Joseph Incardona

Joseph Incardona
Description de l'image Joseph Incardona IMG 2886.jpg.
Naissance (49 ans)
Lausanne, Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale
Ecrivain, scénariste et réalisateur
Distinctions
2e Prix de la Cinémathèque suisse pour Annonciation en 2008[1]; Prix du Roman Noir du Festival de Beaune pour Lonely Betty en 2011[2]; Prix du public du Festival international du film policier de Liège pour Milky Way en 2015[3]; Grand prix de littérature policière pour Derrière les panneaux il y a des hommes en 2015[4]
Auteur
Langue d’écriture français

Joseph Incardona, né en à Lausanne, est un écrivain, scénariste et réalisateur suisse.

Biographie

De mère suisse et de père sicilien, Joseph Incardona est l'auteur d'une douzaine de livres, de scénarios (pour le théâtre, le cinéma et la bande dessinée), ainsi que réalisateur de cinéma. Personnalité atypique et auteur prolifique, ses références sont issues à la fois de cette culture mixte suisse et italienne, ainsi que du roman noir et de la littérature américaine du XXe siècle. Malgré la gravité des thèmes qu'il a pour habitude de traiter avec le style très noir et rythmé qui le caractérise, on trouve aussi dans ses œuvres un ton décalé souvent associé à une forme de pudeur[1],[5]. En 2015, son roman Derrière les panneaux il y a des hommes, publié aux Éditions Finitude, remporte le Grand prix de littérature policière du meilleur roman en français[4].

Œuvre

Romans et nouvelles[6]

  • 2002 : Le Cul entre deux chaises, Pocket (ISBN 978-2266144-36-0)
  • 2005 : Taxidermie, Éditions Finitude (ISBN 978-2-912667-24-3)
  • 2006 : Banana spleen, Editions Delphine Montalant (ISBN 978-2-266164-36-8)
  • 2006 : Dans le ciel des bars, Pocket (ISBN 978-2266156-31-8)
  • 2008 : Remington, Fayard Noir (ISBN 978-2-213-63515-6)
  • 2009 : Enjeux 7 (Collectif) : 37 m², Bernard Campiche Editeur (ISBN 978-2-88241-256-0)
  • 2010 : Lonely Betty, Éditions Finitude (ISBN 978-2-912667-74-8), prix du Roman Noir du Festival de Beaune 2011[2]
  • 2011 : 220 volts, Fayard Noir (ISBN 978-2-213-66490-3) ; réédition Milady, 2016 (ISBN 978-2811217235)
  • 2012 : Trash circus, Éditions Parigramme (ISBN 978-2-84096-702-6)
  • 2013 : Misty, Baleine (ISBN 978-2-84219-505-2)
  • 2014 : Aller simple pour Nomad Island, Seuil (ISBN 978-2-02-122407-8)
  • 2015 : Derrière les panneaux il y a des hommes, Éditions Finitude (ISBN 978-2-36339-054-7), grand prix de littérature policière 2015[4]
  • 2016 : Permis C, BSN Press, collection fictio (ISBN 978-2-940516-51-3)
    • traduit en allemand sous le titre Nächster Halt: Brig par Daniel Oesch. Zürich : Pearlbooksedition, 2017 (ISBN 978-3-9523550-9-1)
  • 2017 : Les Poings, BSN Press, collection uppercut (ISBN 978-2-940516-75-9)

Films

  • 2014 : Milky Way, long-métrage de Cyril Bron et Joseph Incardona, Suisse/Belgique[3]

Théâtre, cinéma / scénarios

  • 1999 : [guRmâdiz], pièce de théâtre, Lausanne
  • 2008 : Le Figuier, court-métrage (21 min), Genève
  • 2008 : Annonciation, court-métrage (4 min), Lausanne, 2e Prix de la Cinémathèque suisse[1]

Bande-dessinées / scénarios

  • 2008 : Fausse Route, Editions Les Enfants Rouges, Juan-les-Pins
  • 2008 : Dans les cordes, Editions Les Enfants Rouges, Juan-les-Pins
  • 2009 : Petites Coupures, Editions Les Enfants Rouges, Juan-les-Pins
  • 2014 : Lonely Betty, adaptation du roman du même nom par Christophe Merlin aux éditions Sarbacane

Prix et distinctions

Liens externes

Notes et références

  1. a, b, c et d Joseph Incardona, culturactif.ch
  2. a, b et c Effroi au soleil, liberation.fr
  3. a, b et c Milky Way, artfilm.ch
  4. a, b, c et d La littérature suisse dopée au polar, LeTemps.ch
  5. Joseph Incardona, lelivresurlesquais.ch
  6. Joseph Incardona, viceversalitterature.ch
  7. « Joseph Incardona, lauréat du Prix du Roman des Romands 2018 », sur ActuaLitté, (consulté le 31 janvier 2018)