Jennifer Hudson

Jennifer Hudson
Description de cette image, également commentée ci-après

Jennifer Hudson à la cérémonie des Oscars, en 2011.

Informations générales
Nom de naissance Jennifer Kate Hudson
Naissance (36 ans)
Chicago, Illinois, États-Unis
Activité principale chanteuse, actrice
Genre musical R'n'B, soul
Années actives 2003 à aujourd'hui
Site officiel Jennifer Hudson.com

Jennifer Kate Hudson est une chanteuse et une actrice afro-américaine née le à Chicago (Illinois).

Elle s'est fait connaître lors de la troisième saison de l'émission de télé-réalité American Idol, mais c'est surtout sa première expérience cinématographique dans le drame musical Dreamgirls qui l'a fait connaître sur la scène internationale. Ce film lui a permis de gagner le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle ainsi que l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation d'Effie White, devenant la troisième femme noire à le recevoir après Hattie McDaniel pour Autant en emporte le vent et Whoopi Goldberg pour Ghost. Elle poursuit sa carrière d'actrice et confirme son statut, en alternant les supers productions comme Sex and the City, le film avec des drames tels que Le secret de Lily Owens et Black Nativity.

En tant que chanteuse, elle a publié trois albums. Son premier album éponyme sort en 2008 et atteint la seconde place du Billboard 200 et a été certifié or, pour plus d'un million d'exemplaires vendus. Elle est nominée, à plusieurs reprises, aux Grammy Awards et remporte le titre de Meilleur album de R&B. Son second album, I Remember Me, débute également à la seconde place du classement et reçoit la certification or. Pour son troisième album, JUHD, elle est à nouveau nommée lors de prestigieuses cérémonies récompensant les professionnels de l'industrie musicale.

Biographie

Enfance et formation

Benjamine d'une famille de trois enfants, elle est la fille de Darnell Donnerson et de Samuel Simpson. Élevée dans la communauté baptiste à Englewood[2], elle étudie à l'école de Dunbar Vocational High School ou elle obtient son diplôme en 1999[3]. À l'âge de 7 ans, elle commence à chanter dans la chorale de son église et fait du théâtre communautaire, accompagnée par sa grand-mère maternelle, Julia. Elle s'inscrit à l'université Langston, un établissement d'enseignement supérieur situé dans l'Oklahoma, mais après un semestre, prise de nostalgie et ne supportant pas le climat ambiant, elle finit par s'inscrire au Kennedy King College, à Chicago.

En janvier 2002, elle signe son premier contrat avec le label indépendant, Righteous Records. Elle est finalement libérée de son contrat et s'inscrit à un grand concours de chant, qui s'avérera être un réel déclencheur pour sa carrière.

Carrière

2004-2007 : La révélation American Idol & Dreamgirls

En 2004, Jennifer auditionne pour la troisième saison du télé crochet American Idol (il s'agit de la version américaine de l'émission La Nouvelle Star). À la surprise générale, elle est éliminée face à Fantasia Barrino, qui finira par remporter la finale du concours. L'élimination de Jennifer est d'ailleurs sujet à de nombreuses controverses, par la plupart des critiques[4]. En effet, elle était considérée comme l'une des favorites du show et à l'annonce des résultats, des rumeurs de racisme et même de trucage, concernant le décompte, se murmurent dans les coulisses.

Jennifer Hudson, en 2007, lors d'une avant première de Dreamgirls.

En novembre 2005, elle rejoint l’adaptation cinématographique de la comédie musicale Dreamgirls, avec Jamie Foxx, Beyoncé et Eddie Murphy. Lors des auditions, elle a dû faire face à plus de 700 concurrentes pour le rôle secondaire d'Effie White, dont son amie Fantasia Barrino qui participait également aux essais[5]. Le tournage du film commence le 9 janvier 2006 et le film sort, en version limitée, le 25 décembre 2006 avant de bénéficier d'une sortie internationale, le 12 janvier 2007. Parallèlement à ce tournage, elle doit sa première incursion dans le milieu du disque au chanteur Meat Loaf, avec qui elle partage le duo The Future Ain't What It Used to Be sur son troisième album, Bat Out of Hell III: The Monster Is Loose. À la fin de l'année, elle signe un contrat avec le label Arista Record[6]. Dreamgirls rencontre un franc succès au box office[7] et les critiques sont séduites[8]. La performance de Jennifer ainsi que son interprétation du titre And I Am Telling You (I'm Not Going) remportent, plus particulièrement, des éloges. Le célèbre journal New York Observer souligne son implication et la décrit comme "5 minutes qui propulse Jennifer Hudson sur le devant de la scène et qui font d'elle, la favorite pour les Oscars."[9], elle est également comparée aux respectées Barbra Streisand, Bette Midler et Aretha Franklin par le magazine Variety. Elle interprète également Love You I Do qui se retrouve nominée pour l'Oscar de la meilleure musique et remporte le Grammy Award de la meilleure musique de film.

