Jin (Corée)

Les quatre commanderies Han à leur création, en 107 AEC[1].
La confédération de Jin apparait, ici, avant sa disparition et, en conséquence, avant l'apparition des trois confédérations, Samhan

Jin (진국) est un État coréen confédéral durant les IIIe – IIe siècle avant l'ère commune (AEC) au cours de l'Âge du fer coréen (300 AEC - 500 EC). Sa disparition coïncide avec celle du royaume de Gojoseon et participe de la constitution, ensuite, des trois confédérations, Samhan. Sur le plan archéologique Jin appartient à la culture du poignard de bronze (-800 à -100). Cette culture a été précédée par la période de la céramique Mumun, approximativement de 1500 à 300 AEC.

Galerie

Voir aussi

Références

  1. Au milieu du IIIe siècle il ne reste plus que les commanderies de Lelang, et Daifang (qui prend à peu près la place de l'ancien Zhenfan).

Bibliographie

- Histoire, société et archéologie récente de la période

  • (en) Mark E. Byington (éditeur scientifique), Early Korea 1 : Reconsidering Early Korean History Through Archaeology, Korea Institute, Harvard University, , 239 p. (ISBN 0979580013)
  • (en) Mark E. Byington (éditeur scientifique), Early Korea 2 : The Samhan Period in Korean History, Korea Institute, Harvard University, , 208 p. (ISBN 097958003X)
  • (en) Sarah M. Nelson, Shamanism and the origin of states, Walnut Creek (Calif.), Left Coast press, , 283 p. (ISBN 978-1-598-74133-9 et 978-1-598-74132-2) : cet auteur signale le manque de preuves attestant la pratique du chamanisme en Corée à cette époque (p. : 177), même si certains objets, comme des miroirs et des crécelles ont été trouvés en Corée du Sud dans des sites relevant de la dernière phase de la culture du poignard de bronze (IIIe – IIe siècle avant notre ère). Des rites spécifiques à la péninsule pendant la période des commanderies sont décrits dans le sanguo zhi et dans le hou hanshu (pp. : 180-181), qui ne présentent que quelques points de comparaison avec le chamanisme.

- Céramique

  • (en) Kang Kyung-sook, Korean Ceramics: Korean Culture Series 12 (relié), Séoul, Korea Foundation, , 232 p. (ISBN 978-89-86090-30-7)