Julien Stéphan

Julien Stéphan
Image illustrative de l’article Julien Stéphan
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Stade rennais FC (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (38 ans)
Lieu Rennes (Ille-et-Vilaine)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1998-2008
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1998-2001Drapeau : France Paris SG B
2001-2002Drapeau : France Toulouse FC
2002-2003Drapeau : France RC France
2003-2005Drapeau : France Stade briochin
2005-2008Drapeau : France FC Dreux
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2005-2008Drapeau : France FC Dreux (-19 ans)
2008-2010Drapeau : France LB Châteauroux (-15 ans)
2010-2012Drapeau : France FC Lorient (-17 ans)
2012-2015Drapeau : France Stade rennais FC (-19 ans)
2015-2018Drapeau : France Stade rennais FC (rés.)
2018-Drapeau : France Stade rennais FC6v 2n 1d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 16 janvier 2019

Julien Stéphan, né le à Rennes (Ille-et-Vilaine), est un footballeur français reconverti entraîneur. Fils de Guy Stéphan, il est depuis le l'entraîneur du Stade rennais FC, suite à la mise à pied de Sabri Lamouchi.

Biographie

Carrière de joueur

Fils de Guy Stéphan, Julien Stéphan naît à Rennes le , alors que son père dispute son unique saison à Rennes. Suivant les déplacement familiaux au gré des postes occupés par son père, il fréquente successivement les centres de formation de Lyon, Bordeaux, avant d’intégrer le Paris Saint-Germain en 1998. Milieu de terrain, il y termine sa formation, et dispute quelques rencontres en CFA.

En 2001, il quitte la capitale pour rejoindre Toulouse, tout juste relégué en National. Il dispute quelques rencontres avec le club, et est marqué par la catastrophe d’AZF, qui perturbe la saison des Violets. Passé ensuite par le Racing Club de France et par le Stade briochin, Julien Stéphan finit sa carrière de joueur en 2008 à Dreux.

Carrière d'entraîneur

À Dreux, en continuant à jouer en CFA2, il commence à passer ses diplômes, tout en entraînant les U19 pendant trois saisons. Après l'arrêt de sa carrière de joueur, il entraîne des équipes de jeunes successivement à Châteauroux, auprès des U15, puis au FC Lorient, dont il dirige les U17 durant deux saisons.

En 2012, Julien Stéphan retrouve Rennes, et devient l’entraîneur des U19 du Stade rennais, en succédant à Régis Le Bris. Il fait rapidement ses preuves et, à l’été 2015, il succède à Laurent Huard au poste d’entraîneur de l’équipe réserve, avec succès puisque, dès sa première saison, il fait remonter l'équipe réserve en CFA[1].

Le , au lendemain d'une défaite 1-4 face au RC Strasbourg au Roazhon Park, le Stade rennais décide de mettre à pied Sabri Lamouchi et de nommer en intérim Julien Stéphan. L'intérim se passe idéalement avec deux victoires sur le score de 2-0, face à Lyon et Dijon, qui poussent le club à lui offrir un contrat jusqu'en juin 2020 le . Le lendemain, le club gagne à nouveau 2-0 (doublé d'Ismaïla Sarr) face au FK Astana, offrant ainsi à Rennes la première qualification de son histoire en seizième de finale de la Ligue Europa. Le néo-entraîneur de Ligue 1 gagne le 19 décembre son quatrième match consécutif en remportant le derby contre Nantes (2-1) et en qualifiant Rennes pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (que Rennes perdra aux tirs au but face à Monaco[2]). Pour sa cinquième victoire consécutive, le club pulvérise Nîmes, promu et surprise du début de saison[3], sur le score de 4 à 0 (buts de Benjamin André et Bourigeaud, doublé de Jordan Siebatcheu). Le , après que Rennes ait été mené 0-2 à domicile par le Stade brestois (doublé de Gaëtan Charbonnier), il revient rapidement au score (2-2) et gagne une séance de tirs au but dantesque[4] qualifiant ainsi le club pour les seizièmes de finale de la Coupe de France 2019, permettant ainsi au club d'être pour la première fois de son histoire encore en lice dans 4 compétitions différentes (Ligue 1, Coupe de France, Coupe de la Ligue et Ligue Europa) en janvier[5]. Le , il remporte son troisième derby et le deuxième contre Nantes, en battant les hommes de Vahid Halilhodžić un but à zéro dans leur stade de la Beaujoire[6], une performance que le Stade Rennais n'avait pas réalisé depuis le et un doublé de Kamil Grosicki[7].

Statistiques


Joueur

Entraîneur

Mis à jour le 16 janvier 2019

Club Début Fin Résultats
M V N D % Victoires
Drapeau : France Stade rennais FC en cours 9 6 2 1 66.67%

Palmarès

Références

  1. « Fiche de Julien Stéphan », sur stade-rennais-online.com (consulté le 13 décembre 2018)
  2. Marion Poidevin, « Monaco se qualifie pour les demi-finales de Coupe de la Ligue après une séance de tirs au but interminable ! », sur Programme-tv.net, (consulté le 9 janvier 2019)
  3. « Ligue 1. Nîmes continue de surprendre et donne la leçon à Marseille », sur Ouest-France.fr, (consulté le 10 janvier 2019)
  4. France tv sport, « Coupe de France : Revivez la folle séance de tirs au but entre Rennes et Brest ! », sur www.youtube.com, (consulté le 7 janvier 2019)
  5. « Stade Rennais. Une première dans l'histoire des Rouge et Noir », sur Ouest-France.fr, (consulté le 7 janvier 2019)
  6. « Ligue 1. Rennes poursuit sa série en s’offrant le derby à Nantes », sur Ouest-France.fr, (consulté le 14 janvier 2019)
  7. « Statistiques de Nantes et Rennes (stats, resultats, scores, historique, classement) », sur matchendirect.fr (consulté le 14 janvier 2019)

Liens externes

  • Ressources relatives au sport : FootballDatabase.eu • Ligue de football professionnel • Transfermarkt (joueurs) • Transfermarkt (manageurs)