Jennifer et son oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, en 2007, pour le film qui la révèle au grand public Dreamgirls.

Jennifer est considérée comme la révélation du film, elle remporte près de 30 récompenses pour son incarnation de femme amoureuse et malmenée dont la prestigieuse statuette de l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle et, entre autres, le Golden Globes Awards, le Bafta Awards (les Oscars britannique), le Screen Actor Guild Awards et le NAACP Image Awards. Elle est également nommée lors des Grammy Awards et l'ensemble de la distribution se retrouve récompensée. Cette-même année, elle rentre dans l'histoire comme la première chanteuse afro-américaine et la troisième personnalité noire, à faire la couverture du célèbre magazine de mode Vogue[11]. Entertainment Weekly partage cet engouement et publie une tribune pour Jennifer, saluant tout de même, la performance de ses collègues Beyoncé et Eddie Murphy.

2008-2010 : Premier album et consécration

Début d'année 2008, Jennifer retourne en studio afin d'enregistrer son premier album. Elle travaille notamment avec le producteur Ryan Tedder, révélé par le groupe OneRepublic et Timbaland. Son premier single Spotlight est commercialisé en juin 2008 et réalise d'excellents scores aux U.S.A, au Royaume-Uni et en Turquie. En septembre, l'album éponyme est publié. Parmi les collaborateurs, on compte Ne-Yo, qui est également co producteur avec Stargate mais aussi la rappeuse Missy Elliott, le chanteur Robin Thicke et beaucoup d'autres[12]. Il intègre la seconde place du Billboard 200 avec plus de 217 000 exemplaires aux États-Unis et reçoit des critiques positives. Il finit par obtenir la certification Or pour avoir dépassé les 500.000 ventes et cumule à ce jour plus de 1 millions d'exemplaires vendus[13]. Ce premier album permet à Jennifer de recevoir trois nominations lors des Grammy Awards de 2009 : Meilleure performance R&B pour la chanson Spotlight, Meilleure performance R&B par un duo et/ou un groupe pour la chanson I'm His Only Woman qu'elle partage avec Fantasia Barrino et Meilleur album R&B, qu'elle remporte, autre consécration importante dans sa carrière[14].

En mai 2008, Jennifer obtient un second rôle dans l'adaptation cinématographique de la série télévisée Sex and the City. Le film est un énorme succès commercial et engrange plus de 410 millions de dollars de recette au box mondial[15]. Cette même année, elle fait partie du drame Le Secret de Lily Owens, adapté du roman de Sue Monk Kidd (The Secret Life of Bees). Aux côtés de Queen Latifah, Sophie Okonedo et Alicia Keys, le film remporte près de 40 millions de dollars pour un budget estimé à 11 millions[16]. Succès public donc, mais également salué par la critique[17]. Le film remporte deux People's Choice Awards dans les catégories Meilleur film dramatique et Meilleur film indépendant. Il reçoit 9 nominations lors des Black Reel Awards et 8 nominations lors des NAACP Image Awards.

Cette même année, elle retrouve Dakota Fanning pour le drame Fragments, elle partage également l'affiche aux côtés de Kate Beckinsale et Forest Whitaker. Sorti dans un nombre de salles limitées, le film récolte près de 40 millions de dollars[18] mais divise la critique[19].

Jennifer Hudson interprète l'hymne national lors du Super Bowl XLIII, en février 2009.

En février 2009, Jennifer fait sa première apparition publique depuis les tragiques évènements survenues dans sa famille. Elle chante The Star Spangled Banner lors du Super Bowl XLIII[20]. Jennifer interprète la chanson Will You Be There en hommage à Michael Jackson, le 7 juillet 2009, avec les danseurs du défunt artiste[21]. Elle part en tournée faire le tour des États-Unis avec Robin Thicke, suite à une infection de la gorge elle est contrainte de reporter quelques dates mais elle finira par honorer ses engagements[22].

