José Pékerman

José Pékerman
Image illustrative de l’article José Pékerman
José Pékerman en 2013
Biographie
Nom José Néstor Pékerman Krimen
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Drapeau : Colombie Colombien
Naissance (69 ans)
Lieu Villa Domínguez, Argentine
Taille 1,74 m
Période pro. 19701977
Poste Milieu puis entraîneur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1970-1974Drapeau : Argentine Argentinos Juniors 134 (12)
1974-1977Drapeau : Colombie Independiente Medellín 101 (15)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1981-1982Drapeau : Argentine Chacarita Juniors jeunes
1982-1992Drapeau : Argentine Argentinos Juniors jeunes
1992-1994Drapeau : Chili Colo Colo jeunes
1994-2001Drapeau : Argentine Argentine -20 ans
2004-2006Drapeau : Argentine Argentine
2007-2008Drapeau : Mexique Deportivo Toluca
2009Drapeau : Mexique Tigres UANL
2012- 2018Drapeau : Colombie Colombie 42v 20n 14d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 3 juillet 2018

José Néstor Pékerman Krimen (né le 3 septembre 1949 à Villa Domínguez, Entre Ríos) est un entraîneur de football argentin et colombien (par naturalisation).

Biographie

Joueur

Pekerman n'a pas remporté beaucoup de succès en tant que joueur. Il a joué pour Argentinos Juniors (134 matchs et 12 buts de 1970 à 1974) et l'Independiente Medellín (101 matchs et 15 buts de 1974 à 1977). Il doit arrêter sa carrière à cause d'une blessure au genou. Afin de soutenir sa famille, il se retrouve obligé d'occuper des emplois précaires, comme chauffeur de taxi.

Entraîneur

En tant qu'entraîneur, il a entraîné les espoirs de Chacarita Juniors et d'Argentinos Juniors en Argentine ainsi que ceux du Colo Colo au Chili.

Du fait de son expérience avec les jeunes, il fut choisi, en 1994, comme entraîneur des moins de 17 ans et des moins de 20 ans argentins. Et ce, à la surprise générale, son CV ne comportant aucun titre majeur. Il entraîne avec Hugo Tocalli et Eduardo Urtasun.

Avec l'équipe de moins de 20 ans, il remporta trois fois la Coupe du monde de football des moins de 20 ans en 1995 (Qatar), 1997 (Malaisie) et 2001 (Argentine), et deux fois le Championnat d'Amérique du Sud des moins de 20 ans en 1997 et en 1999.

Après la Coupe du monde 1998 en France, la Fédération propose à Pekerman de devenir le sélectionneur de l'équipe A afin de remplacer Daniel Passarella, mais il refuse et devient Manager général et propose Marcelo Bielsa pour le poste de sélectionneur. Ce dernier occupe le poste jusqu'en 2004 et sa victoire aux Jeux olympiques. Le 15 septembre 2004 Pekerman accepte finalement la proposition, grâce notamment au désistement de Carlos Bianchi, et devient sélectionneur de l'équipe nationale. Il qualifie son équipe pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne.

En 2003, Pekerman part en Espagne à la demande de l'homme d'affaires argentin Daniel Grinbank qui vient d'acheter le club de Leganés (D2). Mais le projet échoue et Pekerman rentre en Argentine.

Juste après l'élimination de l'Argentine (1-1, 4 t.a.b 2) par l'Allemagne le 30 juin 2006 en quart de finale du Mondial, il démissionne de son poste de sélectionneur.

En juin 2010, il signe un nouveau contrat de 2 ans avec UANL Tigres. Mais au lendemain de la Coupe du monde 2010, Pekerman est contacté pour prendre en main l'équipe d'Algérie de football après son élimination prématurée dès le premier tour. José Pekerman ayant immédiatement appris la nouvelle dément avoir eu des contacts avec la fédération algérienne de football en direct sur la chaîne britannique Sky Sports lors de la rencontre Argentine - Mexique.[réf. nécessaire]

Il devient sélectionneur de l'équipe de Colombie en janvier 2012 et la qualifie pour la Coupe du monde 2014, où il l'emmène jusqu'en quart de finale.

Pendant la Coupe du monde 2018, la Colombie de Pékerman perd au tirs au but en huitièmes de finale. Il quitte la sélection après cette compétition[1].

Vie privée

Pekerman est marié, a deux filles et trois chiens appelés Qatar, Malaysia et Argentina, du nom des tournois qu'il a gagnés.

Distinctions personnelles

  • Élu meilleur entraîneur d'Amsud par le quotidien uruguayen El Pais en 2014[2].

Notes et références

  1. Rédaction, « José Pekerman n'est plus le sélectionneur de la Colombie », L'ÉQUIPE, (lire en ligne)
  2. Teofilo Gutierrez meilleur joueur AmSud, José Pekerman meilleur entraîneur

Liens externes