Juan Pablo Sorín

Juan Pablo Sorín
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance (41 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 19942009
Poste Arrière gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1992-1994 Drapeau : Argentine Argentinos Juniors
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1994-1995 Drapeau : Argentine Argentinos Juniors 020 0(1)
1995-1996 Drapeau : Italie Juventus 004 0(0)
1996-1999 Drapeau : Argentine River Plate 078 (11)
2000-2004 Drapeau : Brésil Cruzeiro 041 0(6)
2002 Drapeau : Italie Lazio Rome 011 0(0)
2003 Drapeau : Espagne FC Barcelone 015 0(1)
2003-2004 Drapeau : France Paris SG 026 0(2)
2004-2006 Drapeau : Espagne Villarreal CF 060 0(8)
2006-2008 Drapeau : Allemagne Hambourg SV 027 0(4)
2008-2009 Drapeau : Brésil Cruzeiro 002 0(0)
1994-2009 Total 283 (33)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1995-2006 Drapeau : Argentine Argentine 076 (12)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Juan Pablo Sorín, né le 5 mai 1976 à Buenos Aires (Argentine), est un footballeur argentin, international de 1995 à 2006 (76 sélections, 12 buts).

Défenseur latéral gauche, Sorín peut également évoluer en milieu de terrain gauche. Globetrotteur, il joue en Argentine, au Brésil, en Espagne, en Italie, en France et en Allemagne. Il est le capitaine de l'équipe d'Argentine lors de la Coupe du monde 2006.

Biographie

Débuts

Juanpi[1], son surnom en Argentine, commence sa carrière en jouant dans les divisions inférieures du championnat d'Argentine avec l'équipe de jeunes d'Argentinos Juniors, un club de football de Buenos Aires. Il gagne sa place dans l'équipe première à partir de 1994, et après avoir été capitaine de l'équipe d'Argentine des moins de 20 ans qui remporte la Coupe du monde des moins de 20 ans 1995 au Qatar, il est acheté par la Juventus de Turin, mais il n'entre pas dans les plans de l'équipe préétablis et revient rapidement en Argentine.

Sorín signe à River Plate à l'été 1996, et relance sa carrière, remportant trois championnats Apertura (1996, 1997 et 1999), un championnat Clausura (1997), une Copa Libertadores en 1996 et une Supercopa Sudamericana en 1997.

Cruzeiro et prêts en Europe

Il est transféré à Cruzeiro en 2000. En deux saisons et demi, il remporte la Copa do Brasil 2000 et devient l'un des chouchous des supporteurs du club brésilien.

Après la Copa do Brasil 2002, il signe en juillet 2002 pour la Lazio de Rome.

Après une blessure traînée durant une demi-saison à la Lazio, Sorín est recruté par le FC Barcelone, remplissant le quota de joueurs hors-UE avec Juan Román Riquelme et Roberto Bonano. Il fait ses débuts en Liga le 9 février 2003 contre l'Athletic Bilbao (2-2).

Après une demi-saison réussie, il quitte le Camp Nou à l'été 2003 et poursuit son tour d'Europe en France afin de jouer pour le Paris Saint-Germain. Prêté durant une saison, Juan Pablo Sorín marque le club de la capitale par sa « grinta » et son côté porte-bonheur, lui qui ne connaît pas la défaite en 26 matches officiels disputés sous le maillot parisien[2]. Malgré des relations délicates avec Vahid Halilhodžić, l’entraîneur parisien de l’époque. Lors de cette saison 2003-2004, Sorin et le Paris Saint-Germain sont vice-champions de France et remportent la Coupe de France. Un trophée remporté après avoir éliminé l’Olympique de Marseille grâce à un but marqué par ses soins, de la tête, lors du temps réglementaire au Stade Vélodrome. Sorín quitte le club à la fin de l'exercice à cause de différends avec Halilhodzic[3].

Il retourne deux mois au Cruzeiro en 2004, disputant le Campeonato Brasileiro Série A, avant d’être transféré à Villarreal[3].

Villarreal

En novembre 2004, Sorín signe à Villarreal sur un transfert libre[4]. Sorín connaît une belle période avec Villarreal, atteignant les demi-finales de la Ligue des champions, où l'équipe est battue par Arsenal.

Hambourg

Durant l'été 2006, Sorín fait l'objet de sollicitations de la part des clubs de Premiership de Portsmouth, des Bolton Wanderers et de Newcastle United.

Le 31 août 2006, il s'engage pour trois ans avec le club allemand de Hambourg SV. Le montant du transfert est alors de 2,5 millions d'euros[5]. Mais en juillet 2008, après deux ans avec le club allemand et seulement 24 apparitions en Bundesliga pour cause de blessure, il rompt son contrat à l'amiable[6].