En 2010 et suite à son importante perte de poids, elle devient ambassadrice de la marque Weight Watchers[23]. Elle fait également partie du collectif des artistes américains reprenant We are the World de Michael Jackson avec entre autres Nicole Scherzinger, Fergie, Céline Dion, Lionel Richie, Usher, Justin Bieber, T-Pain, Akon, Pink, Barbra Streisand, Adam Levine, Mary Mary, réunis en hommage à Haïti.

2011-2013 : Second album et confirmation médiatique

En 2011, elle est en tête d'affiche du biopic controversé Winnie[24], basé sur le parcours de la femme politique sud-africaine Winnie Mandela. Le film met en vedette Terrence Howard et se base sur la biographie de la politicienne, rédigée par Anne Marie du Preez Bezdrob. Le film reçoit des critiques mitigées[25] et sort dans un nombre de salles très restreint et reste seulement une semaine dans les cinémas[26]. La prestation de Jennifer est néanmoins citée lors des Image Awards au titre de meilleure actrice.

En étroite collaboration avec la chanteur de R&B Ne-Yo, Jennifer publie son second album I Remember Me. L'album débute à la seconde place du classement Billboard 200 et s'écoule à près de 200.000 exemplaires la première semaine d'exploitation[27]. Le premier single est Where You At écrit par R.Kelly. L'album termine sa course avec près de 500.000 exemplaires vendus, démontrant une certaine stabilité dans un marché du disque en crise[28]. Cette même année, elle participe au titre Night Of Your Life du nouvel album du DJ français David Guetta, qui est présentée dans le cadre du décompte avant la parution de l'album complet. Le 5 août 2011, elle chante Happy Birthday, Mr President à l'occasion du 50e anniversaire de Barack Obama.

Jennifer Hudson, lors d'une séance d'autographe pour la présentation de son autobiographie : I Got This: How I Changed My Ways and Lost What Weighed Me Down, à Chicago, en 2012.

Le 12 février 2012, elle chante I Will Always Love You, lors de la cérémonie des Grammy Awards, en hommage à Whitney Houston, décédée la veille[29], une prestation saluée par le Huffington Post. Cette année-là sort son autobiographie, intitulée I Got This: How I Changed My Ways and Lost What Weighed Me Down, elle y raconte le processus de sa perte de poids et se confesse sur sa vie personnelle. Elle rejoint la distribution de la comédie Les Trois Corniauds, une adaptation cinématographique des aventures de la troupe comique Les Trois Stooges, qui rencontre un succès critique et public modéré[30],[31]. Elle joue les guest star pour la série télévisée musicale Smash[32].

2013-2016 : Troisième album et incursion télévisuelle

En 2013, elle reçoit son étoile sur le Hollywood Walk of Fame, pour sa contribution au milieu du divertissement. En octobre de cette année, elle fait partie du drame The inevitable Defeat of Mister and Pete, qui met en scène une autre chanteuse, Jordin Sparks, également révélée par le même télé crochet qu'Hudson. Ce drame reçoit d'excellentes critiques[33]. Elle rejoint la distribution du drame musicale Black Nativity qui ne rencontre pas le succès escompté[34].

Performance de Jennifer Hudson, le 21 janvier 2013, lors de la réélection du président Barack Obama.

En 2014 sort son troisième album studio, intitulé JUHD, décrit comme étant plus « optimiste » que le précédent. Elle a travaillé avec Timbaland, Pharrell Williams et RedOne entre autres. Le premier single est I Can't Describe (The Way I Feel) en duo avec le rappeur T.I., produit par Pharrell Williams, une ballade R&B dans un style année 70[35]. Ce projet ne rencontre pas son public et réalise des performances nettement en déca de ses précédents albums[13]. Elle est néanmoins reconnue par la critique et citée au titre de meilleur album lors de la cérémonie des Image Awards et son duo avec R.Kelly reçoit également une citation lors des Grammy Awards. Toujours active au cinéma, elle obtient un second rôle dans le drame confidentiel Lullaby avec Amy Adams.

En 2015, l'actrice fait ses débuts sur les planches de Broadway dans une nouvelle version de l’œuvre La Couleur pourpre[36]. Elle fait partie des nombreuses guest star qui viennent accroître la visibilité [37]de la série Empire, qui rencontre un franc succès outre atlantique[38]. Son intervention est d'ailleurs récompensé lors de la cérémonie Online Film & Television Association dans la catégorie Meilleure actrice guest. Elle fait ensuite confiance à Spike Lee en intégrant la distribution du premier film produit par Amazon Studios, le drame musical Chi-Raq, pourtant jugé réducteur quant aux réelles causes du problème des fusillades à Chicago, par les critiques. Néanmoins, son interprétation lui permet d'être de nouveau nommée.

