Justo Vasco

Justo Vasco
Nom de naissance Justo E. Vasco
Naissance 1943
La Havane, Drapeau de Cuba Cuba
Décès (à 62 ans)
Gijón, Asturies, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale
Distinctions
Premio Hammett  1999
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres

Justo Vasco, né en 1943 à La Havane, à Cuba, et mort le d'un accident vasculaire cérébral à Gijón, dans les Asturies, en Espagne, est un écrivain et traducteur cubain, auteur de roman noir.

Biographie

Il fait des études à l'université Patrice Lumumba de Moscou où il obtient un doctorat en chimie avant de devenir professeur de physique à l'université de La Havane. De 1980 à 1988, il est directeur éditorial et traducteur aux éditions Arte y Literatura à Cuba.

En 1995, il s’installe à Gijón où il devient le coordonnateur du concours littéraire de la Semana Negra de Gijón  fondé par Paco Ignacio Taibo II.

En 1983, il publie son premier roman Completo Camagüey coécrit avec Daniel Chavarría. Avec son compatriote, il écrit trois romans dont en 1994 Boomerang (Contracandela). En 1998, il fait paraître L'Œil aux aguets (Mirando espero) pour lequel il obtient le Premio Hammett  1999. Pour Claude Mesplède, « avec des dialogues aux expressions fleuries et irrésistiblement cubaines, Justo E. Vasco brille par son humour et exprime à merveille la spécificité de la vie à La Havane »[1].

Œuvre

Romans

  • Completo Camagüey (1983) (coécrit avec Daniel Chavarría)
  • Primero muerto (1986) (coécrit avec Daniel Chavarría)
  • El muro (1990)
  • Contracandela (1994) (coécrit avec Daniel Chavarría)
    Publié en français sous le titre Boomerang, traduit par Jacques-François Bonaldi, Paris, Payot & Rivages, Rivages/Noir no 322, 1999 (ISBN 2-7436-0481-6)
  • Mirando espero (1998) - Premio Hammett  1999
    Publié en français sous le titre L'Œil aux aguets, traduit par Emmanuelle Chevrière, Paris, Gallimard, Série noire no 2689, 2003 (ISBN 2-07-049983-9)

Sources

Notes et références

  1. Dictionnaire des littératures policières volume 2

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes