Journée internationale de l'homme

Journée internationale des hommes
Logo de la journée internationale de l'homme
Logo de la journée internationale de l'homme

Type Journée internationale
Date 19 novembre

La Journée internationale des hommes (IMD, d'après son nom anglais) est un événement international célébré tous les depuis 1999. Elle vise à revaloriser le rôle des hommes au sein de la société ainsi qu'à mettre en lumière les domaines dans lesquels les différences hommes-femmes les désavantagent.

Cette journée n'est pas reconnue par l'ONU[1]

Historique

Symbole de la Journée internationale des hommes

Une première journée internationale des hommes a été créée le par le professeur Thomas Oaster[2].

La journée du été créée en 1999 à Trinité-et-Tobago, a été reprise par l'Australie en 2003, a reçu l'appui des principaux groupes d'hommes[Lesquels ?] aux États-Unis, en Europe, en Afrique, en AsieModèle:Vraiment? et dans les Antilles et est maintenant célébrée dans plus de soixante pays[Lesquels ?].

Description

Selon ses créateurs, la journée internationale des hommes est un temps pour mettre en évidence la discrimination à leur encontre dans les domaines de la santé, du droit de la famille, de l'éducation, des médias ou d'autres domaines et à célébrer leurs contributions positives et les réalisations[3][source insuffisante]. Au cours de ces dernières années[Lesquelles ?], la journée internationale des hommes comprend des séminaires publics, des activités en classe dans les écoles, des programmes de radio et de télévision, des expositions, des marches pacifiques, des débats et des tables rondes[4],[5][source insuffisante]. Observer cette journée annuelle est facultatif[précision nécessaire], et des forums appropriés peuvent être utilisés[précision nécessaire]. Les pionniers de la journée internationale des hommes ont rappelé que le jour n'est pas destiné à concurrencer la journée internationale des droits des femmes, mais a pour but de mettre en évidence les expériences des hommes[réf. nécessaire]. Chaque année un thème différent est mis en évidence, comme la paix en 2002, la santé des hommes en 2003, ou la guérison et le pardon en 2007[6]. D'après le site officiel, les défis actuels sont[7] : le taux de suicide trois fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes, les hommes victimes de violences conjugales, l’espérance de vie des hommes 4-5 ans plus courte, le cancer des poumons et les maladies cardiaques touchant deux fois plus les hommes que les femmes.

Objectifs

Les objectifs de la célébration d'une journée internationale des hommes, sont la focalisation sur les hommes et la santé des garçons, l'amélioration des relations entre les sexes, la promotion de l'égalité entre les sexes, et mettant en lumière des modèles masculins[8],[9]. C'est une occasion pour les hommes de mettre en évidence la discrimination à leur encontre[réf. nécessaire] et à célébrer leurs réalisations et leurs contributions, en particulier à la communauté, la famille, le mariage, et les soins des enfants[8],[10],[11][source insuffisante].

La journée internationale de l'homme a défini plusieurs objectifs quant à son action[12][source secondaire nécessaire] :

  • promouvoir les modèles masculins ; pas uniquement les stars de cinéma et les vedettes du sport, mais les ordinaires comme les hommes de classe ouvrière qui vivent leurs vies de façon honorable et honnête.
  • célébrer les contributions positives des hommes à la société, à la communauté, à la famille, au mariage, aux soins des enfants et à l'environnement.
  • se concentrer sur la santé et le bien-être des hommes ; socialement, émotivement, physiquement, sexuellement et spirituellement.
  • dévoiler la discrimination contre les hommes ; dans les secteurs des services sociaux, des attitudes sociales, des attentes, de la loi et des sanctions judiciaires[réf. nécessaire].
  • améliorer les relations entre les sexes et pour promouvoir l’égalité.
  • créer un monde plus certain et meilleur pour les hommes et les garçons, un monde où ils pourront vivre leur vie à plein potentiel.

