Karine Le Marchand

Karine Le Marchand
Karine Le Marchand-Manif pro mariage LGBT 27012013 15.jpg
Biographie
Naissance
(49 ans)
Nancy
Nom de naissance
Karine Mfayokurera
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Chevalier de l'ordre du Mérite agricole ()

Karine Mfayokurera, dite Karine Le Marchand, née le à Nancy, est une animatrice de télévision française.

Biographie

Le véritable nom de famille de Karine Le Marchand est Mfayokurera[1] (souvent écrit M'Fayokurera par les journalistes[2],[3],[4],[5]). Elle naît à Nancy d'une mère française originaire de Lorraine et d'un père natif du Burundi[6], qui quitte le foyer alors qu'elle est âgée d'un an et demi. Elle est donc élevée au côté de sa sœur aînée Agnès, par sa mère, secrétaire de direction, et sa grand-mère maternelle. Ce n'est que beaucoup plus tard, à l'occasion du tournage pour TV5 Monde d'un reportage au Burundi, qu'elle reprend contact avec son père, ancien directeur de la télévision nationale burundaise[5]. Les retrouvailles sont décevantes, et son père meurt du sida deux ans plus tard[7].

Pendant sa scolarité, elle pratique la harpe et la flûte traversière au Conservatoire à rayonnement régional de Nancy, en compagnie de sa sœur Agnès. Après son bac de français, elle quitte sa ville natale en 1986 et s'installe à Paris. Elle s'inscrit en terminale D dans un lycée parisien, tout en souhaitant entamer une carrière de chanteuse. D'abord mannequin[5], elle débute à la radio sur RMC où on lui propose de faire de la télévision. Elle choisit le pseudonyme de « Le Marchand » (le nom de son compagnon de l'époque)[1] quelques minutes avant le début de sa première émission en direct, sous la pression du directeur des programmes[2],[3],[4], alors qu'elle présentait l'émission Midi Pile sur France 3 Paris Île-de-France[6].

De France 3, où elle anime en 1998 Musique, musiques dont le rédacteur en chef est Jean-Pierre Pasqualini, elle passe brièvement par M6 avant de rejoindre TV5 où elle reste durant près de dix ans.

Carrière

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 2004, elle succède à Maïtena Biraben dans l'émission Les Maternelles sur France 5.

En , après cinq saisons à succès à la tête de l'émission Les Maternelles sur France 5, elle décide de rejoindre la chaîne privée M6.

Elle reprend l'animation de l'émission L'amour est dans le pré, qui obtient son record d'audience pour la cinquième saison à l'été 2010.

Le sur la même chaîne, elle présente également C'est ma vie, une émission de société le samedi après-midi qui rencontre chaque semaine un succès d'audience.

Pour la rentrée 2010/2011, M6 lui confie deux émissions supplémentaires : Espoir de l'année, un grand concours national des meilleurs jeunes artisans (coiffeurs, fleuristes, pâtissiers, etc.) diffusé à partir du 16 novembre 2010, et depuis le , l'émission On ne choisit pas ses voisins qu'elle co-anime avec Stéphane Plaza.

Elle participe à Toute la télé chante pour sidaction sur France 2.

En 2013, elle coécrit avec Alix Girod de l'Ain le livre L'Amour est tout près, publié aux Éditions Philippe Rey[8].

En 2014, elle devient sociétaire dans la nouvelle version des Grosses Têtes avec Laurent Ruquier sur la radio RTL.

À la rentrée 2016, elle présente l'émission politique Une ambition intime sur M6[9].

Émissions présentées

Voix off

Karine Le Marchand prête sa voix à l'émission Le Temps d'un poème sur Disney Junior depuis le 4 septembre 2012[10]. Elle assure également la narration, en voix off, d'émissions qu'elle présente, notamment L'amour est dans le pré.

Vie privée

Elle a une fille prénommée Alya, née en 2003[6],[5],[11], dont le père est Juif-Hongrois[11].

De 2007 à 2013, elle est en couple avec l'ancien footballeur Lilian Thuram[12]. Le , elle porte plainte contre ce dernier pour violence conjugale[13], puis annonce, dix jours plus tard, qu'elle retire sa plainte. Le couple se serait séparé plusieurs mois auparavant, selon l'avocate de l'animatrice[14]. Lilian Thuram nie avoir été violent avec Karine Le Marchand, et affirme que les allégations de cette dernière contre lui sont dues au fait qu'il lui aurait, lors de leur séparation, refusé « une compensation ». L'animatrice porte plainte pour diffamation contre son ancien compagnon : le tribunal relaxe finalement Lilian Thuram au bénéfice de la bonne foi, jugeant que si les propos étaient bien diffamatoires, ils étaient « sobres » et exprimés d'un ton modéré[15].

Distinctions

Le , Karine Le Marchand, alors animatrice de L'amour est dans le pré sur M6, reçoit la décoration de chevalier dans l'ordre du Mérite agricole des mains de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture[16],[17] pour sa contribution « à remettre les agriculteurs au cœur de la société[18] ».

Chevalier de l'ordre du Mérite agricole Chevalier de l'ordre du Mérite agricole (2013).

Publications

Notes et références

  1. a et b « Vidéo des premières minutes de l'émission "Les Grosses Têtes" du 27 juin 2016 », sur RTL, .
  2. a et b « Karine Le Marchand révèle qu’elle ne s’appelle pas vraiment «Le Marchand» », 20 minutes, .
  3. a et b Fabien Morin, « Pourquoi Karine Le Marchand s'appelle... Karine Le Marchand ? », Le Figaro, .
  4. a et b « Karine Le Marchand : pourquoi elle s'appelle comme ça ? », sur bfmtv.com, (consulté le 28 juin 2016).
  5. a, b, c et d Richard Poirot, « Karine Le Marchand, l'attachiante », sur Libération, .
  6. a, b et c « Bio », sur Première (consulté le 28 juin 2016).
  7. « La tragique révélation de Karine Le Marchand sur son père », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  8. "L'Amour est dans le pré" : les agriculteurs ont inspiré mon livre sur le célibat sur Le Nouvel Observateur.com.
  9. Claire Lavarenne, « Karine Le Marchand en dit plus sur Ambition intime, son émission consacrée aux politiques », Télé 2 semaines,
  10. Jean-Marc Morandini, « Karine Le Marchand va lire des comptines sur Disney Junior », sur jeanmarcmorandini.com,
  11. a et b Marine Chassang Filipe, « Karine Le Marchand nous raconte l'histoire du prénom de sa fille Alya » (consulté le 20 décembre 2016).
  12. Fabienne Cosnay, « Karine Le Marchand retire sa plainte contre Lilian Thuram », sur europe1.fr, .
  13. « Violences conjugales : Karine Le Marchand porte plainte contre Lilian Thuram », sur Le Parisien, 13 septembre 2013.
  14. Karine Le Marchand a retiré sa plainte contre Lilian Thuram, Le Monde, 14 septembre 2013.
  15. Violences conjugales : Karine Le Marchand perd son procès en diffamation contre Lilian Thuram, LCI, 19 février 2016.
  16. Agriculture : Karine Le Marchand décorée, Europe 1, .
  17. L’Amour est dans le pré : Karine Le Marchand décorée par le Ministre de l’agriculture, Première
  18. Le Point, 7 mars, no 2112, p. 36

Annexes

Articles connexes

Liens externes