Jordan Amavi

Jordan Amavi
Image illustrative de l’article Jordan Amavi
Amavi avec l'Olympique de Marseille en 2018.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique de Marseille
Numéro 18
Biographie
Nom Jordan Kévin Amavi
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (26 ans)
Lieu Toulon (France)
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Défenseur
Pied fort Ambidextre
Parcours junior
Années Club
2001-2010Drapeau : France Sporting Toulon Var
2010-2013Drapeau : France OGC Nice
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2015 Drapeau : France OGC Nice 060 0(4)
2015-2017Drapeau : Angleterre Aston Villa 048 0(0)
2017-Drapeau : France Olympique de Marseille 01070(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012Drapeau : France France -18 ans 002 0(0)
2013-2014Drapeau : France France -20 ans 006 0(0)
2014-2016Drapeau : France France espoirs 010 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 13 septembre 2020

Jordan Amavi, né le à Toulon, est un footballeur français qui évolue au poste de défenseur latéral gauche à l'Olympique de Marseille.

Biographie

Carrière en club

OGC Nice

Jordan Amavi est repéré par l'OGC Nice alors qu'il évolue sous les couleurs du SC Toulon en moins de 17 ans régional lors d'un match contre l'équipe niçoise, il tape dans l’œil du coach adverse Manuel Pires avec match plein et un doublé et une passe décisive. A l'été 2010, malgré l'intérêt des Girondins de Bordeaux, de l'AS Cannes ou l'AS Monaco, il intègre le centre de formation niçois[1].

Il joue d'abord avec les équipes jeunes avec qui il remporte la Coupe Gambardella en 2012 contre l'AS Saint-Étienne puis l'équipe réserve avec qui il remporte le championnat de CFA 2 (5e division) en 2013.

Le , Jordan Amavi prend part à sa première rencontre en équipe première lors de la première journée de Ligue 1 face à l'Olympique lyonnais en tant que titulaire. Il joue son premier match européen en Ligue Europa lors du tour préliminaire contre l'Apollon Limassol lors d'une victoire un zéro qui fait suite à une défaite au match aller deux buts à zéro. En concurrence pour le poste d'arrière gauche avec Timothée Kolodziejczak, il participe à vingt-trois matchs toutes compétitions confondues lors de cette première saison au niveau professionnel.

Il marque son premier but pour l'OGC Nice le , à l'occasion de la défaite du Gym au FC Nantes deux buts à un, après avoir marqué contre son camp en début de match, il réduit le score en fin de match. Il marque trois buts supplémentaires cette saison là pour trois victoires contre le SM Caen, les Girondins de Bordeaux et le RC Lens. Devenu titulaire indiscutable sur le flanc gauche de la défense niçoise, il honore sa cinquantième apparition en Ligue 1 au cours de la 31e journée lors d'un match face à Evian Thonon Gaillard[2]. Alors qu'il a débuté chacun des matchs de la saison en championnat, il manque deux rencontres lors des 34e et 38e journées pour cause de suspension. En deux saisons, il prend part à soixante rencontres et marque quatre buts.

Aston Villa

Le , il s'engage pour cinq ans avec Aston Villa[3]. Le 8 août suivant, il prend part à son premier match avec les Villans en étant titularisé lors de la première journée de Premier League face à Bournemouth, victoire un but à zéro. Titulaire indiscutable dès son arrivée et auteur de trois passes décisives en douze matchs, sa saison prend fin prématurément à la suite d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit survenue lors d'un match avec l'équipe de France espoirs le [4]. Sa saison est déjà terminée alors que le championnat n'est qu'a la treizième journées. Depuis les tribunes, il voit son équipe qui enchaîne les défaites et termine à la vingtième et dernière place du championnat, synonyme de relégation en seconde division.

Il fait son retour sur les terrains près de neuf mois de plus tard, le , en étant titularisé par Roberto Di Matteo à l'occasion du match de League Cup perdu par les Villans face à Luton Town trois buts à un. Régulièrement titularisé par Di Matteo puis Steve Bruce, Amavi dispute trente-quatre matchs de championnat lors de la saison 2016-2017. Le club termine à la treizième place de Championship, loin d'une éventuelle promotion. Il décide de quitter le club afin de retrouver un club de première division.

