Joseph Alfred Micheler

Joseph Alfred Micheler
Joseph Alfred Micheler
les généraux Micheler et Marchand de gauche à droite .

Naissance
Phalsbourg
Décès (à 69 ans)
Nice (inhumé au Cimetière de Saint Roch à Grenoble)
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Flag of France.svg Armée française
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1880-1919
Commandement 53e Division d'Infanterie
38e Corps d'Armée
Xe Armée
Ire Armée
Ve Armée
Conflits Première Guerre mondiale
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Croix de Guerre 1914-1918

Joseph Alfred Micheler est un général de division français. Il est né le à Phalsbourg et décédé le à Nice. Il est inhumé au cimetière Saint-Roch de Grenoble dans le caveau de la famille Micheler.

Famille

Il est le fils de Charles Micheler, militaire de carrière et de Marie Thiéry. Son frère, le général Frédéric Henry Micheler, mort pour la France le 15 août 1917, ainsi que son petit fils, Olgierd, comte de Bytyn Kurnatowski, né le 19 décembre 1920, mort pour la Pologne et la France le 12 juillet 1944 à l'âge de 24 ans, sont inhumés dans le caveau familial.

Côte S.H.D.: 9 Yd 655. Arme: Infanterie.

Micheler entre à Saint-Cyr en 1880, 65e promotion dite des Kroumirs[1].

Grades

Postes

  • 23 septembre 1913 - 06 janvier 1915 : chef d'état-major du 6e Corps d'Armée.
  • 6 janvier - 3 août 1915 : chef d'état-major de la Ire Armée.
  • 3 août 1915 - 25 mars 1916 : commandant de la 53e Division d'Infanterie de réserve.
  • 25 mars - 4 avril 1916 : commandant du 38e Corps d'Armée.
  • 4 avril - 27 décembre 1916 : commandant de la Xe Armée. En 1916, il prend le commandement de la Xe Armée française qui participe à la bataille de la Somme.
  • - 8 mai 1917 : commandant du Groupe d'Armées de Réserve (GAR), il commande les forces qui attaquent le Chemin des Dames en avril 1917.
  • 6 mai -  : commandant de la Ire Armée.
  • 22 mai 1917 - 10 juin 1918 : commandant de la Ve Armée. Il prend le commandement de la Ve Armée le 22 mai 1917 jusqu'au 10 juin 1918. Il est remplacé par le général Buat.
  • 10 juin 1918 -  : en disponibilité.
  • (26 avril 1919) : rayé des contrôles.

Décorations françaises

Intitulés des décorations françaises

Décoration étrangère importante

Notes et références