Joseph Ujlaki

Joseph Ujlaki
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom József Újlaki
Nationalité Drapeau : Hongrie Hongrois
Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Drapeau de la Hongrie Budapest
Décès (à 76 ans)
Lieu Drapeau : France Sète
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
- 1948 Drapeau : Hongrie Ujpest Dozsa
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1948 Drapeau : France Stade français 007 0(3)
1948-1950 Drapeau : France FC Sète 044 (15)
1950-1953 Drapeau : France Nîmes Olympique 093 (37)
1953-1958 Drapeau : France OGC Nice 133 (59)
1958-1964 Drapeau : France RC Paris 162 (75)
1964-1965 Drapeau : France FC Metz 017 0(7)
1965-1966 Drapeau : France AS Aix-en-Provence 028 0(7)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1952-1960 Drapeau : France France 021 0(10)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Joseph Ujlaki (ou József Újlaki en version hongroise), né le à Budapest (Hongrie) et mort le à Sète, est un joueur de football hongrois, naturalisé français.

Évoluant au poste d'inter ou d'ailier droit, il est sélectionné à 21 reprises en équipe de France, pour laquelle il inscrit dix buts.

Biographie

En club

Joseph Ujlaki, ancien international junior en Hongrie[1], est recruté par le Stade français en janvier 1948, alors qu'il a 18 ans[1]. Il effectue un court passage dans la capitale, marquant 3 buts en 7 matchs, puis est prêté au FC Sète où il s'impose progressivement (l'AS Saint-Étienne refuse deux fois son prêt, en 1948 et 1949)[1].

Il est engagé par le promu Nîmes Olympique en début de saison 1950-1951. Dès sa première année parmi l'élite, l'équipe termine 2e du championnat, à un point de l'OGC Nice. Ujlaki réalise trois saisons pleines. Il faut néanmoins attendre son transfert à Nice pour qu'il remporte un trophée, la Coupe de France en 1954, puis le championnat en 1956.

En 1958, il signe au Racing Club de Paris où il manque de peu d'enrichir son palmarès, le club terminant second du championnat à deux reprises en 1961 et 1962 derrière le Stade de Reims. Lors des saisons 1959-1960 et 1960-1961, il inscrit respectivement 22 et 21 buts[1]. Il dispute ses deux dernières saisons professionnelles en seconde division de 1964 à 1966, au Football Club de Metz puis à l'AS aixoise[1].

En 1966, il retourne à Sète et s'installe comme représentant commercial. Il reprend une licence au FC Sète, qui a fait faillite en 1960, et qui joue dorénavant en DH[1]. En 1968 Ujlaki joue encore à l'US Sommières[2]. Dans les années 2000, il est vice-président du club de Tennis-ballon de Sète. Il meurt à Sète en 2006.

Le magazine France Football le classe au 16e rang des « joueurs de football français du XXe siècle ».

En équipe nationale

Naturalisé français en 1952, à la suite de son mariage[1], Joseph Ujlaki honore 21 sélections en équipe de France entre 1952 et 1960 (aux côtés de Roger Marche, Robert Jonquet, Thadée Cisowski, Roger Piantoni ou encore Raymond Kopa...) et a inscrit 10 buts sous le maillot national[4].

Il est appelé à plusieurs reprises à l'occasion de matchs amicaux et des phases éliminatoires pour les Coupes du monde de 1954 et 1958, néanmoins il n'a jamais pris part à une phase finale[5].

Statistiques

Avec 190 buts en 438 matchs[6],[2], Ujlaki est le 7e meilleur buteur de l'histoire du championnat de France.

Palmarès

Références

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Jozsef Ùjlaki », sur soccerdatabase.eu (consulté le 26 février 2015)
  2. a et b (en) « Joseph Ujlaki », sur national-football-teams.com (consulté le 26 février 2015)
  3. « Joseph UJLAKI », FFF.fr (consulté le 26 février 2015)
  4. (en) « all internationals of Joseph Ujlaki », sur eu-football.info (consulté le 26 février 2015)
  5. Fiche de Joseph Ujlaki sur footballdatabase.eu