Karim Ziani

Karim Ziani
Image illustrative de l’article Karim Ziani
Karim Ziani en 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France US Orléans
Numéro 10
Biographie
Nom Karim Koceila Yanis Ziani
Nationalité Drapeau : Algérie Algérienne
Drapeau : France Française
Nat. sportive Drapeau : Algérie Algérienne
Naissance (36 ans)
Lieu Sèvres (France)
Taille 1,69 m (5 7)
Période pro. 2001-
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1995-1998Drapeau : France RC France 92
1998-2001Drapeau : France ES Troyes AC
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2001-2005Drapeau : France ES Troyes AC071 0(1)
2004-2005 Drapeau : France FC Lorient025 0(1)
2005-2006Drapeau : France FC Lorient042 0(7)
2006-2007Drapeau : France FC Sochaux-Montbéliard044 0(9)
2007-2009Drapeau : France Olympique de Marseille068 0(3)
2009-2011Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg023 0(0)
2011 Drapeau : Turquie Kayserispor013 0(0)
2011-2013Drapeau : Qatar El Jaish SC073 0(5)
2013-2014Drapeau : Qatar Al-Arabi SC027 0(4)
2014-2015Drapeau : Émirats arabes unis Ajman Club003 0(0)
2015Drapeau : Émirats arabes unis Fujaïrah SC012 0(0)
2016Drapeau : Roumanie Petrolul Ploiești014 0(0)
2016-Drapeau : France US Orléans081 (10)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004Drapeau : Algérie Algérie olympique002 0(0)
2003-2011Drapeau : Algérie Algérie062 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Karim Ziani, né le à Sèvres dans les Hauts-de-Seine, est un footballeur international algérien qui évolue comme meneur de jeu à l'US Orléans.

Il compte 62 sélections en équipe nationale entre 2003 et 2011.

Biographie

Début de carrière à l'ES Troyes

Karim Ziani est né en région parisienne d'un père algérien[1] (d'Aokas en Petite Kabylie[2]), et d'une mère française[3]. Il est d'abord repéré par le Racing club de France qui l'intègre à ses équipes jeunes de 1995 à 1998. Il rejoint ensuite le centre de formation de Troyes, signant son premier contrat pro avec le club aubois en 2001. Sous les ordres de l'entraîneur Alain Perrin, il foule pour la première fois les pelouses en championnat de Ligue 1 en décembre 2001 contre Bastia.

Titulaire régulier lors de la saison 2002-2003, il fait ses débuts dans la sélection algérienne le , à l'occasion d'un match contre la Belgique. Il totalise 28 matchs dont 24 en championnat mais Troyes finit à la dernière place du championnat et est relégué en deuxième division.

Lors de la saison 2003-2004, il joue 40 matchs et marque son premier but professionnel le 16 mai 2004 contre Rouen.

FC Lorient puis FC Sochaux

Un temps pressenti pour rejoindre l'Italie et le club de Sienne, il part finalement en prêt le 11 octobre 2004 au FC Lorient. Il joue son premier match sous le maillot lorientais lors de la première journée de Ligue 2 contre Montpellier. Le e 24 janvier 2005, il marque contre son ancien club de Troyes. Devenu un élément-clé avec du dispositif lorientais, l'équipe de Christian Gourcuff le recrute pour la saison 2005-2006 qui le verra s'affirmer comme l'un des grands artisans de la remontée en Ligue 1[3]. Il est d'ailleurs désigné meilleur joueur de Ligue 2 au terme de cette saison. Ce titre et son nombre important de sélections en équipe d'Algérie lui attirent l'intérêt de nombreux clubs dont le FC Nantes, l'Olympique de Marseille et l'AS Saint-Étienne[3].

C'est finalement pour le FC Sochaux-Montbéliard qu'il s'engage pour trois ans en août 2006, retrouvant ainsi l'entraîneur de ses débuts, Alain Perrin. Il joue son premier match sous les couleurs franc-comtoises lors de la première journée de Ligue 1 contre St Étienne et en profite pour marquer son premier but en Ligue 1 de sa carrière. Trois semaines plus tard, il marque son premier doublé de sa carrière contre le Paris St Germain lors d'une victoire 3-2 à Bonal. Le 23 décembre suivant, il s'offre un nouveau doublé contre Nancy En 2006 et 2007, il est élu Ballon d'or algérien. Le 12 mai 2007, il remporte la coupe de France avec le FC Sochaux contre l'OM.

