Jeunesse athlétique de Saint-Ouen

JA Saint-Ouen
Généralités
Nom complet Jeunesse athlétique de Saint-Ouen
Fondation 1897
Disparition 1945 (fusion dans les Sports olympiques audoniens)
Couleurs Rose et noir
Stade Stade du Landy
Siège Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis
Palmarès principal
National[1] Champ. de France (FSAPF) (2)
Champ. de France (FCAF) (1)
Trophée de France (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


La Jeunesse athlétique de Saint-Ouen (abrégée JA Saint-Ouen et parfois appelée de façon erronée Jeanne d'Arc de Saint-Ouen) est un club de football français, fondé en 1897 à Saint-Ouen dans le département actuel de la Seine-Saint-Denis. Il disparaît en 1945 lors de la fusion de tous les clubs audoniens au sein des « Sports Olympiques Audoniens ».

Histoire

La Jeunesse athlétique de Saint-Ouen est fondée en 1897[2].

En 1908 et 1909, le club remporte le championnat de France de la Fédération des sociétés athlétiques professionnelles de France (FSAPF)[3],[4]. Quelques jours avant son second sacre de 1909, le club annonce sa décision d'adhérer à la FCAF. Quand la FCAF constate le forfait de son champion en titre, le Star Club caudrésien, pour défendre ses couleurs pour le Trophée de France 1909, elle décide d'inscrire la JA de Saint-Ouen en remplacement. L'AS Bons Gars de Bordeaux, championne de France de la FGSPF, refuse la rencontre, de sorte que les Audoniens sont désignés vainqueur du Trophée de France en juin, sans jouer[5].

En 1911, la JA remporte le championnat FCAF, qualificatif pour le Trophée de France 1911, mais s'y incline face au Cercle athlétique de Paris, champion de la Ligue de football association, fondée un an plus tôt.

En 1919-1920, pour la 3e édition de la Coupe de France, la JA s'incline en 16e de finale face à son rival local, le Red Star FC (0-1). L'année suivante, alors qu'il évolue en Division 2 de Paris, le club écarte le Stade roubaisien, le SC Tourcoing, Le Havre AC, le finaliste de l'année passée, et ne s'incline qu'en 8e de finale, à Lyon, face à l'AS Cannes (4-6). En 1925-1926, la JA atteint de nouveau les seizièmes de finale après avoir écarté le club du Bourget et le RC Roubaix, mais perd contre l'US Quevilly (1-3)[6].

En 1945, la nouvelle municipalité communiste de Saint-Ouen décide de fusionner les différents clubs sportifs de la ville au sein des « Sports Olympiques Audoniens »[2]. Un an plus tard, les SO Audoniens fusionnent à leur tour avec le Red Star Olympique pour donner naissance au Red Star Olympique Audonien.

Couleurs

Le club jouait en 1917 avec un maillot rayé rose et noir[7].

Stade

Pendant toute son existence, la JA est résidente d'un stade se trouvant rue du Landy à Saint-Ouen[8], à quelques centaines de mètres au nord du Stade Bauer, utilisé par les rivaux du Red Star FC.

Joueurs emblématiques

Le club compte dans ses rangs deux internationaux français : Émile Lesmann, sélectionné une fois en 1912, mort au combat en 1914, Paul Hoenen sélectionné une fois en 1923[9].

Formé au club Louis Darques, sera sélectionné à neuf reprises entre 1919 et 1923, alors qu'il joue pour l'Olympique de Paris.

Palmarès

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b Guillaume Hanoteau, « Le Red Star, c’est Saint-Ouen », dans Le Red Star, mémoire d’un club légendaire, Éditions Seghers, (ISBN 2221011562, lire en ligne)
  3. La Presse, N°5766 du 22 mars 1908, p.3, sur gallica.bnf.fr
  4. La Presse, N°6163 du 27 avril 1909, p.4, rubrique « Ça et là », sur gallica.bnf.fr
  5. Thierry Berthou/Collectif: Dictionnaire historique des clubs de football français. Pages de Foot, Créteil 1999 – Tome 1, (ISBN 2-913146-01-5), p. 18
  6. L’Équipe/Gérard Ejnès: Coupe de France. La folle épopée. L’Équipe, Issy-les-Moulineaux 2007, (ISBN 978-2-915-53562-4), p. 337
  7. « Football association », L'Auto, no 6136,‎ , p. 2 (lire en ligne)
  8. Guillaume Hanoteau, « Le stade de la rue de la Chapelle », dans Le Red Star, mémoire d’un club légendaire, Éditions Seghers, (ISBN 2221011562, lire en ligne)
  9. (en) « JA Saint-Ouen », sur eu-football.info (consulté le 12 novembre 2014)