Joseph Brenier

Joseph Brenier
Fonctions
Sénateur de l'Isère
Député de l'Isère
Maire de Vienne
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Vienne (Isère)
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Lyon (Rhône)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Entrepreneur

Joseph Brenier, né le à Vienne (Isère) et mort le à Lyon (Rhône), est un homme politique français.

Biographie

Joseph Brenier est issu d'une famille ouvrière de Vienne dans l'Isère. Il devient conseiller municipal en 1904, maire de 1906 à 1919 de sa ville natale. Il est élu de 1910 à 1919 député puis sénateur de l'Isère en 1924 jusqu'en 1933. Membre actif du Parti socialiste et président de la ligue de l'enseignement. Il meurt à Lyon le 30 décembre 1943, d'un accident de la circulation, renversé par un cycliste dans des circonstances mal élucidées qui laissent à penser qu'il fut en réalité assassiné[1].

Franc-maçon, il est initié à la loge « Concorde et Persevérance » à l'orient de Vienne, loge maçonnique à laquelle il appartient durant toute sa vie. Il est élu vénérable maitre de son atelier en 1923 et devient membre du conseil de l'ordre du Grand Orient de France de 1922 à 1925, puis de 1926 à 1929. Il prend la présidence de l'obédience de 1926 à 1927 et laisse l'image d'un conférencier et d'un propagandiste très écouté[1].

Détail des fonctions et des mandats

Mandats locaux
Mandats parlementaires

Distinction

Notes et références

  1. a et b Daniel Ligou, Dictionnaire de la franc-maçonnerie, PUF, , 4e éd. (ISBN 9782130486398), p. 166-167.

Voir aussi

  • « Joseph Brenier », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Articles connexes

Liens externes