Olympique de Marseille

En juin 2007, il est recruté par l'Olympique de Marseille, pour une durée de 4 ans. Ce transfert est évalué à 8 millions d'euros. Il joue son premier match sous les couleurs phocéennes le 4 août 2007 contre Strasbourg. Karim Ziani inscrit son premier but sous les couleurs de l'OM le 15 août 2007 lors de la 3e journée contre Valenciennes FC. L'OM lui permettera de découvrir la Ligue des champions le 18 septembre suivant contre Beşiktaş. Cependant, lors de sa première saison à Marseille, il n'est que l'ombre de lui-même. Quasiment invisible sur le terrain, il est très souvent blessé et Éric Gerets lui préfère régulièrement Mathieu Valbuena. Une altercation verbale intervient avec son entraîneur Éric Gerets le 19 mars 2008 lors d'une rencontre de coupe de France, il est mis à pied par l'OM pour une durée de 10 jours, ne touchant pas son salaire et étant écarté du groupe. Malgré une première saison "noire" sous le maillot olympien, il reste à Marseille pour montrer son réel potentiel.

Sa préparation pour la saison 2008-2009 est perturbée par une nouvelle blessure, décelée lors de sa première apparition en match amical d'avant-saison, face au FC Nantes. Karim Ziani débute le match en tant que titulaire au poste de meneur de jeu, poste qu'il affectionne tout particulièrement, et offre une excellente prestation, sous le regard d'Éric Gerets. Mais, à la 30e minute de jeu, ressentant une douleur aux adducteurs, il cède sa place. Ainsi, il rate toute la préparation d'avant-saison, au grand regret de son entraîneur. Il fait son retour quelques jours avant l'ouverture du championnat 2008-2009. Éric Gerets explique alors en conférence de presse le 7 août 2008 que Ziani lui "fait la misère à l'entraînement, de manière positive" [4], avouant qu'il "pète les flammes"[4], selon ses dires. Il est donc titularisé lors du premier match de la saison au Stade Vélodrome face à Auxerre le 17 août 2008, match à l'issue duquel il est élu l'olympien du match[réf. nécessaire] pour son retour, laissant présager de bons espoirs pour cette nouvelle saison.

Le samedi 30 aout 2008, il marque le 1er but de l'OM face à son ancien club, FC Sochaux-Montbéliard, pour une victoire 2-1 des Marseillais. Après le huitième de finale de coupe de l'UEFA face à l'Ajax Amsterdam, il ressent une forte douleur au niveau des adducteurs et des muscles abdominaux, ce qui le contraint à une opération puis à un mois de convalescence. Le 19 avril, il fait son retour à Lorient : remplaçant au début du match, il rentre à la 74e minute de jeu et délivre une passe décisive pour Brandao.

Resté à l'Olympique de Marseille de 2007 à 2009, il ne sera finalement pas parvenu à s'y imposer pleinement. En 2 ans, il y inscrit 3 buts[5] en Championnat, contre 8 pour sa seule année passée sous les couleurs du FC Sochaux-Montbéliard. N'entrant plus dans les plans[6] du nouvel entraîneur Didier Deschamps, ou souhaitant découvrir un nouvel horizon, Karim Ziani signe le 7 juillet 2009 un contrat de 4 ans au VfL Wolfsbourg, champion d'Allemagne en titre, pour un transfert évalué à 7 millions d'euros environ[6]. Avec son nouveau club, il retrouve la Ligue des champions.

Exil à l'étranger

Il signe le 7 juillet 2009 avec le VfL Wolfsbourg pour un contrat d'une valeur de 10 millions d'euros. L'entraîneur de l'équipe Armin Veh avait exprimé son souhait d'avoir Ziani dans les rangs de son équipe. Après avoir passé une année noire, Karim est prêté au club Kayserispor Kulübü avec option d'achat, option qui ne sera finalement pas levée. Il résilie à l'amiable son contrat avec le club allemand.

Il signe en 2011 avec le club qatari d'El Jaish SC qui est nouvellement promu en première division du Qatar. Il passe une première saison où il ne réussit pas à trouver les chemins du filet mais où il se démarque pour créer des occasions à ses coéquipiers. L'année suivante, il y marque son premier but contre le champion du Qatar en titre, Lekhwiya, d'un centre d'Adriano qu'il reprend et propulse vers le coin du filet à ras le sol de l'extérieur de la surface de réparation, trompant ainsi le gardien. Il donne par la même occasion la victoire à son équipe à l'extérieur.

