Juillet 1945

Juillet 1945

Juillet 1945
Nombre de jours 31
Premier jour Dimanche 1er juillet 1945
7e jour de la semaine 26
Dernier jour Mardi 31 juillet 1945
2e jour de la semaine 31
Calendrier
juillet 1945
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 1er
27 2 3 4 5 6 7 8
28 9 10 11 12 13 14 15
29 16 17 18 19 20 21 22 
30 23 24 25 26 27 28 29 
31 30 31
1945Années 1940XXe siècle

Mois précédent et suivant
Juillet précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Les événements concernant la Seconde Guerre Mondiale sont détaillés dans l'article Juillet 1945 (Seconde Guerre mondiale).

Événements

  • Démission du président colombien Alfonso López Pumarejo qui pense promouvoir un accord avec l’opposition. En 1946 le pays entre dans une période d’extrême violence.
  • En Birmanie, l'armée japonaise en retraite est décimée dans la basse vallée de la Sittang (près de 10 000 morts).
  • L’émir saoudien Faysal se rend aux États-Unis.
  • Truman demande à la Grande-Bretagne qu’elle délivre 100 000 certificats d’immigration en Palestine pour les rescapés de la Shoah. Devant le refus de Londres, Truman décide de porter la question sur la place publique.


  •  :
    • l'Allemagne est divisée en quatre zones d'occupation.
    • les troupes américaines évacuent la Saxe et la Thuringe; les troupes britanniques se retirent de la région de Magdebourg. Ces régions dépendent désormais de la zone d'occupation soviétique.
  • 2 juillet : la Banque de France met en circulation un nouveau billet de banque, le 1000 francs Minerve et Hercule[1].
  • 3 juillet :
    • la radio de Moscou annonce que le corps de Goebbels a été découvert dans une cour de la Chancellerie de Berlin.
    • capture par les Alliés de Ernst Wilhelm Bohle, secrétaire d'Etat au ministère des Affaires étrangères de 1937 à 1945, et directeur de l'organisation étrangère du NSDAP de 1933 à 1945. Il avait été choisi par Hitler en 1940, pour être le gauleiter de la Grande-Bretagne après l'invasion de celle-ci.
  • 11 juillet : Canada: le parti libéral, conduit par William Lyon Mackenzie King, remporte les élections législatives. Les libéraux remportent 119 sièges au Parlement contre 65 pour le parti conservateur progressiste et 28 pour le C.C.F. Cependant, le premier ministre Mackenzie King, est vaincu à Prince Albert. Il sera réélu lors d'une élection partielle le 6 août 1945.
  • 12 juillet : France: cérémonie à Paris, conduite par les survivants des camps de concentration, en mémoire des victimes du nazisme.
  • 13 juillet :
    • Japon: Le gouvernement américain admet sa responsabilité dans le naufrage, le 1er avril 1945, du navire hôpital de la Croix Rouge Awa Maru, chargé de recueillir des survivants, et déclare qu'il s'agissait d'une erreur. Le commandant du sous-marin USS Queenfish (SS-393), le commandant Elliott Loughlin (en), a été reconnu coupable d'une négligence et a été déféré par l'amiral Ernest King devant une cour martiale. Quand le gouvernement américain a proposé, par l'intermédiaire de la Suisse neutre, un navire similaire pour le remplacer; le Japon a exigé une indemnisation complète.
    • Allemagne: À Berlin, le conseil municipal confisque officiellement toutes les propriétés détenues par des membres du NSDAP.
    • Italie: Le gouvernement italien déclare la guerre au Japon.
    • URSS: Rencontre précipitée à Moscou entre l'ambassadeur japonais Naotake Satō, et le ministre des Affaires étrangères Molotov. Pour certains, il s'agit d'une demande du Japon faite à l'URSS de sonder les Anglo-Américains sur d'éventuelles négociations de capitulation.
    • Australie: Le ministre des Finances Ben Chifley devient Premier Ministre.
  • 14 juillet : Berlin: Le drapeau français est officiellement déployé à Berlin au sommet de la colonne de la Victoire qui commémore la victoire allemande lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871.
  • 15 juillet : Grande-Bretagne: À Londres, le West End est à nouveau éclairé après plus de 2000 jours de black-out
  • 16 juillet :
    • États-Unis: Premier essai atomique de l'histoire: Trinity: à 15 heures 30, est expérimentée la première bombe atomique au plutonium dans le désert du Nouveau-Mexique, près de la base aérienne d'Alamogordo. L'explosion est visible à près de 300 kilomètres à la ronde. Son souffle est estimé à celui dégagé par l'explosion de 15 000 à 20 000 tonnes de TNT.
    • Le roi Léopold III renonce à rentrer en Belgique où l’opposition à son retour est très vive. Il refuse cependant d’abdiquer.
