprenaient de la houille, de l'or (en petite quantité) , de l'argent, du plomb et du fer. La région est riche en marbre, en pierre de construction, en chaux.

Population

La population est semblable à celle de l'Oblast de Primorié

Références

  1. Le dictionnaire des noms géographiques modernes . — Oussouri : à la lettre russe Y. Sous la rédaction générale de l'académicien V. M. Kotliakov. 2006
  2. Kraï de l'Oussouri