Kévin Noubissi

Kévin Noubissi est l'un des deux jeunes de 21 ans du quartier des Granges à Échirolles[1], victime d'une expédition punitive le 28 septembre 2012.

Contexte

Après une première bagarre, une bande du quartier voisin de la Villeneuve était venue massacrer dans le parc Maurice-Thorez les deux victimes, Kévin Noubissi et Sofiane Tadbirt, à coups de manche de pioche, de marteau et de couteau.

Suites

Face à l'émoi national, le président de la République, François Hollande, était venu rencontrer les familles des victimes à Échirolles[2]. Une marche blanche rassemblant plus de 10 000 personnes vêtues de blanc se déroule dans les rues d'Échirolles les jours suivants[3],[4]. Malgré le drame, la mère de Kévin continue d'exercer son métier de pédiatre et décide d'écrire un livre sur l'affaire[5]. Son action lui donne le surnom de mère courage.

En 2014, le chanteur Calogero, également originaire d'Échirolles, leur dédie la chanson Un jour au mauvais endroit.

Procès

En février 2013, treize jeunes hommes sont interpellés et mis en examen pour « assassinat ». Ils sont douze à être jugés pour homicide à partir de novembre 2015 devant la cour d'assises des mineurs de l'Isère, deux d'entre eux avaient moins de 18 ans au moment des faits[6],[7],[8],[9],[7]. Dix sont condamnés à de la prison, jusqu'à 22 ans de réclusion pour la sanction la plus lourde[10].

Malgré la douleur de « l'indifférence, du déni et du mépris » des accusés, la mère de Kévin croit à une rédemption, à un salut[11].

Hommage

Six ans après les faits, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb lors d'un déplacement à Grenoble en vue de constater l'insécurité de la ville, vient se recueillir sur la stèle du souvenir de Kévin et Sofiane dans le parc Maurice-Thorez[12].

Notes et références

  1. Yves Bordenave, « Echirolles : le scénario d’une tragédie en trois actes », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 12 décembre 2015)
  2. « Il y a un an, son fils Kévin était lynché à mort », sur leparisien.fr, https://plus.google.com/+LeParisien (consulté le 12 décembre 2015)
  3. france3-regions.francetvinfo.fr du 26 mars 2014, Portrait d'Aurélie Monkam-Noubissi, mère courage.
  4. la-croix.com du 29 mars 2013, Aurélie Monkam-Noubissi, la force d’une mère.
  5. Aurélie Monkam Noubissi.
  6. « Rixe mortelle d'Échirolles: "On a mis nos vies entre parenthèses" », sur www.lexpress.fr (consulté le 12 décembre 2015)
  7. a et b « Meurtre de Kevin et Sofiane : douze personnes renvoyées devant les assises », sur France info, https://plus.google.com/101981383502610968026 (consulté le 12 décembre 2015)
  8. « Double meurtre à Échirolles : le procès d’une meute », sur Libération.fr (consulté le 12 décembre 2015)
  9. « Rixe mortelle d'Échirolles : garde à vue prolongée pour deux nouveaux suspects », sur leparisien.fr, https://plus.google.com/+LeParisien (consulté le 12 décembre 2015)
  10. « Deux accusés seront rejugés », sur parismatch.com (consulté le 13 janvier 2017)
  11. « Meurtres d'Échirolles : "pour qu'il y ait pardon, il faut qu'il y ait une demande" », sur europe1.fr (consulté le 3 février 2017)
  12. « Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb en visite à Échirolles », sur ledauphine.com, (consulté le 28 septembre 2018)