En 2016, elle double l'un des personnages du film d'animation Tous en scène, succès colossal au box office[39]. Elle fait également partie de la distribution du téléfilm Hairspray, aux côtés d'Ariana Grande et Kristin Chenoweth. Diffusé et joué en live, adapté de la comédie musicale Hairspray, elle-même basé sur le film éponyme de John Waters, le projet est très bien reçu par la critique[40] et réuni 8.92 millions de téléspectateurs, faisant de lui le programme le plus regardé de la soirée[41].

2017-présent : Quatrième album et The Voice

En 2017, après un changement de maison de disque au profit d'Epic Records[42], elle devient coach de The Voice UK aux côtés de Tom Jones, Will I Am et de Gavin Rossdale. Elle y présente son nouveau single Remember Me qui annonce l'arrivée d'un quatrième album studio[43]. Et c'est finalement un candidat de son équipe, Mo Adeniran qui remporte la compétition faisant de Jennifer Hudson, la première coach féminine à remporter la version anglaise du télé crochet[44].

Au cinéma, elle est le premier rôle féminin de la comédie Sandy Wexler, troisième film de la collaboration entre Adam Sandler et la plateforme Netflix. Elle incarne Courtney Clarke, une chanteuse à voix et signe également la bande originale du film, notamment pour le titre Mr. DJ produit par Babyface, une ode aux années 90[46]. Une prestation mélangeant chant et comédie saluée par une nomination lors de la 19e cérémonie des Teen Choice Awards. Elle est également attendue dans le drame Monster, aux côtés de l'acteur Jeffrey Wright et du rappeur ASAP Rocky[47].

Forte du succès rencontré après sa première participation en tant que coach, il est annoncé, en mai 2017, que Jennifer Hudson intègre la version américaine de The Voice aux côtés de Miley Cyrus, Blake Shelton et Adam Levine[48].

Vie privée

Elle est la fiancée de David Otunga, un lutteur professionnel américain qui travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment. Ensemble ils ont un fils, David Daniel Otunga, Jr, né en août 2009.

Elle cite Whitney Houston, Aretha Franklin et Patti LaBelle comme ses plus grandes influences et inspiration.

Meurtres familiaux

La mère de la chanteuse, Darnell Donnerson, âgée de 57 ans, et le grand frère de la chanteuse, Jason, âgé de 29 ans, ont été retrouvés morts le 24 octobre 2008, victimes d'une fusillade dans leur propriété à Chicago, aux alentours de 2 heures du matin. Le fils de Julia Hudson, la sœur aînée de Jennifer, Julian King, âgé de sept ans, a été retrouvé par le FBI trois jours plus tard dans une voiture abandonnée, le corps criblé d'une dizaine de balles. Hudson, lors du drame, était en Floride accompagnant son fiancé David Otunga à un show de catch. William Balfour, le mari séparé de Julia a été reconnu coupable du triple homicide et condamné à la prison à perpétuité en 2012[49].

À la suite de ce terrible drame, Jennifer et sa famille fondent l'association The Hudson-King Foundation qui vient en aide aux familles de victimes de meurtres[50]. Le but spécifique de la fondation est de prendre soin des besoins des familles qui ont perdu un être cher à cause d'un crime violent. Cela englobe les besoins fondamentaux de nourriture, de vêtements et d'abris, ainsi que les conseils de deuil.

Filmographie

Cinéma

Télévision

  • 2012 : Smash (série télévisée) : Veronica Moore (3 épisodes)
  • 2013 : Call Me Crazy : A Five Film (téléfilm) : Maggie
  • 2015 : Empire (série télévisée) : Michelle White (3 épisodes)
  • 2016 : Hairspray Live! (téléfilm) : Motormouth Maybelle
  • 2016 : Confirmation (téléfilm) : Angela Wright

Discographie

Performance de Jennifer Hudson, en 2007.