Retour à Cruzeiro

Sorín revient à Cruzeiro le 29 août 2008. Il signe un contrat jusqu'à la fin de la saison, avec une option de renouvellement pour deux années supplémentaires[7].

Il joue son seul et unique match de championnat depuis son retour à Cruzeiro le 14 juin 2009, et annonce sa retraite le 28 juillet 2009, à 33 ans, du fait de blessures répétées[8].

Carrière internationale

Sorín fait partie de l'équipe d'Argentine lors de la Coupe du monde 2002[9]. L'Albiceleste ne joue que trois matchs contre le Nigeria, l'Angleterre et la Suède et est éliminée dès le premier tour.

L'équipe d'Argentine est ensuite reprise par José Pekerman qui nomme Sorín capitaine de la sélection pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Sorín joue un rôle important dans la Coupe du monde de l'Argentine au poste d'arrière gauche offensif. L'Argentine se qualifie pour le deuxième tour après avoir battu la Côte d'Ivoire (2–1) puis la Serbie-et-Monténégro (6–0). Après avoir vaincu le Mexique en prolongation, l'Argentine poursuit sa route en quart de finale où elle perd face aux hôtes allemands, après une séance de tirs au but.

Statistiques

Statistiques de Juan Pablo Sorín au 31 décembre 2009[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Coupe intercontinentale Drapeau : Argentine Argentine Total
Division M B M B C M B M B M B M B M B
1994-1995 Drapeau de l'Argentine Argentinos Juniors Primera División 20 1 - - - - - - - - - 3 0 23 1
1995-1996 Drapeau de l'Italie Juventus Série A 2 0 1 0 C1 1 0 - - - - - - 4 0
1996-1997 Drapeau de l'Argentine River Plate Primera División 32 5 - - CL - - 1 0 1 0 4 1 38 6
1997-1998 Drapeau de l'Argentine River Plate Primera División 21 4 - - CL - - - - - - - - 21 4
1998-1999 Drapeau de l'Argentine River Plate Primera División 18 1 - - CL - - - - - - 8 2 26 3
1999-2000 Drapeau de l'Argentine River Plate Primera División 7 1 - - CL - - - - - - 2 0 9 1
2000 Drapeau du Brésil Cruzeiro Série A 14 3 - - - - - - - - - 7 0 21 3
2001 Drapeau du Brésil Cruzeiro Série A 15 0 - - CL - - - - - - 8 2 23 2
2002 Drapeau du Brésil Cruzeiro Série A - - - - - - - - - - - 6 1 6 1
2002-jan 2003 Drapeau de l'Italie Lazio Rome (prêt) Série A 6 0 4 0 C3 1 0 - - - - 1 1 12 1
jan 2003-2003 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone (prêt) Liga 15 1 - - - - - - - - - 2 0 17 1
2003-2004 Drapeau de la France Paris SG (prêt) Ligue 1 21 1 5 1 - - - - - - - 11 2 37 4
2004 Drapeau du Brésil Cruzeiro Série A 6 0 - - CL 3 1 - - - - 8 2 17 3
2004-2005 Drapeau de l'Espagne Villarreal CF Liga 21 4 - - C3 6 0 - - - - 9 0 36 4
2005-2006 Drapeau de l'Espagne Villarreal CF Liga 20 3 - - C1 13 1 - - - - 11 1 44 5
2006-2007 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 19 4 - - C1 3 0 - - - - - - 22 4
2007-2008 Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV Bundesliga 5 0 - - - - - - - - - - - 5 0
2008 Drapeau du Brésil Cruzeiro Série A - - - - - - - - - - - - - 0 0
2009 Drapeau du Brésil Cruzeiro Série A 1 0 - - CL 1 0 - - - - - - 2 0
Total sur la carrière 243 28 10 1 - 28 2 1 0 1 0 80 12 363 43

Palmarès

Notes et références

  1. (it) I SOPRANNOMI DEI GIOCATORI — Juworld.net
  2. « Anecdotes de finales… », PSG.fr, (consulté le 24 août 2011)
  3. a et b « Le Bonheur, par JP Sorin », sur sofoot.com, (consulté le 23 novembre 2014)
  4. (en) « Sorín signing bolsters Villarreal », UEFA.com, (consulté le 24 août 2011)
  5. « Juan Pablo Sorin à Hambourg », sport.fr, (consulté le 24 août 2011)
  6. « Hambourg se sépare de Sorin », sport.be, (consulté le 24 août 2011)
  7. (pt) « Cruzeiro acerta retorno do argentino Sorín », Estadão, (consulté le 24 août 2011)
  8. « Sorin prend sa retraite », football.fr, (consulté le 24 août 2011)
  9. (en) « Argentine Squads in the World Cups – World Cup 2002 », RSSSF, (consulté le 24 août 2011)
  10. « Statistiques de Juan Pablo Sorín », sur footballdatabase.eu