Olympique de Marseille

Le , Amavi est prêté pour une saison avec option d'achat à l'Olympique de Marseille[5],[6]. Dix jours plus tard, le défenseur français dispute sa première rencontre avec l'OM, titulaire face au SCO Angers en Ligue 1 lors d'un match nul, un but partout. Le , le quotidien L'Équipe annonce que le prêt d'Amavi est assorti d'une option d'achat obligatoire au bout de trois titularisations en championnat[7]. Ce cap est atteint dès le 17 septembre lors du déplacement au Amiens SC. Aston Villa et le club marseillais ne confirme cependant pas cette information. Le , Jordan Amavi marque son premier but sous le maillot de l'Olympique de Marseille lors d'une rencontre de Coupe de France face au Valenciennes FC, but inscrit au cours de la prolongation, et qui permet à l'OM de se qualifier en seizièmes de finale sur le score d'un but à zéro[8]. Il prend part à quarante-trois rencontres pour sa première saison au club et est titulaire lors de la Finale de la Ligue Europa perdu trois buts à zéro face à l'Atlético de Madrid.

Sa seconde saison à l'OM est plus difficile, s'il prend part à trente-trois matchs toutes compétitions confondues, il fait face à de nombreuses critiques de la part des médias et des supporters[9]. S'il profite de n'avoir aucune concurrence à son poste pour gagner du temps de jeu, Rudi Garcia fait toutefois régulièrement jouer le latéral droit Hiroki Sakai à gauche afin d'avoir une alternative au Français.

La saison 2019-2020 est la bonne pour Jordan Amavi qui revient à son meilleur niveau. Souvent railler depuis deux ans par les supporteurs voire régulièrement hué au Vélodrome, il prouve qu'il a sa place dans le onze titulaire malgré un début de saison difficile. Le joueur avoue même avoir touché le fond après avoir été remplacé à la mi-temps lors d'un match de championnat contre le stade rennais. Ce match sera le déclic pour lui et la suite de sa saison est exemplaire[10],[11]. Il participe grandement à la deuxième place du club.

Le 13 août 2020, il est positif au COVID-19.

En sélection

Le , Amavi joue son premier match en équipe de France espoirs contre l'Islande après avoir porté les couleurs de l'équipe de France en moins de 18 ans et en moins de 20 ans.

Le , il est convoqué pour la première fois en équipe de France par Didier Deschamps à la suite du forfait de Layvin Kurzawa[12] mais n'entre pas en jeu.

Statistiques

Statistiques de Jordan Amavi au 13 septembre 2020
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2013-2014 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 19 0 0 2 0 0 1 0 0 - - - C3 1 0 0 23 0 0
2014-2015 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 36 4 1 1 0 0 - - - - - - - - - - 37 4 1
Sous-total 55 4 1 3 0 0 1 0 0 - - - - 1 0 0 60 4 1
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Aston Villa Premier League 10 0 2 - - - 2 0 1 - - - - - - - 12 0 3
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Aston Villa Championship 34 0 1 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 36 0 1
Sous-total 44 0 3 1 0 0 3 0 1 - - - - - - - 48 0 4
2017-2018 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 27 0 6 3 1 0 1 0 0 - - - C3 12 0 1 43 1 7
2018-2019 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 28 0 2 1 0 0 1 0 0 - - - C3 3 0 0 33 0 2
2019-2020 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 26 1 1 2 0 0 1 0 0 - - - - - - - 29 1 1
2020-2021 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 2 0 0
Sous-total 83 1 9 6 1 0 3 0 0 - - - - 15 0 1 107 2 10
Total sur la carrière 182 5 13 10 1 0 7 0 1 - - - - 16 0 1 215 6 15

Palmarès

Avec les équipes jeune de l'OGC Nice, il remporte la Coupe Gambardella en 2012 et le championnat de CFA 2 (5e division) en 2013.

Avec l'Olympique de Marseille, il est finaliste de la Ligue Europa en 2018 et vice-champion de France en 2020.

Notes et références

  1. « Qui est tu Jordan Amavi », sur ogcnice.com,
  2. « La cinquantaine pour Amavi », sur ogcnice.com,
  3. (en) Villa complete signing of Jordan Amavi, avfc.co.uk, 18 juillet 2015.
  4. « Aston Villa : Les croisés pour Jordan Amavi », sur L'Equipe.fr (consulté le 16 novembre 2015)
  5. « Jordan Amavi est Olympien », sur OM.net, (consulté le 10 août 2017)
  6. « Jordan Amavi (Aston Villa) rejoint Marseille », sur lequipe.fr, .
  7. « Jordan Amavi est vraiment marseillais », sur lequipe.fr, .
  8. « Coupe de France : L'OM souffre face Valenciennes mais se qualifie pour les seizièmes de finale », sur lequipe.fr,
  9. « Jordan Amavi répond aux critiques », sur goal.com,
  10. « Ligue 1: la résurrection d'Amavi, la renaissance de Marseille », sur www.lexpress.fr,
  11. « Marseille : La renaissance de Jordan Amavi », sur lefigaro.fr,
  12. « Layvin Kurzawa forfait, Jordan Amavi appelé », sur fff.fr, .

Liens externes