Albums

Année Titre Chart Ventes et Certifications
U.S.[51] U.S. R&B[52] UK[53] AUS[54] CAN IRL NE JP FRA ALL[55]
2008 Jennifer Hudson 2 2 21 73 46 27
  • RIAA : Disque d'Or aux États-Unis
  • Ventes mondiales : 706 975 exemplaires.
2011 I Remember Me 2 2 20 84
  • RIAA :
  • Ventes mondiales : USA : 459,000 (2014)[56]
2014 JUHD 10 2 116
  • RIAA :
  • Ventes mondiales : USA : 61,000 (2014)[57]

Singles

Solo

Année Titre Classement Album
U.S. U.S RnB U.S. Pop UK IRE AUS NZ GER SWI FRA
2008 "Spotlight" 24 1 56 11 32 96 21 58

Jennifer Hudson

2009 "If This Isn't Love" 63 5

Jennifer Hudson

2009 "Pocketbook" feat. Ludacris
2011 "Where You At" 64 10 10

I Remember Me

2011 "Night Of Your Life" 81 35 46 37 38 12 24

Nothing But the Beat
(David Guetta)

2012 "Think Like a Man" (avec Ne-Yo et Rick Ross) 90 33

Think Like a Man BO

2013 "I Can't Describe (The Way I Feel)" (avec T.I.) 29 129 JHUD
2014 "Walk It Out" (avec Timbaland)
"It's Your World" (avec R. Kelly)
"Dangerous"
2015 "I Still Love You"

en featuring

Titre Année classement Certifications Album
US
[58]
AUS CAN IRE NZ UK
Overjoyed
(Jamie Williams featuring Jennifer Hudson)
2007 After Hours[59]
"We Are the World 25 for Haiti"
(as USA for Haiti)
2010 2 18 7 9 8 50 Non-album single
"Go All Night"
(Gorgon City featuring Jennifer Hudson)
2014 14 Sirens
"Trouble"
(Iggy Azalea featuring Jennifer Hudson)
2015 67 10 73 20 7
  • RIAA: Or[60]
  • ARIA: Platine[61]
  • BPI: Argent[réf. nécessaire]
Reclassified
"—" non-classé.

Distinctions

Note : Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Jennifer Hudson Pour une liste plus complète, se référer au site IMDb.

  • Le 13 novembre 2013, Jennifer Hudson reçoit son étoile sur le célèbre Walk of Fame (Hollywood) pour l'ensemble de sa contribution au milieu du divertissement.

