Justine Braisaz

Justine Braisaz
Image illustrative de l'article Justine Braisaz
Justine Braisaz à Oberhof en 2018
Contexte général
Sport Biathlon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Naissance (21 ans)
Lieu de naissance Albertville
Taille 1,68 m
Poids de forme 60 kg
Club Douanes / Club des Sports Les Saisies
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 1
Championnats du monde 0 2 1
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves indiv.) 1 4 1

Justine Braisaz, née le à Albertville, est une biathlète française. Elle est issue du club des sports des Saisies (station olympique de 1992). Elle est membre de l'équipe de France de biathlon. Elle remporte sa première victoire en coupe du monde le 17 décembre 2017 à l'arrivée de la Mass Start du Grand Bornand. Elle remporte la médaille de bronze en relais féminin avec Marie Dorin-Habert, Anaïs Chevalier et Anaïs Bescond lors des Jeux olympiques de PyeongChang

Parcours sportif

Justine Braisaz débute au Club des Sports des Saisies, elle s'oriente rapidement vers la section nordique pour y pratiquer le ski de fond et le biathlon. Lors de la saison 2011/2012, alors dans la catégorie Cadette (U16), elle remporte la même année le Championnat de France de ski de fond et le Championnat de France de Biathlon, grâce notamment à sa vitesse à ski. Elle s'oriente l'année suivante vers le Biathlon lors de sa première année dans la catégorie Jeune (U19).

Lors de la saison 2012/2013, alors qu'elle n'est que dans la première année de la catégorie, Justine Braisaz est sélectionnée pour les Championnats du monde junior en 2013 à Obertilliach en Autriche. Elle se classe 46e à l'Individuel et 71e en sprint.

L'année suivante, elle est surclassée dans la catégorie supérieure lors des Championnats du monde juniors à Presque Isle (États-Unis), elle se classe 29e à l'Individuel, 5e en sprint[1], 15e en poursuite et 6e en relais avec pour partenaires Coline Varcin et Chloé Chevalier.

Cette même année 2014, elle participe aux Championnats d'Europe à Nové Město na Moravě. Elle se classe 12e à l'Individuel, 18e en sprint, 14e en poursuite et 8e du relais mixte avec Chloé Chevalier, Dany Chavoutier et Clément Dumont.Toujours en 2014, elle participe à l'épreuve de Ridnaun, comptant pour la saison 2013-2014 de l'IBU Cup. Lors des Championnats de France disputés à Prémanon en décembre 2013, elle remporte deux titres de Championne de France (Sprint et Poursuite). En mars, elle monte sur la deuxième marche des Championnats de France de Mass Start derrière Julie Cardon. Sa progression est telle qu'elle parvient à rivaliser avec les meilleures françaises sur les épreuves estivales du Biathlon Summer Tour.

Pour la saison 2014/2015, elle intègre l'Equipe de France Jeune / Juniors de Biathlon. Lors de la première étape de la saison 2014-2015 de l'IBU Cup, à Beitostølen, Justine Braisaz s'offre son premier podium avec une deuxième place lors du second sprint[2],[3]. La veille, elle s'était classée à la 10e place de l'épreuve du sprint[4]. Ce premier podium international la sélectionne pour la Coupe du Monde de Biathlon.

Justine Braisaz fait ses débuts en Coupe du monde de biathlon le 12 décembre 2014 à Hochfilzen. Elle se classe 17e en sprint[5], devenant la plus jeune athlète intégrant le top 20 mondial. Le lendemain, elle se classe 9e du relais avec Marine Bolliet, Enora Latuillière et Anaïs Bescond comme coéquipières[6]. Une semaine plus tard, elle améliore sa meilleure performance en terminant 14e du sprint de Pokljuka[7] et parvient à se qualifier pour la Mass Start en compagnie des 30 meilleures biathlètes du moment. Elle bat ainsi un nouveau record de précocité en devenant la plus jeune athlète alignée sur une Mass Start à seulement 18 ans et 5 mois[8]

Elle monte pour la première fois de sa carrière sur un podium de coupe du monde à l'occasion du relais d'Oberhof le 7 janvier 2015, se classant 2e avec ses coéquipières Marine Bolliet, Marie Dorin-Habert, et Anaïs Bescond[9].

