Konstantínos Mános (1869-1913)

(Redirigé depuis Konstantínos Mános)
Konstantínos Mános (1869-1913)
Konstantínos Mános
Konstantinos Manos.JPG
Fonction
Maire
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Mère
Roxani Mavromichalis ()
Fratrie
Autres informations
Conflits
Konstantínos Mános en front de la guerre Épire en décembre 1912[1].

Konstantínos Mános (en grec : Κωνσταντίνος Μάνος ; 1869-1913) fut un poète nationaliste, un sportif et un homme politique grec.

Biographie

Né en 1869, il fit partie des organisateurs des Jeux olympiques d'été de 1896 en tant que chef des « stadiers ». Il mena le défilé des vainqueurs, devant Spyrídon Loúis lors de la cérémonie de clôture[2].

Il fut ensuite élu député. Il combattit en Crète où il participa à la révolte de Therissos et durant les guerres balkaniques. Il décéda lors d'un accident d'avion le 4 avril 1913 (julien), alors qu'il effectuait un vol de reconnaissance au-dessus de la région de Thessalonique au cours de la Première Guerre balkanique. Le lieutenant Emmanuel Argyropoulos qui l'accompagnait et lui devinrent les deux premiers aviateurs grecs de l'histoire à mourir en avion[3],[4].

Fils du général Thrasývoulos Mános et frère de Pétros Mános, il est l'oncle d'Aspasia Manos, princesse de Grèce et épouse du roi Alexandre Ier de Grèce, et l'arrière-grand-père d'Ileana Mános, « duchesse de Chartres » et belle-fille du prince Jacques d'Orléans.

Notes et références

  1. Elias Basilas, Άπαντα, (Ed. Nikos D. Karabelas), p. 321, Preveza, 2012
  2. Michael LLewellyn Smith, Olympics in Athens. 1896., Profile Books, Londres, 2004, p. 194. (ISBN 1-86197-342-X)
  3. An Index of events in the military history of the greek nation., Hellenic Army General Staff, Army History Directorate, Athènes, 1998. (ISBN 960-7897-27-7), p. 100
  4. LLewellyn Smith, p. 194.