Récompenses

Nominations

Notes et références

  1. (en) « "For Oscar nominee Jennifer Hudson, all roads lead back to church: 'I don't do clubs'". », sur www.iht.com/,
  2. (en) « Chicago fetes hometowner Jennifer Hudson », sur www.chinadaily.com.cn/
  3. (en) Wade Paulsen, « Buzz over Jennifer Hudson's ouster from 'American Idol 3' continues », sur http://www.realitytvworld.com/,
  4. (en) Susan Wloszczyna, « 'Idol' finalist Hudson lands lead in 'Dreamgirls' film », sur http://usatoday30.usatoday.com,
  5. (en) « Jennifer Hudson signs with Clive Davis », sur http://www.today.com/,
  6. « BOX Office Dreamgirls », sur http://www.jpbox-office.com/
  7. (en) « Review Dreamgirls », sur https://www.rottentomatoes.com
  8. (en) Sara Vilkomerson, « Dreamgirls Wakes Up », sur http://observer.com/,
  9. (en) « Jennifer Hudson Makes History with ‘Vogue’ Cover », sur http://www.hollywood.com/,
  10. (en) Jonathan Cohen, « Debut Jennifer Hudson Album Due In September », sur http://www.billboard.com/,
  11. a et b « Chiffres de Vente - Jennifer Hudson », sur http://www.chartsinfrance.net/
  12. (en) John Bracchitta, « Carrie Underwood and Jennifer Hudson to perform at Grammy Awards », sur http://www.realitytvworld.com,
  13. « BOX Office Sex and the City : The Movie », sur http://www.jpbox-office.com
  14. « BOX Office The Secret Life of Bees », sur http://www.jpbox-office.com/
  15. (en) « Review The Secret Life of Bees », sur https://www.rottentomatoes.com
  16. (en) « BOX Office Fragments », sur http://www.boxofficemojo.com/
  17. (en) « Review Fragments », sur https://www.rottentomatoes.com/
  18. (en) « Jennifer Hudson to Sing National Anthem at Super Bowl », sur http://people.com/,
  19. (en) « Michael Jackson memorial: Jennifer Hudson sings 'Will You Be There' », sur http://latimesblogs.latimes.com/,
  20. (en) « Jennifer Hudson Takes Throat Forced Break From Tour, Postpones Final Dates Read more: http://singersroom.com/content/2009-05-05/jennifer-hudson-takes-throat-forced-break-from-tour-postpones-final-dates/#ixzz4aoyad585 », sur http://singersroom.com/,
  21. (en) Michelle Tan, « Jennifer Hudson: New face of Weight Watchers », sur https://web.archive.org/,
  22. (en) Sebastien Berger, « Winnie Mandela threatens legal action over film », sur http://www.telegraph.co.uk/,
  23. (en) « Review Winnie Mandela », sur https://www.rottentomatoes.com/
  24. (en) « BOX Office Winnie Mandela », sur http://www.boxofficemojo.com/
  25. (en) « Chris Brown, Jennifer Hudson debut in The Billboard 200's two top spots », sur http://content.usatoday.com/,
  26. « Jennifer Hudson - I Remember Be Sales », sur http://www.chartsinfrance.net/
  27. (en) « Jennifer Hudson’s Whitney Houston Grammy Tribute, ‘I Will Always Love You’ », sur http://www.huffingtonpost.com/,
  28. « BOX Office The Three Stooges », sur http://www.jpbox-office.com/
  29. (en) « Review The Three Stooges », sur https://www.rottentomatoes.com/
  30. (en) « Jennifer Hudson joins NBC's 'Smash' », sur http://ew.com/,
  31. « Critiques The Inevitable Defeat of Mister and Pete », sur https://www.senscritique.com/
  32. « BOX Office Black Nativity », sur http://www.jpbox-office.com/
  33. (en) « Rap-Up TV: RedOne Talks Jennifer Lopez, Lady Gaga, and Jennifer Hudson », sur http://www.rap-up.com/
  34. (en) « Update: It's Official! Jennifer Hudson Will Make Broadway Debut Next Fall in Revival of THE COLOR PURPLE! », sur http://www.broadwayworld.com/,
  35. (en) « All Empire's Celebrity Guest Stars », sur http://www.tvguide.com/
  36. Pierre Langlais, « 5 leçons à retenir du succès de "Empire" », sur http://www.telerama.fr,
  37. « Box Office Sing », sur http://www.jpbox-office.com/
  38. (en) « Review Hairspray Live ! », sur https://www.rottentomatoes.com/
  39. (en) Oriana Schwindt, « TV Ratings: ‘Hairspray Live!’ Brings in Lowest Ratings Yet for Live Musicals », sur http://variety.com/,
  40. (en) Gil Kaufman, « Jennifer Hudson Signs With Epic Records », sur http://www.billboard.com/,
  41. (en) « Remember Me - Single », sur https://itunes.apple.com/
  42. (en) Daniel Orubo, « Meet Mo Adeniran, The 2017 Winner Of 'The Voice UK », sur http://www.konbini.com/
  43. « JENNIFER HUDSON S’ASSOCIE À MA$E ET ADAM SANDLER DANS « MR.DJ » », sur http://www.hypesoul.com/
  44. (en) Mia Galuppo, « A$AP Rocky, Jennifer Hudson to Star in New Film' 'Monster' », sur billboard,
  45. (en) Ree Hines, « Jennifer Hudson is joining 'The Voice' as a coach for Season 13 », sur http://www.today.com/
  46. « Perpétuité pour le beau-frère de Jennifer Hudson, auteur d'un triple meurtre. », sur Blog de jeanmarcmorandini.com, 25 juillet 2012 à 09:49 (consulté en 25 juillet 2012 à 17:11)
  47. (en) Beth Perry, « Jennifer Hudson Announces Foundation for Murder Victim Families », sur http://people.com/celebrity/,
  48. http://www.billboard.com/artist/304441/jennifer+hudson/chart?f=305
  49. http://www.billboard.com/artist/304441/jennifer+hudson/chart?f=333
  50. http://www.officialcharts.com/artist/4099/jennifer%20hudson/
  51. http://australian-charts.com/showinterpret.asp?interpret=Jennifer+Hudson
  52. http://musicline.de/de/chartverfolgung_summary/artist/Hudson%2CJennifer/?type=longplay
  53. http://www.usatoday.com/story/life/music/2014/09/21/jennifer-hudson-jhud-album-happy-to-be-this-real-girl/15819113/
  54. http://www.billboard.com/articles/events/year-in-music-2014/6397785/albums-flopped-2014
  55. « illboard »
  56. « Review of Jamie Williams' After Hours », Jazz Review, jazzreview.com (consulté le 16 mai 2009)
  57. « RIAA Gold & Platinum> Trouble », Recording Industry Association of America,
  58. « ARIA Australian Top 50 Singles Chart », Australian Recording Industry Association, (consulté le 2 mai 2015)

Annexes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale d’Espagne • WorldCat
  • Site officiel de Jennifer Hudson