    • Allemagne: Arrivée à Berlin des délégations américaines et britanniques, conduites par Truman et Churchill, en vue de la conférence de Potsdam.
  • 17 juillet - 2 août :
    • conférence de Potsdam entre Truman, les Britanniques Winston Churchill et Attlee et Staline. Ouverture dans l'après-midi de la conférence de Potsdam (à proximité de Berlin), Terminal, sur la dénazification, les réparations allemandes et les conditions d'un règlement du conflit avec le Japon. Le président Truman est invité à présider la rencontre.L’Union soviétique obtient des territoires de Prusse-Orientale, la frontière occidentale de la Pologne est fixée provisoirement par la ligne Oder-Neisse, les Allemands des territoires annexés seront expulsés. L’Autriche ne paiera pas de réparations. Les traités de paix seront préparés par les ministres des Affaires étrangères des cinq pays alliés (avec la Chine). Délimitation des quatre zones d'occupation en Allemagne. Staline refuse l’internationalisation des voies d’eaux européennes. Le démantèlement de l'industrie lourde de l'Allemagne est prévu. La question des réparations est réglée à la satisfaction de l’URSS qui obtient à Potsdam le droit de prélever non seulement ce qu’elle veut dans sa zone d’occupation, mais encore un quart de l’équipement des zones occidentales. Condamnation du franquisme.
  • 18 juillet :
    • Canada: A Halifax, en Nouvelle-Écosse, 15 personnes sont tuées au cours d'une explosion dans l'arsenal de la marine canadienne. Les pompiers évitent de justesse une catastrophe, l'explosion du dépôt principal, qui contient environ 6000 tonnes de munitions.
    • Allemagne: la seconde session plénière de la conférence se tient dans le palais du 18e siècle, le Cecilienhof. Dans une note cryptée, Truman informe Churchill du succès du test de la bombe atomique : "les bébés sont nés de manière satisfaisante".
    • Belgique: par un vote, le Sénat belge interdit le retour du roi Léopold III.
    • Italie: des mines allemandes explosent accidentellement, détruisant le Red Cross club et tuant 36 militaires américains.
  • 20 juillet :
    • Espagne : l’arrivée d’Alberto Martín-Artajo Álvarez comme ministre des Affaires étrangères inaugure une nouvelle orientation (accès de démocrates-chrétiens au gouvernement).
    • États-Unis : vote au Congrès autorisant les banques d'import-export à augmenter le plafond de leurs prêts de 700 millions à 3,5 milliards de dollars. Le Sénat adopte la loi sur les accords de Bretton Woods par 61 voix contre 16.
    • Allemagne : au cours de la conférence de Potsdam, Truman déclare que les Alliés ne revendiquent aucun territoire, désirant seulement la paix, la prospérité. Un drapeau, destiné à flotter sur la capitale nippone après la capitulation du Japon, est hissé à Berlin en présence du président Truman.
    • Belgique : le premier ministre belge Achille van Acker déclare au roi Léopold III qu'il devrait abdiquer en raison de "ses graves et impardonnables erreurs".
  • 21 juillet : de Gaulle fait, à Brest, un discours sur l'avenir politique de la France[2].
  • 23 juillet au 15 août : procès du maréchal Pétain, condamné à mort, il eut sa peine commuée en détention perpétuelle le 23 août par De Gaulle.
  • 26 juillet :
    • Démission de Winston Churchill de son poste de Premier ministre après la défaite du Parti conservateur.
    • Proclamation de Potsdam.
    • Début du ministère travailliste de Clement Attlee, Premier ministre du Royaume-Uni (fin en 1951).
      • Le programme travailliste (Let Us Face the Future) marque le Royaume-Uni d’après 1945. La politique économique, d’inspiration keynésienne, donne le contrôle à l’État d’importants secteur de l’activité. Les syndicats ouvriers (trade-unions) jouissent d’une force considérable. Ils poussent aux hausses de salaires et refusent les licenciements, alors que la productivité croît lentement et la compétitivité des produits britanniques se détériore. Pour financer les réformes, Keynes se rend à Washington et obtient un prêt de 3,75 milliards de dollars sur cinquante ans au taux avantageux de 2 % après une période franche de cinq ans. En contrepartie, la Grande-Bretagne s’engage à ratifier les accords de Bretton Woods et restaurer dans un délai de douze mois la convertibilité du sterling en or.
  • 27 juillet : « déclaration de Potsdam ». Les alliés réunis à Potsdam invitent le Japon à se rendre sans conditions sous peine de destruction.
  • 30 juillet : le croiseur USS Indianapolis est coulé par un sous-marin japonais.

Naissances en juillet 1945

Décès

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références