Jupp Heynckes

Jupp Heynckes
image illustrative de l’article Jupp Heynckes
Biographie
Nom Josef « Jupp » Heynckes
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemande
Naissance (73 ans)
Lieu Mönchengladbach (Allemagne)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1964-1978
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1964-1967 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Borussia M'Gladbach092 0(56)
1967-1970 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Hanovre 96 0101 (35)
1970-1978 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Borussia M'Gladbach309 (232)
Total 502 (323)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1967-1976Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l’Ouest 039 0(14)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1979-1987Drapeau : République fédérale d'Allemagne Borussia Mönchengladbach 169v 77n 97d
1987-1991Drapeau : Allemagne Bayern Munich 113v 46n 39d
1992-1994Drapeau : Espagne Athletic Bilbao 034v 20n 28d
1994-1995Drapeau : Allemagne Eintracht Francfort 012v 10n 12d
1996-1997Drapeau : Espagne CD Tenerife 044v 27n 33d
1997-1998Drapeau : Espagne Real Madrid 026v 15n 12d
1999-2000Drapeau : Portugal SL Benfica 027v 08n 13d
2001-2003Drapeau : Espagne Athletic Bilbao 036v 22n 28d
2003-2004Drapeau : Allemagne Schalke 04 028v 14n 15d
2006-2007Drapeau : Allemagne Borussia Mönchengladbach 005v 04n 12d
2009Drapeau : Allemagne Bayern Munich004v 01n 00d
2009-2011Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen044v 26n 14d
2011-2013Drapeau : Allemagne Bayern Munich083v 12n 14d
2017-2018Drapeau : Allemagne Bayern Munich025v 02n 02d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 mars 2018

Josef « Jupp » Heynckes, né le à Mönchengladbach, est un footballeur international allemand, devenu entraîneur du FC Bayern Munich.

Biographie

Victorieux de la Coupe du monde 1974 et de l'Euro 1972 avec l'équipe d'Allemagne, Jupp Heynckes est en son temps l'un des attaquants allemands les plus prolifiques : il inscrit 220 buts en 385 matchs de Bundesliga , ce qui fait de lui le troisième réalisateur de ce championnat derrière Gerd Müller (365 buts) et Klaus Fischer (268 buts). Il terminera Torschützenkönig - c'est-à-dire meilleur buteur de la Bundesliga - en 1974 (30 buts à égalité avec Gerd Müller) et 1975 (27 buts)[1]. Avec Günter Netzer, Berti Vogts, Rainer Bonhof et Herbert Wimmer, Heynckes fait partie de cette redoutable équipe du Borussia Mönchengladbach qui s'oppose au Bayern Munich de Franz Beckenbauer dans les années 1970. Il remporte avec celle-ci quatre titres de champion (1971, 1975, 1976, 1977), une coupe d'Allemagne (1973), une coupe UEFA (1975) et dispute la finale de la Coupe des champions (1977). Il dispute sa dernière saison comme joueur en 1978 avant de devenir entraîneur-adjoint sous les ordres d'Udo Latteck.

Il compte 39 sélections et 14 buts en équipe d'Allemagne de 1967 à 1976.

Il devient ensuite entraîneur. Il remporte le championnat d'Allemagne avec le Bayern en 1989 et 1990, et la Ligue des champions en 1998 avec le Real Madrid.

D'avril à , Jupp Heynckes remplace Jürgen Klinsmann en devenant entraîneur du Bayern Munich, où il est assisté par Hermann Gerland. Il signe là son grand retour après deux ans d'absence des bancs de touches[2].

En juin 2009, il est nommé entraîneur du Bayer Leverkusen. Il parvient à hisser le club à la deuxième place de la Bundesliga 2010-2011, assurant la qualification en C1.

Jupp Heynckes à l'entraînement

Le , le Bayern Munich choisit de lui confier les rênes de l’équipe pour la saison 2011-2012, en remplacement de Louis van Gaal[3], où il aura pour mission de ramener le club bavarois au sommet de la Bundesliga, et en finale de la C1, celle-ci se déroulant à l'Allianz Arena pour la saison 2011-2012. Heynckes est un ami de Uli Hoeness, le président du Bayern[4], et il avait déjà mené le club bavarois à deux titres de champion d'Allemagne au début des années 1990, avant d'être remercié. Au moment de rappeler Heynckes en 2011, Hoeness déclare que l'avoir limogé à ce moment-là fut la plus grande erreur de sa carrière[5]. Le coach allemand entraîne ses joueurs jusqu'à la finale de la Ligue des Champions, où le Bayern s'incline en finale face à Chelsea. Dans le même temps l'équipe d'Heynckes doit s'incliner deux fois face à l'équipe de Dortmund, entraîné par Jürgen Klopp, en Bundesliga, ainsi qu'en finale de la Coupe d'Allemagne.

