Juan Linz

Juan José Linz (né le 24 décembre 1926 à Bonn (Reich allemand) – mort le 1er octobre 2013 à New Haven (Connecticut)) était un professeur et sociologue politique espagnol. Il a été pendant sa carrière professeur émérite en sociologie et science politique à l'université de Yale (Sterling Professor), ainsi qu'un membre honoraire du conseil scientifique de l'Institut Juan March[1],[2]. Aujourd'hui, ce sont ces travaux sur l'autoritarisme, qu'il distingue des régimes totalitaires et démocratiques en le plaçant dans un entre-deux, qui font sa renommée, via notamment son ouvrage Régimes totalitaires et autoritaires. Il a également fait des travaux sur les transitions démocratiques[3].

Linz reçoit en 1987 le prix Princesse des Asturies en sciences sociales, en 1996 le prix Johan Skytte pour ses travaux de sciences politiques, et en 2003 le prix Karl Deutsch[4].

Bibliographie

  • Linz, Juan J. Des élections pas comme les autres, Presses de Science Po, 1978
  • Linz, Juan J. Régimes totalitaires et autoritaires, Armand Colin, 2007

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

Notes et références

  1. Contrepoints, « Juan J. Linz (1926-2013) », Contrepoints,‎ (lire en ligne)
  2. Résumé du livre, Régimes totalitaires et autoritaires (lire en ligne)
  3. Serge Buj, « Juan José Linz, le premier « transitologue » espagnol (1) », Trastos,‎ (lire en ligne)
  4. IPSA Karl Deutsch Award