Jeux mondiaux des policiers et pompiers

Jeux mondiaux des policiers et pompiers
Logotype de l'édition 2017 qui devait se tenir à Montréal.

Les Jeux mondiaux des policiers et pompiers (JMPP) (World Police and Fire Games, WPFG) est une compétition multisports dont la participation est ouverte aux membres actifs ou à la retraite des forces de l'ordre (policiers, douaniers, gardiens de prison) ou des services de lutte contre l'incendie (pompiers) de tous les pays. La fédération des JMPP est une branche de la Fédération athlétique de la police de Californie (CPAF).

Tenus tous les deux ans, les JMPP offrent des compétitions dans environ 60 sports, de l'athlétisme à la lutte, en passant par le billard, la natation, le rugby et le tir au pistolet. Le nombre de participants à chaque édition est d'environ 10 000[1], un peu moins que les Jeux olympiques d'été, un peu plus que les Jeux asiatiques[2] et battant d'une bonne marge les tenants de la quatrième position, les Jeux du Commonwealth[3].

Histoire

Les Olympiades de la police californienne (California Police Olympics) se tiennent pour la première fois en 1967 à San Diego en Californie et ont lieu annuellement depuis. En 2000, l'événement s'ouvre aux pompiers et est alors renommé Jeux des policiers et pompiers de la Californie (California Police and Fire Games). En 2005, les Jeux accueillent des participants de 8 états de l'ouest des États-Unis (Californie, Arizona, Hawaï, Colorado, Nevada, Oregon, Utah et Washington) et sont rebaptisés Jeux des policiers et pompiers des états de l'ouest (Western States Police and Fire Games). Les Jeux de 2005 se sont tenus à Reno au Nevada, pour la première fois à l'extérieur de la Californie.

Le succès sans cesse grandissant des jeux californiens amène ses responsables à tenter l'organisation de jeux mondiaux sur le même principe en 1983. La première édition des JMPP a lieu en 1985 à San José en Californie.

Éditions des Jeux

Édition Année Ville hôte Pays Site internet
1 1985 San José Drapeau des États-Unis États-Unis
2 1987 San Diego Drapeau des États-Unis États-Unis
3 1989 Vancouver Drapeau du Canada Canada
4 1991 Memphis Drapeau des États-Unis États-Unis
5 1993 Colorado Springs Drapeau des États-Unis États-Unis http://www.coloradospringswpfg.org
6 1995 Melbourne Drapeau de l'Australie Australie
7 1997 Calgary Drapeau du Canada Canada
8 1999 Stockholm Drapeau de la Suède Suède
9 2001 Indianapolis Drapeau des États-Unis États-Unis
10 2003 Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne http://www.2003wpfg.org
11 2005 Ville de Québec Drapeau du Canada Canada http://www.2005wpfg.org
12 2007 Adélaïde Drapeau de l'Australie Australie http://www.2007wpfg.com
13 2009 Burnaby (région de Vancouver) Drapeau du Canada Canada http://www.2009wpfg.ca
14 2011 New York Drapeau des États-Unis États-Unis http://2011wpfg.org
15 2013 Belfast Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord http://www.2013wpfg.com
16 2015 Comté de Fairfax Drapeau des États-Unis États-Unis http://fairfax2015.com
17 2017 Los Angeles Drapeau des États-Unis États-Unis
18 2019 Chengdu Drapeau de la République populaire de Chine Chine
19 2021 Rotterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas http://www.wpfgrotterdam2021.com/
20 2023 Winnipeg Drapeau du Canada Canada

L'édition 2017 des Jeux devait initialement se tenir à Montréal au Canada. En mars 2016, la ville décide de ne pas accueillir les Jeux en raison d'un appel au boycott de l'Association des pompiers de Montréal, soutenus par une bonne partie des syndicats de pompiers nord-américains[4],[5]. Le maire de Montréal a proposé à son homologue de Toronto de prendre en charge l'organisation de la compétition[5],[6] mais ils se sont finalement tenus à Los Angeles.

Chaque édition des Jeux a son propre logo depuis 1999 et il existe un drapeau représentant l'ensemble des Jeux.

Notes et références

  1. Les Jeux de 2005 à Québec ont accueilli 8 120 participants : Bilan des Jeux
  2. Les Jeux asiatiques de 2006 ont rassemblé 8 050 athlètes, selon le site officiel des jeux.
  3. Ce classement tient compte des événements multi-sports seulement : le Marathon de New York accueille par exemple beaucoup plus de participants.
  4. « Les Jeux mondiaux des policiers et pompiers sont annulés pour Montréal 2017 », sur http://wpfgmontreal2017.com/ (consulté le 8 avril 2016).
  5. a et b « Montréal renonce aux Jeux policiers et pompiers », sur lapresse.ca, (consulté le 8 avril 2016).
  6. (en) « 2017 World Police & Fires Games », sur stats.iihf.com, (consulté le 8 avril 2016).