Représentation dans le monde

International

S'exprimant au nom de l'UNESCO en 2001, la directrice de la femme et de la Culture de la Paix, Ingeborg Breines, dit de cet évènement : « C'est une excellente idée et donnerait un certain équilibre entre les sexes ». Elle ajoute alors que l'UNESCO a hâte de collaborer avec les organisateurs de l'IMD[13][source insuffisante].

Au Québec

Au Québec, certaines organisations d'hommes parlent plutôt de la Journée québécoise pour la santé et le bien-être des hommes[14]

En France

En France[15][réf. nécessaire] et en Belgique[16], la journée est peu connue. Elle a été introduite en 2018 par les associations de défense des hommes SOS Papa et a été soutenue par Paternet et le Groupe d’études sur les sexismes[17][réf. nécessaire].

Cette journée a été mise en place en France à une occasion, en 2019[18],[19],[20],[21]. L'association Osez le féminisme a communiqué sur le sujet en dénonçant notamment une « validation par les pouvoirs publics des théories masculinistes rétrogrades, obstacles à l’égalité entre les femmes et les hommes[22],[19]». Françoise Picq, historienne du féminisme, a expliqué :« C’est un discours complètement à côté de la réalité. C’est typique du discours masculiniste, cette façon de caricaturer le discours des féministes. Sous prétexte de défendre l’égalité, on met sur le même plan des discriminations érigées en système qui touchent les femmes, une réalité appuyée par des chiffres, et des histoires individuelles qui touchent des hommes mais qui ne sont pas systématiques[19] ».

Notes et références

  1. « Journées internationales », sur www.un.org, (consulté le 19 novembre 2020)
  2. Jason Thompson, « International Men's Day: The Birth of a Movement », sur books.google.fr,
  3. « International Men's Day Global Website Archive »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  4. « International Men's Day Global Website Archive 2005-2006 »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  5. Jerome Teelucksingh - 'International Men's Day', article in Transitions: A Journal of Men's Perspectives. Vol 27, No.4 p. 11 (2007)
  6. International Men's Day Global Website Home
  7. (en) samescarpmentmedia, « Challenges », sur International Men's Day (consulté le 7 mai 2020)
  8. a et b International Men’s Day – Do we care? (2004) Press Release from Men's Health & Wellbeing Association (MHWA) ACT
  9. Join in Celebrating International Men's Day, by Harrack Balramsingh- Letter to the Editor Cayman Net News 13 Nov, 2001
  10. [« http://www.outlookindia.com/pti_news.asp?id=519291 »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  11. International Men's Day Global Website Archive 2003-2006 also [1]
  12. « International Men's Day Global Website: Trinidad and Tobago (records Dr Teelucksingh's IMD Objectives) »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?)
  13. 'UNESCO comes out in Support of International Men's Day', Article Trinidad Guardian Nov 20, 2001
  14. « Journée québécoise pour la santé et le bien-être des hommes: la proche aidance au masculin, parlons-en! », sur Le Nouvelliste, (consulté le 19 novembre 2020)
  15. « Et pourquoi pas une journée de l’Homme ? », sur Atlantico.fr (consulté le 26 septembre 2020)
  16. « Au fait, il existe bien une journée internationale des hommes (pour ceux qui se demandent) », sur parismatch.be, (consulté le 26 septembre 2020)
  17. Lesquels?
  18. « Le département du Bas-Rhin lance une journée pour... les droits des hommes », sur Konbini News - Société et Politique : Make News Great Again (consulté le 26 septembre 2020)
  19. a b et c « Le département du Bas-Rhin lance une journée pour les hommes », sur www.20minutes.fr (consulté le 26 septembre 2020)
  20. « rubrique "Ils font le Bas-Rhin" », magazine du département, page 30, section "Éclairage",‎ édition de juin 2019 (lire en ligne)
  21. « Bas-Rhin - Il n'y aura finalement pas de "journée des hommes" : "tant mieux, c'était une idée délirante" », sur France 3 Grand Est (consulté le 26 septembre 2020)
  22. Noémie Rousseau, « Le Bas-Rhin remballe sa «journée de l'homme» », sur Libération.fr, (consulté le 26 septembre 2020)

Annexes

Articles connexes

Liens externes