Le 13 mars 2015, lors des championnats du monde 2015 à Kontiolahti en Finlande, elle décroche sa première médaille, l'argent, à l'occasion du relais 4 × 6 kilomètres féminin avec Anaïs Bescond, Enora Latuillière et Marie Dorin-Habert[10]. Lors des Championnats de France de Biathlon à La Féclaz, elle remporte le titre en relais en compagnie de Julia Simon et Marine Bolliet.

L'année suivante, lors des championnats du monde à Oslo, elle remporte une nouvelle médaille d'argent lors de la même épreuve en compagnie d'Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier et Marie Dorin-Habert[11]. Au niveau individuel, son meilleur résultat est une douzième place sur la mass-start. Une semaine plus tard, lors de la dernière manche de la saison à Khanty-Mansiïsk, elle obtient son premier top 10 avec une quatrième place sur le sprint. Elle conclura la saison avec une dixième place sur la poursuite[12] qui lui permet de finir sa deuxième saison de coupe du monde à la 21ème du classement général[13]. Lors des Championnats de France 2016 de Biathlon à Méribel, elle décroche le titre de Championne de France de Mass Start dans sa catégorie U21.

Lors de la pré-saison 2016-2017, elle remporte le sprint des sélections norvégiennes à Sjusjøen devant Tiril Eckhoff et Julia Dzhyma[14]. Elle décroche son premier podium individuel en coupe du monde le 9 décembre 2016 lors du sprint de Pokljuka, deuxième étape de la coupe du monde, se classant deuxième à 3 secondes de l'allemande Dahlmeier : elle n'a alors que 20 ans[15].

Elle démarre la saison 2017-2018 avec deux podiums à Östersund en sprint et en poursuite, les deux fois deuxième derrière Denise Herrmann. Ayant également marqué des points dans l'Individuel 15 km (huitième), elle prend pour la première fois le maillot jaune de leader du classement général de la Coupe du monde[16]. Justine Braisaz s'adjuge la première victoire de sa carrière en Coupe du monde le 17 décembre 2017, à l'arrivée de la Mass Start du Grand Bornand[17]. Elle remporte le 7 janvier 2018 dans le relais 4 × 6 km à Oberhof avec Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier et Célia Aymonier le premier succès des françaises dans la discipline depuis deux ans[18].

Malgré ce début de saison prometteur, les premiers Jeux olympiques de Justine Braisaz à Pyeongchang en 2018 sont un échec en individuel. Notamment en difficulté au tir — 25 fautes sur cinq courses —, elle réalise comme meilleur résultat une dixième place sur le sprint. Elle réussit néanmoins à décrocher la médaille de bronze du relais dames avec Marie Dorin-Habert, Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier, malgré deux nouveaux tirs difficiles (trois fautes au couché et trois fautes au debout).

Vie privée

Elle est étudiante à l'Université Grenoble-Alpes[19].

Palmarès

Jeux olympiques d'hiver

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte
Jeux olympiques 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
55e 10e 34e 20e Médaille de bronze, Jeux olympiques

Légende :

  • Médaille d'or, Jeux olympiques : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, Jeux olympiques : troisième place, médaille de bronze
  • — : Non disputée

Championnats du monde

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Mondiaux 2015
Drapeau : Finlande Kontiolahti
34e 34e 35e Médaille d'argent, monde
Mondiaux 2016
Drapeau : Norvège Holmenkollen
16e 25e 22e 12e Médaille d'argent, monde
Mondiaux 2017
Drapeau : Autriche Hochfilzen
48e 28e 5e 28e Médaille de bronze, monde

Légende :

  • Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
  • — : non disputée

Coupe du monde

  • Meilleur classement général : 6e en 2017.
  • 17 podiums :
    • 6 podiums individuels : 1 victoire, 4 deuxièmes places, 1 troisième place.
    • 11 podiums en relais : 2 victoires, 6 deuxièmes places, 3 troisièmes places.

Palmarès mis à jour le 22 février 2018.