Le 19 juillet 2013, il résilie son contrat avec El-Jaish et signe le lendemain avec le club qatari d'Al-Arabi.

Le , il signe au club émirati d'Ajman[7]. En octobre, il n'est pas conservé par son club en raison d'une blessure au genou[8],[9].

En février 2015, il s'engage avec Al-Fujaïrah SC[10]. Le 8 juillet suivant et après seulement quelques mois et une douzaine de rencontres jouées, le club décide de se séparer de lui[11].

Le 1er février 2016, il s'engage avec le club roumain du Petrolul Ploiești.

Retour en France

Karim Ziani au sol, en septembre 2016.

Le , il signe en faveur de l'US Orléans, alors fraîchement remonté en Ligue 2, pour une durée d'un an, avec une année supplémentaire en option en cas de maintien en Ligue 2[12]. Il joue son premier match pour son retour en France en étant titularisé lors de la première journée de championnat contre Le Havre AC. Après deux petites blessures en août et en septembre qui lui font manquer quatre matchs, il trouve une place de titulaire indiscutable et marque son premier but en février sur penalty lors de la victoire deux buts à un contre le RC Lens, pour la saison qui suit, Karim porte le n°10 et le brassard de capitaine, il est le leader de son équipe.

Carrière internationale

Marouane Chamakh aux prises avec Karim Ziani et Medhi Lacen

Karim Ziani représente l'équipe nationale algérienne depuis 2003. Il honore sa première sélection lors d'un match amical contre la Belgique.

Il participe à la Coupe d'Afrique des nations 2004, où l'Algérie est éliminé en quarts de finale par le Maroc lors de la prolongation, alors qu'elle menait sur le score de 1-0. Il marque son premier but avec les fennecs contre la Gambie, d'un pénalty qui va donner une victoire 1-0 à l'Algérie lors d'un match comptant pour les qualifications à la Coupe d'Afrique des nations 2008.

Le 11 octobre 2009, à l'occasion du match contre le Rwanda à Blida, comptant pour les qualification à la Coupe du monde 2010, il se fait pousser à la 95e minute du match dans la surface de réparation par un défenseur rwandais. Cette faute provoque un pénalty qu'il transforme, permettant ainsi à l'Algérie de s'imposer sur le score de 3-1 et de rester première de son groupe[13] avant la dernière rencontre perdu contre l'Égypte (0-2), ce qui va donner lieu à un match de barrage entre les deux équipes.

Le 18 novembre 2009, Karim participe à la rencontre de barrage au Soudan face à l'Égypte que l'Algérie remporte 1-0, d'un but d'Antar Yahia après une passe décisive de Ziani. Cette victoire lui permet de se qualifier à la Coupe du monde en Afrique du Sud en juin 2010, et de disputer une nouvelle Coupe d'Afrique des Nations.

Karim Ziani a la particularité d'avoir marqué ses 5 buts avec l'Algérie uniquement sur coup de pied arrêté, avec 1 coup franc et 4 penaltys.

Vie privée

Il est depuis 2010 le beau-frère de son ami et coéquipier en sélection Antar Yahia, celui-ci ayant épousé sa sœur Karima[14].

Statistiques

Statistiques de Karim Ziani au 5 octobre 2018
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1999-2000 Drapeau de la France ES Troyes AC B 4 5 1 - - - - - 5 1
2000-2001 Drapeau de la France ES Troyes AC B 4 31 2 - - - - - 31 2
2001-2002 Drapeau de la France ES Troyes AC B 4 21 9 - - - - - 21 9
2001-2002 Drapeau de la France ES Troyes AC 1 8 0 2 0 - - - 10 0
2002-2003 Drapeau de la France ES Troyes AC 1 24 0 2 0 - - - 26 0
2003-2004 Drapeau de la France ES Troyes AC 2 28 1 4 0 - - - 32 1
2004-2005 Drapeau de la France ES Troyes AC 2 3 0 0 0 - - - 3 0
2004-2005 Drapeau de la France FC Lorient (prêt) 2 24 1 1 0 - - - 25 1
2005-2006 Drapeau de la France FC Lorient 2 37 7 5 0 - - - 42 7
2006-2007 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard 1 36 8 8 1 - - - 44 9
2007-2008 Drapeau de la France Olympique de Marseille 1 21 1 4 0 C1+C3 3+1 0+0 29 1
2008-2009 Drapeau de la France Olympique de Marseille 1 28 2 2 0 C1+C3 7+2 0+0 39 2
2009-2010 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg 1 10 0 2 0 C1+C3 4+0 0+0 16 0
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg 1 5 0 2 0 - - - 7 0
2010-2011 Drapeau de la Turquie Kayserispor Kulübü (prêt) 1 13 0 0 0 - - - 13 0
2011-2012 Drapeau du Qatar El Jaish SC 1 22 0 12 1 - - - 34 1
2012-2013 Drapeau du Qatar El Jaish SC 1 19 1 13 3 C1 7 0 39 4
2013-2014 Drapeau du Qatar Al Arabi Doha 1 23 3 4 1 - - - 27 4
2014-2015 Drapeau des Émirats arabes unis Ajman Club 1 3 0 0 0 - - - 3 0
2014-2015 Drapeau des Émirats arabes unis Fujaïrah SC 1 11 0 1 0 - - - 12 0
2015-2016 Drapeau de la Roumanie Petrolul Ploiești 1 3+11 0+0 0 0 - - - 14 0
2016-2017 Drapeau de la France US Orléans 2 32+2 3+0 1 0 - - - 35 3
2017-2018 Drapeau de la France US Orléans 2 28 5 3 1 - - - 31 6
2018-2019 Drapeau de la France US Orléans 2 10 0 1 1 - - - 11 1
Total sur la carrière 457 44 67 8 - 24 0 548 52

