Kappa (entreprise)

(Redirigé depuis Kappa (équipementier))

Kappa
logo de Kappa (entreprise)
Logo officiel

Création 1967
Fondateurs Maxime Stilmant
Forme juridique Société par actions de droit italien (en)
Slogan People on the move.
Siège social Turin
Drapeau d'Italie Italie
Actionnaires BasicNet ()
Activité Sport
Produits Lifestyle et sportif
Société mère BasicNet ()
Filiales K-way
Site web www.kappa.com / www.kappastore.fr

Chiffre d'affaires 99999millions d'euros[Quand ?]
Résultat net 16 000 000 de dollar américain

Kappa est un équipementier sportif italien créé en 1967 à Turin en Italie.

Présentation

Kappa appartient au groupe Basic Net SpA, société italienne basée à Turin et propriétaire aussi des marques Robe di Kappa et Superga[1]. Aujourd’hui, l'entreprise est l'un des principaux équipementiers des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, de la Serie A du calcio itaien, Top 14, et est présente également, entre autres dans le cyclisme,, le handball et le volley. La marque italienne est devenue le challenger des plus grandes marques comme Adidas, Nike ou Puma dans le domaine du sport en Europe.[réf. souhaitée]

En 2004, la marque K-way est reprise par le groupe Basic Net SpA[1].

Identité visuelle

Le logo de la marque montre un homme et une femme assis, se tournant le dos d'une façon symétrique.[réf. souhaitée]

Équipementier officiel

Dans les années 1980, Kappa commença à fournir les maillots à la Juventus, puis au FC Barcelone. C'est une marque très liée au football, bien qu'elle fournisse aussi des équipes de rugby à XV, de handball, de volley-ball et pendant quelques années, des formations cyclistes.[réf. souhaitée]

Football

Le maillot du club mexicain CF Puebla 2011-2012.

Équipe nationales : Drapeau : Bulgarie Bulgarie, Drapeau : Jamaïque Jamaïque,Drapeau : Tunisie Tunisie [réf. souhaitée]

Rugby

Équipes nationales : Drapeau : Italie Italie, Drapeau : Uruguay Uruguay, Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud, Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo[réf. souhaitée]

Notes et références

  1. a et b « L’ami k-way », Virginie Ballet et Catherine Mallaval, Libération.fr, 30 avril 2015.

Voir aussi

Article connexe

Liens externes