Différents classements en Coupe du monde

Saison Individuel Sprint Poursuite Mass start Général
Courses Points Position Courses Points Position Courses Points Position Courses Points Position Courses Points Position
2014-2015 2/3 8 61e 8/10 85 39e 2/7 17 57e 1/5 4 51e 13/25 114 51e
2015-2016 3/3 40 24e 9/9 168 17e 7/8 123 21e 2/5 41 31e 21/25 372 21e
2016-2017 3/3 63 15e 9/9 281 5e 8/9 250 6e 5/5 112 15e 25/26 706 6e
2017-2018 1/2 34 20e 6/8 163 13e 5/7 133 13e 3/5 89 20e 15/22 419 17e

Dernière mise à jour le 25 mars 2018

  • Les épreuves des Jeux olympiques et des championnats de monde sont comptabilisées par l'Union internationale de biathlon (International Biathlon Union ou IBU) comme des épreuves de coupe du monde. Les épreuves des Jeux olympiques n'accordent en revanche plus de points pour la coupe du monde à partir de 2014 mais elles restent comptabilisées comme telles dans les palmarès des sportifs.

Victoires

Édition / Épreuve Sprint Poursuite Individuel Mass start Total
2017-2018 Drapeau : France Le Grand-Bornand 1
Total 1 1

Dernière mise à jour le 17 décembre 2017


Dernière mise à jour le 16 décembre 2017

  • Courses : nombre d'épreuves disputées/nombre total d'épreuves ; Points : nombre de points en Coupe du monde ; Position : classement en Coupe du monde[20].
  • Les épreuves des Jeux olympiques et des championnats de monde sont comptabilisées par l'Union internationale de biathlon (International Biathlon Union ou IBU) comme des épreuves de coupe du monde. Les épreuves des Jeux olympiques n'accordent en revanche plus de points pour la Coupe du monde à partir de 2014.

Championnats du monde junior

Épreuve / Édition Drapeau : Autriche Obertilliach 2013 Drapeau : États-Unis Presque Isle 2014
Sprint 71e 5e
Poursuite - 15e
Individuel 46e 12e
Relais - 6e

Distinctions

Références

  1. Sprint Juniors : Justine Braisaz et Chloé Chevalier brillent à Presque Isle, www.nordicmag.info, 1er mars 2014.
  2. Justine Braisaz, seconde du sprint à Beitøstolen, www.nordicmag.info, 30 novembre 2014.
  3. IBU Cup : La fusée Justine Braisaz, www.ski-nordique.net, 30 novembre 2014.
  4. IBU Cup : à Beitøstolen, Justine Braisaz dans le top 10, www.nordicmag.info, 29 novembre 2014.
  5. A Hochfilzen, Anaïs Bescond, Justine Braisaz, Enora Latuillière et Marine Bolliet entrent dans le top 20, www.nordicmag.info, 12 décembre 2014.
  6. Coupe du monde - Hochfilzen - relais dames: l'Allemagne s'impose, les Françaises seulement neuvième, www.eurosport.fr, 13 décembre 2014.
  7. Pokljuka : top 15 pour Justine Braisaz, sur nordicmag.info, le 18 décembre 2014
  8. BiathlonFrance, « BiathlonFrance.com, le site sur le biathlon français ! », sur www.biathlonfrance.com (consulté le 2 janvier 2017)
  9. « Les françaises deuxièmes, de peu », sur www.lequipe.fr,
  10. La France en argent sur le relais 4x6 kilomètres féminin, www.lequipe.fr, 13 mars 2015.
  11. Une nouvelle médaille pour Marie Dorin-Habert et le relais français, www.lequipe.fr, 11 mars 2016.
  12. « fiche athlète IBU »
  13. « classements de la coupe du monde de biathlon »
  14. Rédaction, « Le sprint des selections norvegiennes remporte par justine braisaz », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  15. Rédaction, « La belle surprise Justine Braisaz », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  16. Rédaction, « Justine Braisaz, deuxième de la poursuite 10km, en tête du classement général », sur L'ÉQUIPE, (consulté le 3 décembre 2017)
  17. Rédaction, « Première victoire en Coupe du monde pour la Française Justine Braisaz, face à son public », sur L'ÉQUIPE, (consulté le 17 décembre 2017)
  18. Ski Chrono, « L’équipe de France s’impose sur le relais dames d'Oberhof ! », (consulté le 7 janvier 2018)
  19. Delphine Dauvergne, « JO d’hiver 2018 : qui sont les lycéens et les étudiants français en lice ? », dans L'Étudiant, le 8 février 2018, consulté sur www.letudiant.fr le 12 février 2018
  20. (en) « International Biathlon Union - Cups Standings », sur biathlonworld.com (consulté le 6 juillet 2016)
  21. Décret du 11 avril 2018 portant nomination , Legifrance.

Liens externes

  • Notice dans une base relative au sport : Union internationale de biathlon