Julián Duranona

Julián Duranona
Image illustrative de l’article Julián Duranona
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de Cuba Cuba et Drapeau de l'Islande Islande
Naissance (53 ans)
Lieu Drapeau de Cuba Cuba
Taille 2,02 m (6 8)
Poste Pivot, Arrière gauche
Situation en club
Club actuel Fin de carrière
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1984-1995 Drapeau : Cuba SC La Havane  ?
1995-1997 Drapeau : Islande KA Akureyri
1997-2000 Drapeau : Allemagne ThSV Eisenach
2000-2002 Drapeau : Allemagne TuS N-Lübbecke
2002-2003 Drapeau : Allemagne HSG Wetzlar
2003-2004 Drapeau : Allemagne TSV Hannover-Burgdorf
2004-2005 Drapeau : Allemagne HSG Vulkan Vogelsberg
2005-2006 Drapeau : Espagne BM Castellón
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1985-1994 Drapeau : Cuba Cuba 270 (?)
1996-? Drapeau : Islande Islande 61 (202)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Róberto Julián Duranona Larduet, né le à Cuba, est un ancien joueur de handball cubain naturalisé islandais évoluant au poste de pivot[1] puis d'arrière gauche.

Biographie

Adolescent, Julian Duranona n’était pas particulièrement intéressé par le sport, et encore moins par le handball qui n’est pas très populaire en Cuba. Pourtant, à près de 18 ans, il découvre le handball, intègre une équipe jeune 6 mois plus tard puis l'équipe nationale un an plus tard[2].

Avec l’équipe nationale de Cuba, il participe à 21 ans au Championnat du monde 1986 où Cuba termine 15e sur 16 mais Duranona se fait remarquer en terminant deuxième meilleur buteur derrière le coréen Kang Jae-won avec 50 réalisations. Quatre ans plus tard, au Championnat du monde 1990, Cuba termine à nouveau à une modeste 14e place sur 16 mais Duranona termine co-meilleur buteur avec le soviétique Alexandre Toutchkine. Lors de cette compétition, il rencontre un journaliste islandais, Andrés Pétursson, qui lui propose de le contacter si Duranona veut jouer autre part qu’à Cuba.

Quatre ans plus tard, à l'automne 1994, alors que l’équipe nationale est en stage en Argentine pour préparer les Jeux panaméricains, Duranona, pourtant capitaine, décide de laisser l’équipe[2]. Sur les conseils de Pétursson et à l'instar de ce que feront d'autres joueurs de l'équipe nationale de Cuba tels que Carlos Pérez, Rolando Uríos ou encore Julio Fis, il quitte son île natale pour rejoindre l’Islande et le KA Akureyri.

Palmarès

Club

Compétitions nationales

Sélections nationales

Flag of Cuba.svg Cuba
Drapeau : Islande Islande

Distinctions personnelles

  • Meilleur buteur du championnat du monde 1990 avec 55 buts
  • 2e Meilleur buteur du championnat du monde 1986 avec 50 buts

Notes et références

  1. Daniel Costantini, « Analyse du Mondial A », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 218,‎ , p. 47 (lire en ligne, consulté le 3 août 2018)
  2. a et b (is) « Sá fyrst handbolta 18 ára », sur mbl.is, (consulté le 2 janvier 2018)
  3. « Handball aux Jeux panaméricains de 1991 », sur Todor66.com (consulté le 3 janvier 2017)

Liens externes