Matchs internationaux

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe d'Algérie auxquelles Karim Ziani participe du au .

Buts internationaux

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 Stade 5-juillet-1962, Alger, Algérie Drapeau : Gambie Gambie
1 - 0
1 - 0
Qualifications CAN 2008
2 Stade Mustapha Tchaker, Blida, Algérie Drapeau : Libéria Liberia
2 - 0
3 - 0
Qualifications Coupe du monde 2010
3 Stade Mustapha Tchaker, Blida, Algérie Drapeau : Libéria Liberia
3 - 0
3 - 0
Qualifications Coupe du monde 2010
4 Stade Mustapha Tchaker, Blida, Algérie Drapeau : Rwanda Rwanda
3 - 1
3 - 1
Qualifications Coupe du monde 2010
5 EasyCredit-Stadion, Nuremberg, Allemagne Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis
1 - 0
1 - 0
Match amical

Palmarès

En club

  • Vainqueur de la Qatari Stars Cup 2013

Distinctions personnelles

Références

  1. « Karim Ziani, l'agitateur »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur football.fr
  2. Djazairess: Sur les traces de Karim Benzema — djazairess.com
  3. a b et c « « Verts d'Europe : Ziani, le ticket gagnant » sur DZFoot. »
  4. a et b « « Gerets : Ziani pète les flammes » sur le site officiel de l'OM . »
  5. « fiche de Karim Ziani sur le site de l'Equipe.fr . »
  6. a et b « Ziani: Accord OM-Wolfsburg », sur www.lequipe.fr.,
  7. Karim Ziani signe à Ajman aux UAE, http://www.dzfoot.com, 9 août 2014.
  8. UAE : Blessé au genou, Karim Ziani viré par Ajman, http://www.dzfoot.com, 6 octobre 2014.
  9. Rien ne va plus pour Karim Ziani, http://www.footmercato.net, 8 octobre 2014.
  10. Karim Ziani: L’Algérien signe dans un autre club émirati, http://www.africatopsports.com, 14 février 2015.
  11. « Al Fujairah se sépare de Karim Ziani », sur dzfoot.com,
  12. « Karim Ziani officiellement orléanais ! - US Orléans Loiret Football (45) », sur www.usofoot.com (consulté le 20 juin 2016)
  13. « Sport Rwanda / Algerie : L'Algérie y est presque - Le Site De La Diaspora Rwandaise », (consulté le 14 août 2016)
  14. « Belfort : Antar Yahia s'est marié/EXCLUSIF » (consulté le 30 juillet 2018)
  15. Bien qu'il s'agisse d'un match officiel, la rencontre amicale entre l'Algérie et la Serbie n'est pas comptabilisée par la FIFA en raison du nombre de changements effectués par le sélectionneur serbe qui introduit 11 joueurs en cours de match, excédant ainsi la limite autorisée par l'instance internationale qui est de six changements par équipe lors des joutes amicales.
  16. https://www.om.net/actualites/147345/ziani-olympien-du-mois-de-novembre
  17. https://www.om.net/actualites/147049/ziani-olympien-du-mois-de-decembre
  18. https://www.om.net/actualites/145016/niang-votre-olympien-du-mois-de-mai

Liens externes