Jovin

Jovin
Usurpateur romain
Image illustrative de l'article Jovin
Règne
411 - 413 (~2 ans) / Gaule
Empereur Flavius Honorius
Précédé par Constantin III (usurpateur)
et Constant (usurpateur)
Co-usurpé par Sebastianus (depuis 412)
Biographie
Décès 413 - Narbonne (Narbonnaise)
Usurpateur romain

Jovin (Iovinus) est un usurpateur romain en Gaule de 411 à 412, opposé à l'empereur Flavius Honorius.

Règne

Aristocrate gaulois, il est élu empereur à Mogontiacum (Mayence) par ceux de son rang en 411 pour contrer l'incapacité d'Honorius et d'un autre usurpateur, Constantin III, à ramener la sécurité en Gaule après l'invasion de 406. Ses forces se résument à des Burgondes et des Alains enrôlés du côté romain, dans une Gaule dévastée par les barbares. Il est bientôt rejoint par le turbulent général Sarus.

Pour se concilier Athaulf et ses Wisigoths, présents en Italie, il les laisse passer les Alpes et entrer en Gaule en 412. Mais Athaulf préfère une alliance avec Constance, représentant du pouvoir impérial légal, qui est mieux à même de lui offrir du ravitaillement. Athaulf capture donc Jovin à Valence et le livre au Préfet des Gaules Claudius Posthumus Dardanus qui l'exécute à Narbonne en 413, au profit d'Honorius. Sa tête est portée à Ravenne[1].

Cette brève tentative témoigne de l'ampleur du désastre de l'invasion de 406 : décomposition de la domination impériale romaine et désirs autonomistes des élites gallo-romaines, qui vont en s'accentuant.

Jovin règne quelques mois avec son frère Sebastianus qui meurt sans doute exécuté en même temps que lui[2].

Notes et références

  1. Arnold Hugh Martin Jones, John Robert Martindale, John Morris, Prosopography of the Later Roman Empire. Publié par Cambridge University Press, 1971. (les sources concernant Jovin sont données dans le volume 2, pages 621-622)
  2. Les Annales de Ravenne d'Agnellus signalent l'arrivée des têtes de Jovin et Sebastianus, son frère, le 30 août 413 à Ravenne.

Voir aussi

Bibliographie

  • Sidoine Apollinaire, Lettres, V, 9.1. Édition Les Belles-Lettres (Collection des Universités de France), Tome II (Correspondance, livres I-V), 199. Texte établi et traduit par André Loyen. (ISBN 2251012486)
  • Agnellus de Ravenne, Annales de Ravenne (Liber pontificalis ecclesiae Ravennatis). Édition d'après Migne : Bacchinus, B. ed. Agnelli, qui et Andreae Abbatis S. Mariae ad Blachernas et S. Bartholomei Ravennae Liber Pontificalis sive vitae Pontificum Ravennatum. Introduction par L. A. Muratori. Migne PL 106, pp. 477-750. Paris: 1864, réimpression de Milan: 1723.
  • Arnold Hugh Martin Jones, John Robert Martindale, John Morris : Prosopography of the Later Roman Empire. Publié par Cambridge University Press, 1971. Volume 2, pages 621-622. (ISBN 0-521-20159-4), 9780521201599.
  • Grégoire de Tours, Histoire des Francs, II, 9. Histoire des Francs, éd. Belles lettres, coll. « Classiques de l'Histoire », Paris, 1980 (ISBN 2251340378)
  • Hugh Elton (Florida International University), De Imperatoribus Romanis.

Article connexe