Jim Ryun

Jim Ryun
Jimryun.jpg
Jim Ryun en 2006.
Fonction
Représentant des États-Unis
2e district congressionnel du Kansas (en)
-
Biographie
Naissance
(71 ans)
Wichita
Nationalité
Domicile
Formation
Wichita East High School (en) (jusqu'en )
Université du Kansas (baccalauréat en arts) (jusqu'en )
Activités
Homme politique, coureur de demi-fond, athlète, président, membre, consultant, conférencier/conférencière
Enfant
Ned Ryun (en)
Autres informations
Religion
Parti politique
Taille
1,88 m
Poids
76 kg

James Ronald Ryun dit Jim Ryun, né le à Wichita dans le Kansas, est athlète et homme politique américain. Il est membre du Parti républicain et fait partie de la Chambre des représentants des États-Unis de 1997 à 2007.

Carrière sportive

Encore étudiant à la Wichita East Highschool, Ryun courait un mile (1 609 m) en moins de quatre minutes. En 1964, aux Jeux olympiques de Tokyo, il se qualifie pour les demi-finales sur 1 500 m.

Aux Jeux olympiques d'été de 1968 de Mexico, il a remporté la médaille d'argent sur 1 500 m, battu par le Kenyan Kip Keino. Quatre ans plus tard, il chutait lors des séries sur 1 500 m.

Il a détenu de nombreux records du monde. En 1967, il a ainsi abaissé le record du monde du mile à 3 min 51 s 1, un record qui a tenu pendant presque huit ans. La même année, il améliorait le record du monde du 1 500 m à 3 min 33 s 1.

Ce record était remarquable par la façon dont il l'a réalisé avec des rythmes très inégaux qui sont la pire manière pour courir rapidement. Il a parcouru les 300 premiers mètres en 45 s 5, puis il accéléra pour courir les derniers 1 200 mètres en 2 min 46 s 6. Il a été spéculé que s'il avait couru avec un rythme constant et optimal du début à la fin, il aurait établi un temps d'environ 3 min 30 s ou 3 min 31 s (à l'époque, c'était sur une piste cendrée) qui n'a en réalité été atteint que dans les années 1980 (sur des pistes synthétiques).

Carrière politique

Il est élu à la Chambre des représentants des États-Unis en 1996 à la suite de la démission de Sam Brownback[1].

En 2006, à l'occasion d'une vague démocrate, il perd l'élection face à la démocrate Nancy Boyda[2]. Il tente de reconquérir son siège deux ans plus tard mais il est battu lors de la primaire républicaine par Lynn Jenkins, plus modérée que Ryun. Il rassemble 49 % des voix contre 51 % pour Jenkins[3].

Palmarès

Jeux olympiques

Records

Citations

  • « La motivation vous sert de départ. L'habitude vous fait continuer. » J.Ryun

Notes et références

  • Journal L'Équipe du lundi 17 juillet 1972 : reportage intitulé « Salut à Jim Ryun » de Christian Montaignac incluant 6 photos différentes de l'athlète.
  1. (en) « RYUN, Jim, (1947 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le 20 octobre 2016).
  2. (en) The Associated Press, « Boyda turns tables on Ryun in Kansas; Sebelius re-elected », sur USA Today, (consulté le 20 octobre 2016).
  3. (en) Aaron Blake, « Jenkins tops Ryun in primary, will face Boyda », sur The Hill, (consulté le 20 octobre 2016).

Liens externes