Le , il remporte avec le Bayern Munich le championnat d'Allemagne le plus précoce de l'histoire de la Bundesliga lors de la 28e journée (à 6 journées de la fin).

Le , il remporte la Ligue des Champions avec le Bayern Munich face au Borussia Dortmund (2-1).

Le , il remporte la coupe d'Allemagne et offre au Bayern Munich un triplé historique face au VfB Stuttgart.

Le , il annonce, à l'âge de 68 ans, qu'il met officiellement fin à sa carrière d'entraîneur.

Le , quatre ans après avoir quitté le Bayern Munich et annoncé sa retraite, il accepte de reprendre du service au Bayern Munich après le limogeage de Carlo Ancelotti et le bref intérim de Willy Sagnol[6]. Après la défaite du Bayern Munich face au Paris-Saint-Germain (3-0) il revient sur le banc du Bayern ou il aura encore pour mission de faire gagner un septième titre consécutive de champion d'Allemagne et de ramener le club au sommet de la coupe d'Allemagne et de la ligue des Champions. Lors de son retour le Bayern Munich signe des victoires très importantes contre le Celtic et Anderlecht en Champions League (2-1), contre le PSG en Ligue des Champions (3-1) ou encore contre Fribourg (5-0), le RB Leipzig en DFB-Pokal au tirs au buts, le Borussia Dortmund en championnat (2-1) et en Coupe d'Allemagne (3-1), contre l'Eintracht et le VfB Stuttgart en championnat (1-0). Après une série de victoires éclatantes, le Bayern comptait désormais 15 points d'avance sur son dauphin Schalke 04. Malgré cela, l'équipe d'Heynckes doit s'incliner une contre le club du Borussia Monchengladbach en Championnat (2-1). Cela n'affecte pas le classement des Bavarois qui enchaîne quatorze victoires de rangs toutes compétitions confondues. Heynckes réussit son pari jusque là. Il tient des grandes victoires en Championnat face à Wolfsburg et Schalke 04 pour accroître l'avance du Bayern Munich à 20 points d'avance. En Champions League, le Bayern se qualifie pour les quarts de finale face au Besiktas Istanbul en s'imposant à aller (5-0) et au retour (1-3). Suite à cette qualification il affronta le FC Séville ou il s'est imposé à l'aller (2-1) et en faisant match nul (0-0) au retour ce qui permet à son équipe d'arriver en Demi-Finale face au Real Madrid CF. La série de victoires de Jupp Heynckes et du Bayern s'achève par un échec à domicile (0-0) face au Hertha Berlin. De plus avec de nombreux bléssés, l'équipe de Jupp Heynckes doit s'incliner 2 buts à 1 face au RB Leipzig. Cela n'affecte pas le classement des Bavarois qui comptent alors 17 points d'avance sur leur dauphin Schalke 04. Jupp Heynckes a réussi à remettre sur les rails une équipe du Bayern Munich en déroute en début de saison.

Il termine finalement champion d'Allemagne après avoir officialisé le titre dès le 7 avril 2018, le sixième consécutif, un record[7]. Il qualifie aussi son équipe pour la finale de la coupe d'Allemagne et les demis-finales de la Champions League.

Palmarès

Joueur

Entraîneur

Distinctions personnelles

Notes et références

  1. Jupp Heynckes, That's 70s show, Sofoot.com, 9 mai 2015, par Ali Farhat
  2. « Klinsmann limogé », lequipe.fr, 27 avril 2009.
  3. « Heynckes après Van Gaal », lefigaro.fr, 25 mars 2011.
  4. « Hoeness, l'atout d'Heynckes », L'Équipe, 1er avril 2011. Consulté le 29/09/2011
  5. « Bayern - Heynckes, l'esprit de famille », FIFA, 25 mars 2011. Consulté le 29/09/2011
  6. Ch.B., « Football : Heynckes, 72 ans, dit oui au Bayern ! », sur Le Parisien, (consulté le 7 octobre 2017)
  7. Sophie Serbini, « Bundesliga J29 : le Bayern Munich sacré champion d'Allemagne pour la sixième fois! », sur Deutsche Welle, (consulté le 1er mai 2018)

Liens externes